Bonjour, Je vous remercie à tous de vous lire et d’apprendre de vos messages pu…


Bonjour,

Je vous remercie à tous de vous lire et d’apprendre de vos messages puissants sur le cheminement d’une montée en conscience..
J’apprends, j’expérimente et je débute.

J’ai une question sur les mémoires et les programmations… comment faites vous dans votre quotidien pour cerner à l’instant T d’une action que vous êtes sous l’influence immédiate d’une programmation ou d’une mémoire ? Comment vous arrêtez vous pour la détruire? Où agir différemment? À quel moment vous switcher avec l’esprit?

Je reprends les mots de Diane Coutellier qui m’ont questionné ce matin à ce sujet:

« MAIS QUI OBSERVE L’OBSERVATEUR, lui donne des chocs, pour RENVERSER l’observation? L’Esprit qui casse, détruit ces rôles joués par l’égo pollué de toutes ces expériences polarisantes dans la matière, là peut s’amorcer l’étude de ses failles et programmation, pour passer à l’intelligence qui met de l’ordre dans le chaos (…) tu n’embarque plus dans la game de la polarisation pour fin de récupération astrale de notre énergie vitale… »

Merci pour vos réponses

Anne Laure 🌸



Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alexandra Jactel

Qd on se dit à quoi ça sert cette réaction ? qu’elles en seront les conséquences ?
Et qu’on se rend compte que cette action/réaction est inutile ou retardatrice

Marie-anne Sai

Quand ce programme ou cette mémoire n’est pas 🧠 intelligente🤍☯️🤍

Julie Lavallière

Pour moi ces temps-ci c’est les réactions répétitives. Un moment donné je me rends compte que je réagis pour la 100 000e fois de la même façon, à un même genre d’événement, qui souvent est en fin de compte plutôt banal. Par exemple des réactions d’impatience, de colère, de déception.

Diane Coutellier

C’est quand on a des émotions souffrantes, destructrices, devant n’importe quelle situation, amplifiée par des pensées qui vont paralyser ton cerveau, le confondre pour que tu réagisses, non pas avec INTELLIGENCE OBJECTIVE, qui met ou maintient l’ordre dans ta vie, mais tu réagiras avec les comportements défensifs construits par l’égo ou de l’animal impulsif que tu as adopté comme comportement mécanique inconscient, habituels.

Les émotions sont l’indicateur qu’on embarque sur le « cruise contrôle » automatique défensif et c’est différent pour chacun. C’est la première observation que l’on doit détecter chez soi pour sortir de ces influences souffrantes. Les premières fois, on ne peut qu’en prendre conscience.

Ce n’est qu’en s’étudiant soi-même qu’on peut voir ce qui se passe à l’intérieur, dans l’invisible, ce qui est stimulé pour nous faire RÉAGIR, des événements, des croyances, des mémoires personnelles, tout est fait depuis toujours pour que le petit humain adhère, se fidélise, s’aliène lui-même à tout ce système d’endoctrinement dans tous ses environnements, qu’il se plie aux règles de ces environnements… oui, y’a du travail, beaucoup de débroussaillage à faire.

Donc, de un, prendre conscience, de deux dans la-les prochaines situations, prendre un pas de recul mettre un gros stop sur l’émotion, respirer par le nez et ne prendre aucune décision, reporter à plus tard…

C’est seul-e que tu peux étudier, découvrir ce que cache l’émotion, le besoin dont je ne prends pas soin OU l’exigeance utopique d’obtenir tout ce que je désire… parce que oui, ce monde est duel, dans la dynamique dominant/dominé, certains se CROIENT maître du monde, d’autres se CROIENT les serviteurs de ces maîtres, mais ce monde n’est qu’une vaste supercherie de jeu de polarités.

La question est, QU’EST-CE QUE JE VEUX? Jouer la game, ou bien sortir de la game? Pour le SAVOIR, tu dois déterminer ce que TU NE VEUX PLUS et pour ça, il faut découvrir ses chaînes mises en lumière par les souffrances, les débusquer une à une, et c’est le travail de plusieurs vies, les croyances, valeurs, mémoires, auxquelles ce monde nous enchaîne depuis des millénaires et les brûler au feu cosmique de la plus grande croyance: le karma (ou le paradis à la fin de vos jours), la plus grosse carotte au bout du bâton qui conduit l’âne! 🤣

Tout ça pour dire que la dépollution est sans fin… mais dans le quotidien, dans la situation, c’est stopper l’émotion, calmer le corps et les pensées qui ne sont plus sous notre contrôle, et prendre une pause pour revenir plus tard, sinon c’est le retour au « cruise contrôle » des personnalités de l’égo ou de l’animal humain impulsif…

Surtout, ne pas se taper sur la tête car un comportement installé depuis bien des années sera long à déloger. On peut s’aider par des formules qu’on dira dans le feu de la tempête pour prendre du recul, par exemple aller aux wc, dehors ou dire « je te reviens plus tard », « je n’ai pas la réponse en ce moment » ou tout simplement « je vais y penser ».

L’objectif n’est pas de contrôler l’extérieur, l’autre, mais d’être en contrôle de soi-même, se respecter fermement si il y a tentative qu’on entre dans tes souliers sans entrer dans ceux des autres, car c’est ce qui se passera quand l’être conscient changera de plan…

MJ VB

La réponse de Diane répond à la question!
En observant voilà. On peut aussi voir cela ainsi comme dans mon cas: observer == se questionner ou se demander pourquoi, trouver le pourquoi du pourquoi, afin de remonter a la source/origine d’une forme, pour voir si elle a une réel justification d’être.

Par exemple: la je suis joyeux -> pourquoi? -> parce que observer la conscience qui évolue m’encourage -> pourquoi cela m’encourage? -> étais je découragé? -> pas nécessairement, on est pas obligé d’être découragé pour être encouragé -> alors, le fait d’observer la conscience qui évolue me donne de la motivation ce qui peut être perçu comme un encouragement!

Est ce que mon exemple fonctionne pour vous expliquer?
Merci.

Liberta Liberta

Pour éviter les influences , se placer dans l’instant , exister dans l’instant .
Savoir exister dans l’instant dans toutes situations , quand tu ressens les manipulations extérieur , revenir dans l’instant.
Dans le réel. Mais surtout ne pas faire travailler son cerveau dans l’instant , être présent dans l’instant.
Tout est manipulé constamment autour de nous , chercher l’instant constamment.
Éviter d’être négativement emotionel ainsi que positivement emotionel , regarder avec la vision du présent de l’instant , vibrer le moment présent.
Les mémoires , les programmations les implants et tout ça , se qui doit être détruits se détruira par tes corps sur différents plan.
Chercher à comprendre les mécanismes c’est utiliser des formes.
Des formes qui peuvent être illusoire.

**C’est quoi une « pensée réfléchie » ?** . BdM, tout début du chapitre 4 de « Di…

PUISSANCE ET IMPUISSANCE La puissance vibratoire se manifestera dans le rayonn…