Bonjour , quelqu’un aurait il une ou des pistes pour m’aider dans la compréhensi…

Bonjour , quelqu’un aurait il une ou des pistes pour m’aider dans la compréhension entre croire et savoir ? Si je ne crois rien , comment peux t on savoir ? Je veux dire par là n’est on pas obligé de croire avant de savoir ?
Merci



Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isabelle Morosin

Très intéressant !
Stéphane Lucky Luke je sens que tes mots peuvent l’aider ☺️

Sanalia DS

Quand tu sais , tu sais c’est une évidence, comme on dit ça coule de source , la croy- anse est plus quelque chose qui t’emprisonne.

Astrid Bezada

Pour moi, savoir c’est généralement quelque chose d’éclatant. Par exemple quand j’écoute Bernard, ce qu’il dit est souvent comme une évidence qui m’éclate en pleine figure ! Je me demande alors comment je faisais pour ne pas le voir avant ! Comme un soleil que je n’aurais pas remarqué.

Pierre Martinet

Si vous ne croyez rien vous ne remettez pas une partie de votre conscience dans les mains de quelqu’un d’autre par crainte d’être  » celui qui ne sait pas » l’imbécile de service quoi , par crainte d’être rejeté , ainsi vous êtes libre de l’opinion d’autrui vous ne craignez pas la confusion et cela libère votre mental cela laisse un grand vide paisible , vous pouvez commencer à savoir à apprendre de vous même et à être libre …

Lorraine Coutur

L’égo a besoin de croire cela le rassure, avec le travail et la transparence la lumière de l’esprit fait passer le savoir à travers l’égo et la, il sait sans l’ombre d’un doute! C’est ça! 😉Bonne journée 👋

Marie-Luce Frenette

Le savoir, c’est une vibration. Ça vibre en nous quand l’info est juste.

Mariposa Lune

Le savoir pour moi ,c est une sorte de certitude qui vient de profond en dedans …

Jerome Dubail

il me semble que le savoir c’est comme si je l’avait toujours su , (même si c’est presque que trop rapide pour être réel !🤣) la connaissance c’est comme une récompense pour l’expérience , la pratique . les deux me sont bien utiles pour le moment …( difficile de dire que c’est vibratoire , car j’ai remarqué qu’ il est possible d’avoir magnétisé une mémoire au point de lui donner une vibration . j’appelle ca un auto-piège !🤣 )

Diane Coutellier

Les croyances découlent de la naïveté et de la crédulité de l’humain à tout gober comme étant vrai et le maintien dans la conformité à AUTRUI.

Le Savoir, et non pas la connaissance intellectuelle livresque dont se sert l’égo pour se rehausser, c’est Se Savoir, être dans sa puissance décisionnelle, SANS ÊTRE INFLUENCÉ OU DOMINÉ, subtilement ou non, par l’extérieur ou à l’intérieur par le biais des pensées, mémoires ou émotions…

Pour ça il faut dominer ses dimensions intérieures et ses programmations avec Volonté et Intelligence, discernement, plutôt que d’être manipulé par celles-ci.

C’est ça, la Souveraineté; maître chez soi, en SOI!

Stephanie Leon

Un savoir est une certitude profonde en soi que rien ne peut venir ébranler de l extérieur, quand une chose coule de source que c est fluide, les croyances sont des infos extérieures à soi qui peuvent venir donner des infos mais ne sont pas à croire, ne pas y croire c est ne pas tomber dans une naïveté et gober tout et n importe quoi en laissant notre autorité dans les mains d autrui et de se laisser influencer par certains programmes ou mémoires..la connaissance est une recherche de l ego, le savoir ne peut être dominé mais ne domine pas non plus, il est propre à chacun et en même temps universelle et infini, il n est pas limité par l intellect ou soumis à des normes. Se savoir c est être dans son identité sans identification à un groupe en pouvant échanger d esprit à esprit sans qu’ il y ai de domination d aucune part. Il y a une notion de respect de soi. Il vient par l’observation de mécanismes sans se baser sur un référentiel…le savoir est disons la marche au dessus de la connaissance, le vide absolu et une plénitude.

