in ,

Conscience sans objet non dualisme


Suite de la page : Covid-19. Kill the messenger (16 juin 2021) 

Bienvenue dans le monde d’après, le monde joyeux du transhumanisme où les robots s’humanise et les humains se robotise. 

Kraftwerk live (Rockpalast, 1970)
Ecouter aussi : Kraftwerk, Autobahn (Autoroute) (1974)Kraftwerk, Radio-Activity (1975) / Kraftwerk, Trans Europa Express (1977) /

Kraftwerk, Wir sind die Roboter (1974) (Live, 2010) 

Après Sophia voici sa petite sœur Grâce, votre nouvelle infirmière Covid. Ouf on est sauvé ! (South China Morning Post, 10 juin 2021)

GREAT RESET VS VRAIS CHANGEMENTS : 

Les monnaies numériques du gouvernement ou de la banque centrale sont la prochaine étape (…) L’idée derrière elles est simple. Au lieu de détenir un compte auprès d’une banque de détail, vous le feriez directement auprès d’une banque centrale (…) Cette métamorphose des banques centrales des aristocrates de la finance à ses secteurs bancaires paraît farfelue, mais elle est en marche. Plus de 50 autorités monétaires, représentant la majeure partie du PIB mondial, explorent les monnaies numériques. Les Bahamas ont émis de la monnaie numérique. La Chine a déployé son projet pilote de e-yuan auprès de plus de 500 000 personnes. L’ UE veut un euro virtuel d’ici 2025, la Grande-Bretagne a lancé un groupe de travail et l’Amérique, l’hégémonie financière mondiale, construit un hypothétique dollar électronique.
Extrait de : Les monnaies numériques qui comptent. Préparez-vous pour Fedcoin et l’e-euro (The Economist, 8 mai 2021) 
Lire aussi : Les banques centrales préparent leur monnaie numérique: la fin du cash ? (Investir, 26 octobre 2020)

 

Petite interprétation de cette représentation du GovCoins.


In tech we trust (“Dans la technologie nous croyons”) vient remplacer la devise traditionnelle “En Dieu nous croyons” inscrite sur tous les billets et pièces de monnaies américaines. En dématérialisant les monnaies on veut aussi remplacer la confiance en Dieu par celle en la technologie – non seulement comme une application du développement scientifique mais comme moyen au service d’une nouvelle idéologie transhumaniste (portée notamment par le WEF). Les références maçonniques subsistent (Oeil de la providence) mais la divinité, rendu obsolète, est remplacée par l’Intelligence artificielle (IA). Ce ne sera donc plus un regard transcendant, bienveillant et protecteur, mais immanent, celui d’une surveillance numérique totale de chaque instant. La pointe de la pyramide est toujours séparée de son socle, montrant un clivage de la société (“Les dieux et les inutiles“, les premiers contrôlant les seconds via l’IA). Le temple tétrastyle ressemble à celui d’Athéna Nike (“Athéna victorieuse”) mais la victoire annoncée est autre, non celle de la Sagesse grecque mais de l’Intelligence artificielle. 
Le G est la première lettre de l’abréviation Gov (dans GovCoins) pour Gouvernement, les deux barres verticales valent pour “United” (comme pour le dollar US “United States”). Le projet UG “United Governement” est alors celui d’une cryptomonnaie à l’échelle mondiale (de tous les gouvernements et non d’un seul), celle d’un futur gouvernement mondial. 
Pierre Hillard (cf. vidéo ci-dessous) note une ressemblance avec la forme du cerveau, le microprocesseur représenterait alors une puce implantée. Cette hypothèse va dans le sens du brevet déposé par Microsoft (WO 2020 6060606 A1) pour miner la cryptomonnaie par l’activité corporelle. La puce pourrait surveiller l’activité neuronale en hébergeant un identifiant numérique (pour ensuite transmettre ses informations au Big data). Cette puce ou une autre implantée dans la main, en lien avec la première, pourrait aussi servir aux transactions financières quotidiennes en lieu et place de la monnaie physique mais aussi de la carte de crédit. Sans oublier que cette puce permettra un traçage permanent (via un smartphone ou des objets connectés à la 5G).
Surveillance totale et rémunération du minage seraient probablement associé à un Crédit social à la chinoise (sorte de permis à point de bonne conduite), permettant récompense et sanctions immédiates allant jusqu’à la suspension ou la réquisition de tous vos avoirs numériques (les seuls qui subsisteront). 
Nous aurions alors les conditions pour mettre en place un système totalitaire jamais vu, ayant la capacité de mettre à mal toute velléité de révolte. 
 

