in ,

DIDIER SUPER & LE DENI ECOLOGIQUE – S01 E06 – [ NEXT ]



LE POINT DE DÉPART : LA GALAXIE DES “COLLAPSOLOGUES” En avril 2015, Pablo Servigne et Raphaël Stevens publient leur ouvrage “Comment tout peut …

source

Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Leave a Reply
  1. c'est complétement débile de pensée que la planète risque d’être détruite a cause de nos connerie !
    Didier a complétement raison … c'est pas du dénit mais une réalité !
    on courra tous simplement a notre perte ! mais qu'ex ce a coté de la vie de notre planète !?
    elle nous remplacera par autre chose comme elle a toujours faite …
    la fin du monde … j'en ai rien a foutre !!!

  2. Ecolopsychanalyse, un nouveau domaine de la science. On retiendra le " très probable avant 2020, sûr avant 2030", une assertion digne de Madame Irma. Et tu voudrais qu'on nous prenne au sérieux ?

  3. Terre fille du soleil
    Boule de feu tu fu
    Puis jaillit de l’espace la douche bienfaisante
    La douche incessante des comètes chargées des prémices de la vie.
    Du temps lourd de ces milliards d’années apparue le vivant
    La mer fille de la terre fit du vivant le berceau
    De ce berceau naquit au point culminant de l’évolution : L’humanité
    Puis ne cessa de croître et d’évoluer l’être humain en nombre et intelligence
    Si nombreux et si peu respectueux qu’il fit dépérir le tissu vivant de la terre
    Ce tissu que l’on nomme biodiversité avait été la mère nourricière de l’humanité passé
    La mère terre se vengea sur ses enfants en vomissant des tempêtes, des ouragans et des virus
    Fiévreuse elle pleura de la tête au pied des larmes de glaces fondantes
    Sur le cimetière de l’humanité poussa alors la fleur de l’espoir
    Le signe avenir de l’harmonie naissante entre les humains ,les animaux et le monde végétal.

  4. Le pb c'est que ce psy ne comprend pas de quoi on parle avec la fin du monde ! Son seul filtre est celui de la pauvre science de la psychiatrie qui n'obtient jamais de résultat sans un tas de médicaments

  5. des didier comme sur la vidéo , j'en connais beaucoups. ils sont dans le déni complet , et quand on aborde le sujet effondrement de notre société , ont ce fait envoyer sur les roses.ça fait plus 15 ans , que je dit autour de moi que si ont continus comme ça on va ,  droit dans le mur. comme réponse , j'ai droit a des "oui mais toi avec ton pessimisme tu nous emmerde" meme actuellement avec tout ce qui ce passe dans le monde. certains commence a ouvrir les yeux , mais il reste encore du travail a faire.

  6. On se fout de la gueules des mediums,des voyants,des nostradamus en tous genres,et tous ces scientifiques a deux balles font exactement la meme chose en prédisant l'avenir de tout le monde avec une certitude et une pretention ridicule! Acceptes deja que tu es né pour mourrir un jour ,et que cette vie sur terre n'est qu'un passage infime sur cette planete.

  7. Il n'y a pas que le déni qui empêche d'ouvrir les yeux. Il y a aussi la croyance que le système thermo-industriel parviendra à se renouveler , que des innovations technologiques nous sauveront des pénuries potentielles en énergies et en matières premières , des pollutions , de la dégradation de notre l'environnement . Tant que les perspectives à court et moyen terme ne seront pas sombres , tant que le système parviendra à nourrir , soigner et distraire , la majorité continuera de lui faire confiance . Beaucoup de gens ne perçoivent pas la dégradation de notre planète, et sont juste satisfaits que leur confort soit maintenu, à défaut de pouvoir être amélioré. L'humanité a intégré le principe que l'économie se fait au détriment de notre environment. Et cela a commencé au début des civilisations, dès que l'homme a défriché, tué massivement pour manger ou se protéger. Il aurait fallu que l'humanité se stabilise à un ou deux milliards, puis ai le temps de constater ses dérives pour corriger ses excès. Avec une demographie non stabilisée , la difficulté est immense .
    Le problème est que la sagesse survient dans les grandes difficultés, après la colère et les destructions qui vont de paire . Il n'y a aucun bon sens à continuer à scier la branche sur laquelle nous sommes assis , mais nous le faisons par ce qu'il est beaucoup plus dur d'en descendre. Nous sommes sur la plus haute branche , nous les riches. La sobriété n'est heureuse que pour une minorité qui l'a choisie et y trouve la satisfaction intellectuelle d'avoir raison avant les autres . Le confort est addictif , et plus nous nous y vautrons, plus il est dur de s'en passer . Que faire ? Ouvrir les yeux et essayer d'ouvrir ceux des autres , puis se préparer avant la dégringolade …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Rédiger par Pablo Servigne

#1 – Dorian répond aux 5 questions sur le sens de la vie, Dieu, la mort…

Vous n’êtes pas ce à quoi vous ressemblez