Mireille Roy

Iso avait donné une bonne distinction des 2 dans une de ses capsules et je trouve que ça explique tout. C-a-d, que « croire » c’est se soumettre à une « idée » provenant de l’extérieur donc c’est de la « soumission » (ex: croire en dieu, aux anges, ce que certains peuvent penser de toi, tu casses un miroir c’est 7 ans de malheur, que tu n’y arriveras jamais, que ce n’est pas fait pour toi alors que la personne ne te connaît même pas, ect…)

Tandis que savoir c’est déjà gravé en toi mais qui est ignoré car c’est tellement enfoui profond en toi que c’est dans l’obscurité et il suffit que quelque chose se passe dans ta vie que ce soit par une rencontre, une image, une phrase bref, qu’un élément provoque une lumière et qui éclaire ce que tu savais déjà et quand ce moment arrive alors c’est surtout là qu’on lance du tac-au-tac (sans réfléchir): JE L’SAVAIS!! Ou « C’est drôle j’ai l’impression de déjà savoir ça »… ça vibre en toi, ça te parle, tout prend son sens mais ça vibre différemment. Pas au niveau du plexus car c’est de l’émotion et c’est vraiment au niveau mental. J’espère que ça t’aidera un peu 😉

Amber Khan

Tu peux écouter ma vidéo sur le sujet.

https://www.youtube.com/watch?v=XiOGBZJS8EA&t=4s

Roxane Dupont

Le mot croire implique une parcelle de doute, nécessité de CROIRE vu l’absence de certitude.Un SAVOIR peut être incomplet mais il n’y pas de place au doute , il est une profonde immuable certitude,une clarté,une évidence, une franche constatation.

Florian Le Prévost

BdM PE019 : Alors prenez vos positions, prenez vos connaissances, étudiez vos livres, étudiez ce que les gens vous disent, mais ramenez toujours votre expérience à vous-même parce que votre seule protection dans la vie, surtout demain, après les grands événements qui viendront, ce sera basé sur votre capacité de réellement intégrer votre énergie, et je vous assure que l’homme est loin d’avoir intégré son énergie.

Jean Marc Denis Plecis

La croyance est basée sur une connaissance/influence extérieure, le savoir est basé sur l’évidence intérieure.

Alain Debonville

NOUS SOMMES SORTIS DU DOUTE ABSOLU ET DÉTENONS NOS PREMIÈRES CERTITUDES
La pensée vient d’ailleurs. Lorsque j’ai revisité Bernard de Montréal en 2012 et que cette phrase a pénétré ma conscience, ça m’a dit très fort dans ma tête : « C’est Ça!«  Une autre maxime tirée de mes mémoires planétaires était utilisé : « Lui il l’a l’affaire« . À partir de cette foudroyante révélation que la pensée vient d’ailleurs fut entamée une étude minutieuse de cette instruction.
Pour moi le « C’est ça«  représente ni plus ni moins le travail de l’ajusteur qui oriente l’ego dans le processus de fusion qu’il a entamé. L’ajusteur se sert de cette simple petite programmation pour faire avancer l’ego sous son contrôle.
A partir de cette première certitude, c’est-à-dire que la pensée vient d’ailleurs, l’intégration de l’instruction permet en détectant la levée de nos « C’est ça«  de couler de nouvelles certitudes. Nous passons de notre doute absolu à nos premières assurances, en voici quelques unes :
1. LA PENSÉE VIENT D’AILLEURS
2. IL NE FAUT RIEN CROIRE
3. LES MÉMOIRES PLANÉTAIRES VÉHICULENT LE MENSONGE COSMIQUE
4. L’ÂME EST MÉMOIRE
5. L’HUMAIN EST PSYCHIQUEMENT MANIPULÉ
6. LES MÉMOIRES PLANÉTAIRES SONT FAUSSES ET PSYCHIQUEMENT TOXIQUES
7. NOS VIES SONT PILOTÉES À TRAVERS NOS PROGRAMMATIONS ASTRALES ET PLANÉTAIRES
8. NOUS DEVONS DEVENIR MAÎTRE DE NOS MÉMOIRES INFILTRÉES
9. LA LIBERTÉ SE GAGNE PAR LA COLÈRE ET LA CONFRONTATION
10. LA PRIORITÉ EST DE SORTIR DE LA MATRICE