Rappel. En 2019 The Economist

nous montrait un pangolin en couverture (en bas à gauche) 

et un Pinochio au long nez (en haut à droite). 

Après le covid, une cyberattaque mondiale ?  Pierre Hillard (TVL, 14 juin 2021) 
Son dernier livre : Chronique du mondialisme 2010-2020, éd. Culture et Racine, 2020
Lire aussi : Monnaies numériques des banques centrales vs les cryptomonnaies et le cash (IA, 2 juin 2021)Google Archipelago : Le goulag numérique et la simulation de la liberté (IA et transhumanisme, 7 mai 2021)
 


 La pandémie représente une fenêtre d’opportunité rare 
mais étroite pour repenser, réinventer et réinitialiser notre monde.
Source : WEF

Événement 201

Le Johns Hopkins Center for Health Security, en partenariat avec le Forum économique mondial et la Fondation Bill et Melinda Gates, a organisé l’événement 201, un exercice pandémique de haut niveau, le 18 octobre 2019 à New York, NY. L’exercice a illustré les domaines où les partenariats public/privé seront nécessaires pendant la réponse à une grave pandémie afin de diminuer les conséquences économiques et sociétales à grande échelle.
Extrait de : Even201 A global Pandemic exercice

Cyber ​​Polygon est un événement de cybersécurité unique qui combine la plus grande formation technique au monde pour les équipes d’entreprise et une  conférence en ligne mettant en vedette des hauts fonctionnaires d’organisations internationales et de grandes entreprises.

Remarque
Prévoir et instrumentaliser une crise ne veut pas dire l’avoir provoqué. Il n’empêche que les mesures telle que le confinement ne proviennent pas d’une pratique courante de gestion des épidémies mais bien de ces simulations, la première par l’Institut Rockfeller en 2010 et la dernière, trois semaines avant l’épidémie, par le WEF (Even201), ce qui montre l’influence extraordinaire de ces groupes. 
Il existe donc bien un agenda globaliste clairement exposé sous des prétextes divers (humanitaire, sanitaire, écologique et sociétal) : identifiant numérique (par l’introduction du Pass sanitaire) permettant Cryptomonnaie et Crédit social, pour un changement radical de société dans une idéologie transhumaniste. Voir plus bas ID 2020. 

“Vous ne posséderez rien et vous serez heureux” (WEF 2016, 8 predictions for the world in 2030)
“Vous” et non “nous” car les membres du WEF auront tout et, si nous sommes bien dociles, nous louerons tout ce dont nous aurons besoin. 
Lire aussi : En Espagne, les socialistes veulent en finir avec la propriété individuelle et les CDI (Courrier des Stratèges, 25 mai 2021) 

Klaus Schwab, président du WEF Fusion du monde physique, digital et biologique (RTS, 10 janvier 2016) 

Journaliste : On parle de puce qu’on pourrait s’implanter, ce sera pour quand ? 

KS : Certainement dans les dix années à venir [avant 2026], d’abord dans les vêtements puis dans le cerveau, ou [ailleurs] dans notre peau, au final nous aurons une connexion directe entre le cerveau et le monde digital. Ce que nous voulons c’est une sorte de fusion du monde physique, digital et biologique. 
Lire aussi : Laurent Alexandre, Liberté, Egalité, NBIC (Tribune de la santé, 2010/4, n29)

Un macaque a réussi à jouer au jeu vidéo Pong sans autre manette que le pouvoir de son cerveau, grâce à une puce connectée qui a été implantée dans son crâne par Neuralink, la start-up d’Elon Musk.

Klaus Schwab, On doit accepter une transparence totale (RTS, 10 janvier 2016)
Cette transparence totale implique une surveillance totale, mettant fin à toute intimité.  

 

Depuis 2016, ID2020 a plaidé pour des approches éthiques et protégeant la vie privée de l’identification numérique.

Pour une personne sur sept dans le monde qui n’a pas de moyen de prouver son identité, l’identification numérique offre un accès à des services sociaux vitaux et leur permet d’exercer leurs droits en tant que citoyens et électeurs et de participer à l’économie moderne. Mais faire correctement l’identification numérique signifie protéger les libertés civiles et remettre le contrôle des données personnelles là où elles appartiennent… entre les mains de l’individu.
Extrait de : ID2020

 

Les drones équipés de caméra offrent une combinaison intéressante pour la reconnaissance faciale lors de grands évènements, par exemple. Les drones, en position fixe jusqu’à 100 mètres de haut, peuvent porter des optiques lourdes (10kg) et identifier une personne à 800 mètres.

