in ,

Dieu est-il une personne ? Lorsque nous nous ouvrons au Réel avec le cœur, le p…


Dieu est-il une personne ?
Lorsque nous nous ouvrons au Réel avec le cœur, le propre du cœur, c’est de personnaliser toute chose, tutoyer toute chose. Le cœur est l’organe de la relation et il nous fait passer du monde des objets au monde des présences.
En grec, il y a deux mots: le mot prosopon et le mot hypostasis. Prosopon va être traduit en latin par persona. Ce mot est employé dans le monde du théâtre où il est le masque. Ce n’est pas seulement le masque qui cache, mais le masque qui transmet, c’est-à-dire le porte-voix, à travers quoi le son passe: per-sona. C’est le son de l’Être, le son d’un verbe; le mode, la forme à travers laquelle cela passe et se transmet. Dans ce sens-là, la personne est ce qui manifeste l’Être, ce qui Le donne à entendre, ce qui Le manifeste, ce qui En fait un phénomène.
Et puis, il y a le mot hypostasis. En latin et en français, on ne le traduit pas, c’est l’hypostase. Dans la première théologie, quand on dira que Dieu est Trinité, on dira que c’est l’Unique en trois hypostases. Hypostasis, cela veut dire « ce qui contient la nature pour la donner». L’hypostase, c’est l’acte de donation. Quand on dit que Dieu, l’Un, l’Unique, est trois personnes, on dit que cet Être, qui est Un, a trois façons de se donner, trois façons d’Être Amour. Il Y a trois fonctions de l’Être, trois manifestations de l’Être. Être une personne, c’est non seulement être, c’est donner, recevoir et partager l’Être.
Le problème, c’est qu’on traduit généralement le mot « personne» dans le sens d’individu. Et quand on dit que Dieu est une personne, on en fait un individu. Dieu n’est pas un individu, Il n’est pas une personne dans ce sens, Dieu est une personne dans la mesure où Il est une relation, où Il est don de Lui-même: l’Être se donne. Parler de Dieu comme personne, c’est observer que, dans l’Être, il y a du don, il y a donation. L’Amour précède l’Être. L’Être est déjà un don. Quand on dit que Dieu est Trinité, on dit que Dieu est relation, don de l’Être.
Et devenir une personne, être soi-même une personne, c’est sortir de notre être « individuel». L’individu, c’est ce qui est fermé sur soi-même, la personne, c’est cet individu qui se donne, qui se donne à travers la paternité, la filiation, la relation, autant d’expressions symboliques qui tentent de dire que Dieu est Amour. C’est l’Être qui se donne, qui se communique. On parlera d’intercommunion, d’intersubjectivité ou encore d’interconnexion, d’interrelation.
Jean Yves Leloup in « Il n’y a qu’un seul Dieu, lequel ? ».


Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Page de José Le Roy

Stage de Jose le roy à Ploemeur en Bretagne, fin mai, 28 et 29 mai.

De la guerra a la Paz. Jose Le Roy. (Doblado en español).