in ,

Comment cet ancien ministre de l'Environnement se prépare à la fin du monde | AFP News



Yves Cochet en est persuadé, l’humanité va disparaître sous peu. Comment se prépare-t-il à l’effondrement qu’il prophétise ? Rencontre dans sa ferme en …

source

Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Leave a Reply
  1. Je pense qu'il a raison sur la tendance au déclin de la civilisation thermo industrielle (comme beaucoup d'autres, qui se basent sur un argumentaire scientifique rigoureux). Cela dit, je suis assez réservé quant à ses prédictions. Cela fait 20 ans qu'il en fait, et chaque fois il reporte la date de "l'effondrement". Servigne aussi se livre à ce genre d'exercice. Je pense que les pronostics de date et du nombre de morts sont assez fantaisistes et décrédibilisent la cause. Un déclin est inéluctable certes (on parle d'un déclin pétrolier en cours et qui va s'accentuer), et ce à bien des niveaux (réchauffement climatique, ressources disponibles, démographie). Mais si l'on peut anticiper des tendances (à savoir celles du modèle World 3), il est impossible d'être prédictif sur l'ensemble des conséquences des crises à venir.

  2. Pour résumer, ce que nous devons TOUS faire c'est :
    – Vivre simplement
    – Vivre local (manger, produire, décisions)
    – Peu consommer (juste ce dont la terre nous donne)

  3. Il ne croit pas si bien dire car c'est exactement ce qui nous attend d'autant plus si le prix du pétrole continue en terrain négatif. Ça va être la foire d'empoigne sur cette planète, Je le sens au fond de mes tripes que ça va finir en eau de boudin cette couenne à jambon.

  4. Théorie de l’effondrement :

    Les risques d'effondrements environnementaux et sociétaux du monde industriel contemporain concernent la possibilité que des bouleversements majeurs affectent l'environnement et les sociétés humaines, en raison notamment de l'extinction en cours de nombreuses espèces vivantes et du changement climatique. Ils participent à un processus de catastrophe potentielle à l'échelle de la vie sur Terre.

    Ces risques de catastrophes planétaires sont de nature systémique ; ils peuvent être dus en particulier à la consommation excessive des ressources naturelles, ce qui recouvre aussi bien l'exploitation d'énergies fossiles libérant des gaz à effet de serre que la destruction des milieux naturels, et à la pollution liée surtout à l'utilisation du pétrole et de ses nombreux dérivés. L'évaluation de leur degré de gravité repose sur des indices mesurables et des études documentées.

    Tout comme les anciennes civilisation des mayas, des aztheques,… chaque civilisation finis par s’éteindre et/ou évoluer.

    Notre systèmes ne dureras pas.

    La théorie de l’effondrement c’est plus qu’une théorie c’est une science étudiée en collapsologie, et bientôt une réalité.

  5. Nous sommes seulement aux
    prémices de la vraie guerre civile et de la vraie révolution.

    1) Le signal de départ sera
    donné par l'imminent effondrement économique mondial, en 2020 ou début 2021,
    dont la conséquence immédiate sera l'effondrement total de la valeur des
    monnaies. Votre argent ne vaudra plus rien. Alors tous les propriétaires des
    magasins fermeront leurs portes pour ne pas donner leurs marchandises
    gratuitement. Puis les populations affamées pénétreront de force dans tous les
    magasins pour chercher de la nourriture. L'effondrement total de la valeur des
    monnaies induira que plus personne ne recevra de salaire, d'allocations
    diverses, de pensions, RSA, d'indemnités chômage…. Donc les diverses milices
    gouvernementales qui tabassent le peuple (Gendarmes, CRS, policiers…) ne
    seront plus payées également. Alors cela commencera à sentir sérieusement le
    roussis pour nos politiciens car leurs milices n'auront plus ce pour quoi ils
    obéissent servilement à n'importe quel ordre : leur salaire et leur plan de
    carrière. Les gendarmes, policiers, militaires, fonctionnaires… abandonneront
    tous leur poste pour retourner dans leurs familles et pouvoir ainsi aider,
    protéger et être utiles à leurs familles. Les gens des banlieues, qui ne se
    sont pas sentis concernés par le mouvement des gilets jaunes, seront à 100 %
    concernés dès le début du krach économique mondial car il n'y aura plus une
    seule allocation versée. Paris et sa banlieue comptent plus d'une dizaine de
    millions d'habitants. A ce moment-là, Paris sera brûlé et pillé par une masse
    populaire enragée et affamée de plusieurs millions de personnes comprenant
    cette fois-ci toutes les diverses communautés présentes dans les environs.

