dans

Besoins irréalistes en énergie et en matériaux pour le captage direct de l’air dans les voies d’atténuation profondes

Faute de perspectives de réduction suffisante des émissions anthropiques de CO2 dans les délais impartis, et avec la notion « d’émissions négatives » qui gagne du terrain dans la communauté scientifique pour maintenir le réchauffement climatique sous des seuils auxquels l’humanité peut s’adapter, la…

Plus

Besoins irréalistes en énergie et en matériaux pour le captage direct de l’air dans les voies d’atténuation profondes



Source

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le chemin de l’identification jusqu’à l’Eveil par la pratique de la présence

Le demi tour