  

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Benjamin Bayart et Marc Rees (Thinkerview, 15 juin 2021)

Les passeports vaccinaux font partie d’un plan mondial visant à relier le statut vaccinal, l’activité économique et l’identité biométrique déclare la journaliste d’investigation Whitney Webb au président de Children’s Health Defense, Robert F. Kennedy, Jr. Dans ce  podcast, elle plonge dans les relations troubles entre le pédophile Jeffrey Epstein, aujourd’hui décédé, le milliardaire Bill Gates et d’autres élites de la Silicon Valley. Il y a une « dissimulation délibérée », selon Mme Webb, des véritables liens entre Gates et Epstein. De nombreuses élites de la Silicon Valley « font partie de quelque chose qui s’appelle la Fondation Edge », ce qui explique comment « Epstein a pu établir des liens si étroits avec un grand nombre de personnes qui deviendraient plus tard l’élite de la Silicon Valley », a déclaré Webb à Kennedy.
Extrait de : Gates, Epstein, la CIA, les vaccins et l’agenda de contrôle global. Robert F. Kennedy, Jr. et Whitney Webb révèlent comment tout est lié (Children’s Health Defense, 6 juin 2021)
Voir aussi : Pierre Jovanovic : Mes nouvelles accusations contre Bill Gates (TVL, 5 juin 2021)
Conférence de Valérie Bugault aux Ateliers de la Côte à Etoy (les Ateliers de la Côte, 11 juin 2021)
Ecouter aussi : “Les coulisses du coronavirus” par Valérie Bugault (Joy for the planet, 11 juin 2021)
Son dernier livre : Les raisons cachées du désordre mondial. analyses de géopolitique économique, juridique et monétaire, éd. Sigest, 2019 
Lire aussi : Liliane Held-Khawam, Déposséssion, éd. Réorganisation du Monde, 2018 / Liliane Held-Khawam, Coup d’état planétaire, éd. Réorganisation du Monde, 2019

Matt Ehret nous explique les causes de la montée de cette perversion de la science connue sous le nom d’« eugénisme » qui fut une nouvelle religion scientifique au 19e siècle.

Le monde d’aujourd’hui est pris en étau entre deux avenirs possibles : d’une part, une alliance multipolaire pour la défense des États-nations souverains qui s’est organisée autour d’une survie à long terme, d’un optimisme scientifique et d’une coopération gagnant-gagnant ; de l’autre un mouvement unipolaire de gouvernement mondial, une politique de dépeuplement et de pensée à somme nulle, de pandémies contrôlées et de guerre, mis en place par un programme intitulé Grand Reset.

Lire aussi : L’eugénisme, la quatrième révolution industrielle et le choc de deux systèmes (Shaker francophone, 28 mai 2021)

Y a-t-il un agenda transhumaniste ? (Jeanne trad., 10 juin 2021)
 

Désobéir est vital.

Les masses doivent cesser de collaborer et, partant, de croire. Et c’est inéluctable : l’expérience de la réalité totalitaire se chargera elle-même de la désillusion. 

Les masses, en éprouvant le fait totalitaire dans leur chair, dans leurs familles, dans leurs individualités, confrontées à l’action mortifère de la secte, finiront par ouvrir les yeux. Il est donc essentiel que cette alliance provisoire entre les propagateurs politiques de l’idéologie (décideurs politiques et économiques/propagandistes et intellectuels collaborant à l’idéologie) et une grande partie du peuple cesse. La diffusion de l’information, ainsi que le bouche-à-oreille de ceux qui témoignent à ceux qui les relaient, est également un facteur essentiel dans la désillusion des masses.

Désobéir est vital. Faire partie des hérétiques au sens propre, de ceux qui font le choix de ne pas se plier à la croyance religieuse de l’idéologie totalitaire. Il y a autant de désobéissances que de spontanéités individuelles. L’artiste qui ne suit pas l’art totalitaire désobéit, et fait de la liberté sa foi.


Nico Time Cigarettes

Le goût onctueux dont les futures mamans raffolent
Doubler le marché de la vente de cigarette en incitant les femmes à fumer. 

Première démonstration de l’efficacité de la méthode du neveu de Freud (Edward Bernays).

  


Détail de La Création d’Adam de Michael Ange
Version Grande Réinitialisation

 



Source link

Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Quoi faire quand tout s’écroule autour de nous?

La méditation de la lumière