dans , , ,

10-7. Donner naissance et élever sans notion de propriété


Pourquoi l’éducation doit s’accompagner de liberté. Comment se détacher de ce que l’on aime le plus.  

 

之,畜 之,生 有;

shēng zhī, xù zhī, shēng ér bù yǒu

Vivre/Elève – [liaison] – Elever – [liaison], Vivre/Elève – [conj.] – Pas – Avoir

 

[shēng] signifie (verbe) donner naissance, grandir, vivre et (nom) existence, vie, élève, Cf. 2-3. [xù] signifie élever (un animal domestique). Prononcé [chù], il signifie animal domestique ou bétail.

, Cf. 2-12 (on le retrouvera également au chapitre 51)

 

Traductions :

Fais vivre/élève/produit/créer (les êtres) et nourris-les – Donner naissance/la vie et nourrir/élever/l’entretenir/la protéger – Produire/créer et faire croître/développer + Cf.2-12

♥  «Laisser être, laisser croître, laisser être, ne pas accaparer. » (Claude Larre) ou « Produire, élever, sans faire sien ce qu’on a produit » (Léon Wieger)

♣ « Ô toi qui prêtes vie et nourris, tu prêtes vie sans t’approprier » (Jean Levi)

► Retour sur 2-12 : l’art du détachement appliqué à ce que l’on a de plus cher ?

 

Contre-sens ?

Quel est le sujet de la phrase ?  Qui élève donc les être comme des animaux domestiques ?  Il ne peut ici s’agir du Sage – contrairement à 2-12 – mais plutôt du Tao, pour qui toute créature est « chiens-de-paille » (5-1) Le « Elève les êtres, nourris-les sans chercher à les asservir » de François Huang et Pierre Leyris ou le « Il produit les êtres et les nourrit. Il les produit et ne les regarde pas comme sa propriété » de Stanislas Julien, dépassent ainsi les capacités de l’homme.

 

 

♫ Donner naissance et élever sans notion de propriété

 

Réflexions :

1. « Les enfants, c’est essentiel, vous savez : ce sont à la fois des sources de bonheur, de lâcher-prise et de générosité. Il faut se mettre à leur niveau et les encourager à nous dépasser, puis à nous quitter… » (Le Majordome in Le Mendiant et le Milliardaire)

2. Elève-t-on ses enfants comme du bétail, préparés à l’abattoir de la productivité, chargés d’une multitude d’activités, destinés à être les plus rentables possibles ?  « Malheureuse prévoyance, qui rend un être actuellement misérable, sur l’espoir bien ou mal fondé de le rendre heureux un jour ! » (Jean-Jacques Rousseau, Emile ou De l’éducation)

3. « Il arrive qu’un vouloir n’ait d’effet sur un autre vouloir qu’en s’effaçant » commente Marcel Conche.  Peut-on avoir un effet autrement ?  L’éducation ou l’art de l’effacement : donner à ses enfants les atouts pour ne plus avoir besoin de nous…

 

Le Mendiant





Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Blog Le sens du tao

Gregory MUTOMBO à Luminame Nice 2019

10-8. Accomplir sans rien attendre ; guider sans rien revendiquer