Alain Debonville

Florian Le Prévost je rajouterai que lorsque tu tombes sur une information et que ca te dit « C’est peut etre ca«  tu ramasseras du doute avec cette croyance. Si c’est pas ca, c’est pas Ca!

Liberta Liberta

-Croire c’est aucune confirmation en sois même ,des idée de l’autre.
-Savoir c’est encré en soi-même sans devoir se prouver quoi que se soit en soi-même. Le savoir est instantané et s’efface une fois que tu n’a plus besoin de Savoir , une fois que tu a su ce que tu devais savoir à l’instant.
Mais commencé à chercher à comprendre comment tu sais des choses à l’instant, elles s’effacent aussitôt.
Au plus nous commençons à vouloir chercher , trouver comment ont sait t’elle choses , elles disparaissent.
Le Savoir est instantané , pas avant ni après l’instant où il faut Savoir quelques choses.

Audrey Krt

La croyance vient de l’extérieur (quelqu’un, un livre, une pensée etc…) Le savoir vient de l’intérieur, il est intrasèque. Ton éveil te vient de ce savoir malgré tes croyances… Et oui, l’on ne sait pas grand chose au final… Alors qu’on sait tout. Le savoir est comme un feu. Par exemple, on est dans une société de paraître. Avant je croyais que l’on était qu’un corps de chair. Maintenant je sais que je suis +, pourtant personne ne me l’a dit, c’est juste une lumière qui s’est allumée. Un bébé qui rampe sait qu’il marchera, et malgré les difficultés il y arrive. Car cela ne passe pas par le mental, il n’a aucun doute ni tergiversations. Aussitôt qu’on peut remettre en question un principe, c’est une croyance.

Nicole Rose

Croire et ne plus croire sont les facettes d’une même pièce. Il faut observer ce qu’il y a derrière chaque croyance et comment ces croyances vous amènent à perdre de votre autorité, vous soumettent à un collectif, un être quelle que soit sa nature, mais aussi à vous même dans une vision égotique de vous-même. On se défait d’une croyance non pas en ne croyant plus, mais en dépassant cette croyance et l’influence qu’elle a sur vous.
On retrouve un petit peu de son autonomie.
Le savoir est quelque chose de complètement différent. Il ne s’agit pas d’une croyance. À un moment donné pendant un temps donné vous accédez à des informations même si ces informations ne sont pas de votre domaine de compétences pour les analyser. Ces informations vont vous traverser mais ne resteront pas stockées dans votre mémoire. Par contre, elles vont vous changer sans que pour autant vous developpiez une croyance vis-à-vis d’elles. Si vous le faites, alors vous colorez l’information et en conséquence développez un comportement déviant qui va vous entraîner dans de nouvelles formes de croyances et donc de nouvelles soumissions.
Le Savoir n’est pas une croyance mais une croyance peut-être issue du Savoir.
Le Savoir est contenu dans chaque particule de l’univers et ce que contiennent ces particules, c’est l’énergie. Le Savoir est une des formes d’expression de l’énergie.

Josée Phaneuf

Croire c’est avoir un opinion sur le sujet … c’est avoir un scénario sur le sujet fondé sur la pensée qui vient d’ailleurs et nos mémoires matricielles… croire c’est vivre sa programmation…
Ne pas croire n’est que son opposé dans ce programme ..

Savoir, c’est savoir que tu sais sans avoir besoin de savoir … hihi

Le vide ne suffit pas

La lutte pour un avenir humain…