dans

C’est très beau, ne pas savoir, ne jamais savoir, ce qui va se passer ensuite, q…

C’est très beau, ne pas savoir, ne jamais savoir, ce qui va se passer ensuite, quelle pensée apparaîtra, quelle vivante et pétillante sensation dansera, quel son s’élèvera de nulle part, quel mot sera prononcé, comment ce corps-mental se mouvra ou sera mû. Même si nous l’oublions parfois, ou ne l’admettons pas, nous vivons tous ici, comme lorsque nous étions enfants, dans cet espace sans limites de profond non-savoir, et d’émerveillement, d’émerveillement sans fin.



Source

Qu'en pensez-vous?

5 Commentaires

Laisser un commentaire
  1.  » Le premier savoir est le savoir de mon ignorance : c’est le début de l’intelligence  »
    +
     » Heureux celui qui sait qu’il ne sait pas car la voie s »ouvre devant lui  » {A. Desjardins}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Page de Jeff Foster

À ce soir ! Bonjour ! Paix à tous ! Le CESYP de Cagnes-sur-Mer est heureux de v…

??? sur Devenir le ciel