    2) La suite sera la guerre
    civile entre toutes les différentes communautés présentes en France, et
    domination des musulmans présents en France qui massacreront les français. Et une
    effroyable famine généralisée où certains mangeront même de la chair humaine.

    3) 3ème guerre mondiale fin
    juillet 2021, départ de Russie, après une provocation de trop de l’OTAN/USA
    dans les Balkans (Assassinat).

    4) Passage extrêmement meurtrier
    d'une comète, vers mars 2022 pendant cette guerre, qui décimera les 3/4 des
    habitants de la Terre. La 3ème guerre mondiale s'arrêtera d'elle-même après le
    passage de cette comète. Par exemple pour la France : seulement 17 millions de
    français rescapés, donc 50 millions de morts.

    Nota : Les endroits relativement épargnés en France.
    Sur une carte de France, tracer une ligne entre les villes de Lille et de
    Bordeaux. Tout ce qui se trouve à droite de cette ligne sera dévasté. La partie
    à gauche sera épargnée, mais il faudra s’éloigner des côtes d’au moins 50 km à
    cause des gigantesques vagues et effondrements des sols à venir. Le mieux sera
    la Bretagne, en s’éloignant d’au moins 50 km des côtes.

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm#_Veillez_et_Prier_!_

  6. Il a raison…Merci de vos conseils monsieur.
    Car nous assistons bel et bien à la fin du monde.
    Elle durera peut-être quelques dizaines d’années mais c’est déjà en marche

  7. Il a le mérite de décrire le point d'aboutissement de notre monde épuisé par les folies humaines. Evidemment, comme il est impossible de décrire en détail la chronologie des éventements qui nous conduira à la catastrophe, les propos d'Yves Cochet peuvent paraître exagérés, voir farfelus. Cependant, si l'on fait le bilan des forces en présence: perte de biodiversité, destruction des pollinisateurs, destruction de l'environnement marin, érosion accéléré des terres cultivables. Si l'on ajoute que les ressources énergétiques en diminution, cela fait moins de moyens d'action pour limiter la catastrophe au moyen de "technologies".
    Il suffit d'écouter les scientifiques du GIEC ou de l'IPBES.
    Je pense qu'Yves Chochet a juste raison trop tôt.
    A bon entendeur

  8. Le mépris des journalistes… qui font un montage avec une musique comique…
    Si il a raison, tous ces journalistes qui se sont fouttu de sa gueule, cela serait bien qu'on les jugent… car ils font de la politique, ils ne font pas leur metier d'information, ils orientent les jugements.
    Ils ont quand meme ete obligé de couper la musique drole quand il parle de 50% de la population qui risque de mourir.

  9. Hé bé, il vaudra mieux être dans les 50% qui meurent, car cela ne va pas être drôle pour ceux qui restent, surtout que tous ces" collapsologues" et survivalistes oublient systématiquement une chose importante: les centrales nucléaires qui, au pire nous pèteront à la figure avant qu'elles puissent être arrêtées, au mieux pourront être stoppées avant la grande débâcle,  mais dans les deux cas, ces mastodontes radioactifs n'auront jamais dit leur dernier mot et nous laisserons leurs effluves mortelles pour des milliers d'années. Et évacuer les déchets à dos de cheval va quand même être sacrément difficile, déjà qu'on a aucune bonne  solution à l'heure actuelle ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Rédiger par Pablo Servigne

En Conscience Documentaire

La détente du cerveau