in ,

EFFONDREMENT vs BONHEUR | Pablo Servigne



L’interview complète de Pablo Servigne sur l’effondrement et l’éco-anxiété : https://youtu.be/NeFwcO4XNrs Ca t’a plu ? Abonne-toi ! http://bit.ly/En2heures PS …

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
dji effe

comment etre heureux? l'ataraxie…

aj2f aj2f

Aujourd'hui nous avons la connaissance du problème et la conscience que de notre impact qui en est responsable aurons-nous la sagesse d'agir ; Nous avons un devoir de transmettre à nos générations futures afin de leurs permettre d'avoir … Merci nos actions d'aujourd'hui sont le devenir de demain

Alain Charpantier

Vidéo pas mal : https://fb.watch/2xWVdpGRBJ/

Romuald Vercruysse

Un homme de 40ans ne connaîtra jamais l effondrement comme je comprend j aurai bien voulu connaitre tout le monde a vélo cheval plus de véhicule bruient pollution

Marie line Combes

Un siècle t es léger Pablo

isabelle BESSON

créer des réseaux de mise en commun du savoir et de la recherche : créer un grand "challenge" de réflexion sur un cahier des charges des modes de transports à inventer avec les écoles d'ingénierie, créer des instances de veille écologique au niveau des collectivités locales surtout au moment où sont établis les documents d'aménagement du territoire, créer un droit des générations à naître pour protéger le vivant actuel en leur nom, créer des centres de formation de réhabilitation écologique des bâtiments et essayer d'inscrire ça dans des projets locaux et soutenus par les collectivités locales, acheter des terre autant que possible pour reconstruire des réseaux de biodiversité, bref, trouver les moyens de mettre en place des projets écologiques qui incluent d'une manière ou d'une autre les élus locaux, parce qu'ils ont un énorme pouvoir et que pour l'instant ils l'utilisent à mauvais escient pour la plus part. En ces temps de méga surveillance et d'hyper contrôle des populations, une solution, serait peut-être de créer des réseaux tellement puissants qu'ils deviennent incontournables et que la force du collectif fasse décrocher les petites castes qui sont aux commandes. bon, pour ça, il va falloir regarder son voisin chasseur et sa vieille tante réactionnaire avec les yeux de l'amour… l'amour, ça doit commencer certainement par la capacité à dépasser la colère…

AL1 térieur

Défi, plante un arbre (fruitier) ?
puis convainc 3 personnes d'en faire autant
???
qui elles mêmes devront en convaincre 3 autres
???
???
???
etc
un arbre planté c'est 500 kg de carbone capté
des fruits, de l'oxygène, de la biodiversité
(le terrain sur lequel il sera planté n'a pas à être à toi, ce peut être un terrain vague, un bord de fleuve, voire un rond point moche, sois créatif)
Félicitations, tu vas réellement avoir un impact sur la biosphère

Rédiger par Pablo Servigne

La vision a lieu dans le monde

« D’accord, je vais venir en Russie » Satsang russe avec Sri Mooji à Rishikesh, Inde, 16 mars 2016