in ,

Communication Non-Violente : points de vue croisés



#CommunicationNonViolente #Oasis.

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
sy b

Bonjour…. ENCHANTÉ..
HOOO ! La la làlà !!!
?? Po popo popo ??
Université vivante ! J ai le Vertige….et deux vidéos Authentiques me suffisent à me demander ?… Si Nous avons besoin ? de nous nourrir de La CNV ? (ou bien) C est la CNV qui nous nourrir ? Nous sommes très gourmandes…..!!!
Nous prenons donc, les deux formules ???
" Il n est jamais trop tard.!!
Pour bien faire.!!!"
? Mercii à vouous ?
??????……
??????…….
à bientôt, Cordialement

Camille Broche

Wouha merciiiii c'est vraiment lumineux tout ces échanges, très belle démonstration de ce qui fonde le processus de la CNV, proposant cette espace de créativité lorsqu'on souhaite dépasser la relation dominant dominé ?. J'adore cette capacité d'écoute de chacun. Merciiiii à vous deux ???

David Gabriel - DG TOUCH

Bonjour à tous les deux et merci pour cette vidéo qui, en moins de 30 minutes, a permis de clarifier le bien fondé de ce processus pour notre quotidien et de nous montrer avec des cas bien concrets que ce n'est pas une vue de l'esprit….

Merci de faire avancer les choses…
"DG T?uch"

Laurence B.

Absolument passionnant… j'aimerais vraiment être formée à la CNV et j'y songe depuis plusieurs années, mais le coût de cette formation est hors de mes moyens financiers….alors je suis heureuse d'avoir découvert cette chaîne, grâce à une amie. Merci à elle, merci à vous !

clempawpaw

"Ne te lance pas dans la Communication Non Violente si tu veux en faire une stratégie pour avoir raison".
C'est pour moi le résumé de votre vidéo et je trouve ça très bien de préciser que la CNV mal utilisée peut parfois créer de la discorde.

Pierre-Louis GOIRAND

L'autorité des parents semble ici remise en question par la CNV.
Ce problème de règles strictes est grande source de conflit dans notre couple. Par son vécu, mon épouse serait pour une éducation familiale à la dure et plus coercitive et moi pour une plus "light" (un peu comme Sophie) laissant les gamins faire leur expérience et en leur faisant une certaine confiance.
Je ne sais vraiment pas qui de nous deux à raison.
Est-il délétère de penser que les enfants sont de petits adultes ?
Est-il important pour leur développement cognitif, qu'il y est des règles bien établies, même si elles sont souvent drastiques ?

Delphine Loth

Quand j'ai découvert la CNV et que j'ai tenté de faire entendre mes besoins à l'autre, et qu'à certains moments il n'avait manifestement aucun souhait à y contribuer en accédant à ma demande, c'était difficile à vivre … en même temps c'était un cadeau pour retrouver comment mieux prendre soin de mes besoins moi-même et donc trouver de l'autonomie, et cela m'a déchargé aussi de cette obligation que je me faisais de satisfaire les besoins de l'autre ….
Lâcher les exigences, et arriver à accepter le NON de l'autre, c'est un fameux cadeau !
Quand j'ai arrêté de donner à contre-coeur, ce que je donne je le donne avec joie et c'est vraiment meilleur. Et cela m'a rendu exigeante vis à vis de l'autre, dans le sens où je n'accepte plus qu'on me donne à contre-coeur, mais seulement avec joie … Cela créer des relations plus saines et vivantes.
C'est pour ça que la CNV est un outil pertinent et efficace de connaissance de soi et si on reprend du pouvoir, c'est sur sa propre vie, et non sur autrui !

Maxime Tual

De ce que je comprends de vos échanges, il ne suffirait pas de faire une demande clair et précise après introspection CNV mais aussi de faire l'effort de s'intéresser à l'autre afin de comprendre ce qui le pousse à agir de la sorte. Ainsi on sera plus en mesure d'arriver ensemble à une solution qui respecte les besoins de chacun plutôt que d'imposer son seul besoin à l'autre en manipulant son empathie.

Rédiger par Olivier Chambon

Poussières

Jagdish Thakor Popular Movie Scene | Thakor No.1 | Gujarati Scene