in ,

Décoronnes toi : Vis en Héros (4)



Je vous présente ce que signifie pour moi Vivre en Héros en cette période de re confinement A l’écoute de vos remarques et partages, je vous proposerai …

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sandra Nature

Bonjour, merci pour ces partages quotidiens. Qu'en est-il du nombre 17 s'il vous plaît ? Je suis née le 14/03/1990. Gratitude ?

Cinzia Curti Caputo [ Fr ]

"l'homme est un loup pour l'homme"…dommage pour le loup de devoir subir en retour cette vision mortifère pour lui. Merci pour vos publications.

Cinzia Curti Caputo [ Fr ]

Héros du quotidien en combinaison stylé ! C'est une question à laquelle j'ai réfléchi il y a quelque années déjà. J'ai même conservé un écrit de tout cela. Pour certains c'est une histoire à adopter certainement au moins pour un petit moment.
Personnellement, aujourd’hui j'ai l'impression de porter le costume de celle qui vit "nulle part ailleurs" et finalement d'être paumée à l'intérieur de toutes ses histoires que l'on raconte. Ca finira pour se déchirer aussi ce costume de paumée.
Mais je me souviens très bien, la première fois où j'ai entendu parler du Coronas virus.. Il n'avait pas encore officiellement débarqué en Europe. (lol !). Il vivait encore à l'intérieur des murs chinoises (double lol !)
La première réaction que j’ai observé émerger en moi, ce fut de pouffer. Cela n'a pas changé d'un yota, c'est toujours pareil. Je pouffe toujours et je pige pas.
Cette phobie du virus je ne la comprend pas pour des tas de raisons que je pourrais expliquer mais qui seraient probablement pas entendus pour beaucoup de personnes.
Car cette affaire se vit en soi …ou pas.
Je ne suis même pas certaine que cela puisse dépendre de ce que l'on pense ou que l'on croit. Personnellement, ca ne m’empêche pas pour autant d'avoir mes coups d'angoisse ici là. (non pas à cause du virus eh !)
Mais probablement que ce que l'on pense ou que l'on finit pour croire, trouve ces racines ailleurs.
Donc ça ne change rien…lorsque je sors, à chaque fois j'oublie qu'il y a le méchant virus et je me fait surprendre à devoir mettre le masque que j'ai encore oublié. C'est au delà de moi. Pourtant je n’ai rien d'un héro, même si dans la panoplie cinématographique j’ai mes préférés. Seulement dans la panoplie sociale, il me semble seulement de vêtir la peau d' une grande inadaptée à côté de tout cela.
Bien à vous Christine

Alain Pépin

De mon point de vue pour pouvoir entendre une élocution qui va à l’encontre de notre vision fondamentale, une élocution qui nous met en alerte, il faut nécessairement avoir trouvé en soi une certaine quiétude pour pouvoir supporter la désagréable déstabilisation momentanée. Sinon nos alertes intérieures refuseront de recevoir. Cette secousse intérieure active nos ressources intérieures. C’est cette quiétude qui va nous permettre de ne pas paniquer, de ne pas se lancer en réaction trop vite, de ne pas se sentir attaqué, de rejoindre ce qui nous est offert pour l’évaluer et l’intégrer intelligemment. Ça s’exerce apprendre à recevoir l’irrecevable.

Cath Rabin

Merci

IDARAS1

Merci pour cette suite de vidéo, le 28 me parle à développer.. envie d en comprendre plus ..
à bientôt Christine

Rédiger par Olivier Chambon

L'école de l'Être ☼ la Présence au Coeur de l'éducation ❤ avec Céline, Camille et Pierre

[Mardi 18 mai 2021 – webconférence] Les idées reçues de l’astronautique – Afis Science