BDM relie la volonté chez l’homme à son systeme nerveux…et place le doute comm…


BDM relie la volonté chez l’homme à son systeme nerveux…et place le doute comme un inhibiteur de volonté . Je trouve intéressant de partager cet éclairage, car la notion de doute revient souvent il me semble dans les commentaires…
Voici quelques extraits (BDM, p3-4 CP 196:) « La Volonté, je vais vous l’expliquer. Elle fait partie de la perfection du système nerveux de l’Homme. Elle est issue de la perfection du système nerveux humain. » « Donc, l’Homme demain, l’Homme nouveau pourra émettre une énergie à partir de son être matériel, dont le système nerveux sera enveloppé de chair mais électrifé à un tel point que la matière, la plus basse nature, obéira à sa Volonté. Comment l’Homme diminue-t-il, afaiblit-il son système nerveux ? Comment s’enlève-t-il de la Volonté ? Il s’enlève de la Volonté à partir du moment dans la vie où sur le plan de son intellect, de son mental inférieur, il vit le doute face à la réalité intégrale de son mental supérieur, de canaliser en lui à travers son système nerveux l’énergie dont il a besoin, pour se donner ce dont il a besoin.
Donc, à partir du moment dans la vie où l’Homme vit le moindre doute, il vit d’un système nerveux diminué, donc naturellement il vit d’une Volonté diminuée. Et il ne peut pas faire surgir en lui la grande puissance créative de cette énergie cosmique qui passe par les centres les plus élevés de son cortex, pour descendre vers les centres les plus inférieurs de ce même système, parce qu’il y a en lui une faille. » Le systeme nerveux c’est là où passe l’électricité du corps humain qui peut nous (re)connecter à notre esprit individuel. de meme qu’on peut dire que l’âme (mémoires) est dans le sang, on peut dire que l’esprit de l’homme est (passe) à travers son syteme nerveux.



Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Claudette Daudelin

As tu la vidéo?

Pierre Martinet

C’est le système hormonal plus précisément , l’hormone est le message et le système nerveux le messager .

Jean-François Wt

Anne Wyart

Gabriel Modjo Gomdjum

La volonté épurée du doute électrise les neurones qui donne accès au savoir instantané. Nous rend conscient et augmente notre réalité.

Diane Coutellier

Tout comme BdM parle de troisième cerveau ou cortex ÉTHÉRIQUE on parlera de système nerveux éthérique puisque ce sera la capacité d’aller du véhicule de chair au véhicule éthérique et vice versa…

Marie-anne Sai

Si maintenant on me dit quelque chose de l’extérieur… j’ai un doute car je ne crois pas à l’ avis extérieur.

Donc ma vibration intérieure sera connecté au doute?
n’est-ce pas?
où je me trompe?

Alain Debonville

Le doute possède deux facettes, une astrale et une systémique…. Le doute astral pilote l’humain inconscient et fait de lui un navire sans aucun gouvernail… une fois discerné le jeu des influences, l’individu accroche un gouvernail à sa barque pour la première fois de son existence. Il s’engage alors pour une grande aventure où il devra nettoyer son navire du moindre doute ayant occupé jadis sa conscience, et toutes nos mémoires planétaires sans exception contiennent une part de doute, nos mémoires portent le doute. L’intégration de la vibration supraconsciente, annonce déjà une certaine certitude de découvrir quelque chose sous l’instruction. Il s’agit dans mon cas comme d’une première certitude qui promettait d’en accumuler d’autres. Plus les certitudes s’accumulaient sur sa route, plus celle ci semblait dégagée et plus il me semblait aisé de discerner et de contourner les obstacles, plus j’ai l’impression de contrôler ma barque.

L’esprit attend l’ego au bout du voyage, mais il ne permettra à sa contrepartie de se réunir à lui que lorsque celle ci sera parfaitement et absolument prête à cette union, à cette fusion. Le feu cosmique ne s’acquiert qu’à la suite d’une longue épuration de l’âme, puisque sa puissance ne peut coïncider qu’avec une conscience pure, cristalline. C’est pourquoi l’esprit utilise aussi le doute comme un filtre pour ultimement épurer la contrepartie qui se dirige vers lui. C’est ainsi qu’il semble exister une forme ultime de doute qui est un outil de l’esprit pour affiner sa contrepartie incarnée dans la matière.

Rachel Delli

Donc si j’ai bien saisi, un système nerveux fragilisé ne peut avoir accès à cette Volonté ? 🕊

Liberta Liberta

Le doute c’est faire travailler son intellect , lorsque nous connaissons pas la réponse sur quelques choses inutile de faire travailler son intellect.
La réponse viendra à un moment voulu par un ajustement au service de la lumière.
Une fois que la réponse arrive , elle est là , nulle besoin de travailler cette réponse car là aussi ça risque que l’information descende dans le mental inférieur et donc l’intellect risque de s’activer.
Car en faire des réflexions sur une réponse venu , c’est faire travailler ça mémoire dans le passé , car la réponse fut donné dans un moment donné et puis cette réponse fait partie du passé et donc le présent de la réponse reçue est terminée.

Alexandra Jactel

Donc en fait si je suis vigilante qt à des conseils extérieurs ( donc hors mon propre savoir ), ça revient à dire que je m’interdis mon propre savoir par l’intermédiaire de l’extérieur ? 🤔🤔🤔
Il n’est pas permis de remettre en question un pourcentage de l’intégralité d’une chose affirmée par l’extérieur vu qu’elle est censé être validé à 100 % ?

Kundalinî

La mort de la science et la re…