in ,

ECKHART TOLLE : “Pourquoi le mental nie-t-il ou résiste-t-il habituellement au…

ECKHART TOLLE :

“Pourquoi le mental nie-t-il ou résiste-t-il habituellement au présent ? Parce qu’il ne peut pas fonctionner sans le passé et le futur, il perçoit l’intemporel comme une menace. Le temps et l’esprit sont inséparables.”




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippe Fonteyne

Donc, la causalité : on s’en fout ! Il n’y aurait plus de sens ?

Melinda Simard

♥️🌟🙏

Guy Savy

 » l’esprit n’est que le miroir de la matière ! cesser d’avoir cette projection le calme reviens ! le fait demeure ! comme un livre dans une bibliothèque disponible aux besoins ! copyright G.S. « 

Jackie Tomic

Tout à fait d’accord avec toi 🙏🏼 Namaste 🙏🏼 💕

Isabelle Goux

N´oublions pas que le temps n´existe pas. Nous l´avons inventé

Happy Berri

On nie pour se justifier et on résiste pour avoir. Accroché au mental on gesticule. Je pense. Merci.

Eric Courtois

J’avoue que le mental va et vient dans les souvenirs et dans des projections futures. Il est un outil qui doit être utilisé quand il le faut mais jamais et ô grand jamais en être esclave sinon l’instant présent ne peut-être vécu pleinement. L’intemporel n’existe pas, lorsque l’on est libéré de l’égo, on vit l’instant présent sans aucun enfant de la peur. L’instant présent est l’instant présent, dire que l’instant présent est intemporel est trop abstrait pour une bonne compréhension de la vie.

Francoise Fontaine

La notion de ce temps qui passe à un tel impact sur nos pensées, s’en détacher nous libère, c’est le temps présent qui est seul essentiel , le reste ce sont des regrets ou des appréhensions, si l’on se situe dans le passé ou l’avenir, profitons de l’instant simplement …

ECKHART TOLLE : Lorsque chaque pensée absorbe votre attention, c’est que vous vo…

ECKHART TOLLE : COFFRET DE 50 CARTES INSPIRANTES – PAROLES DE SÉRÉNITÉ – CARTE 2…