dans

Entre le modèle holographique généralisé et la science des données

Il y a quelques mois, j’ai présenté une conférence à l’Institut de Physique de l’Université Autonome de Puebla (IFUAP), sur la théorie holographique généralisée développée par Nassim Haramein. L’invitation était un heureux hasard ; la prédiction du modèle holographique de Haramein sur le muonique des protons…

Plus

Il y a quelques mois, j’ai présenté un discours à l’Institut de physique de l’université de Benemerita Universidad Autonoma de Puebla (IFUAP), le sujet étant la théorie holographique généralisée développée par Nassim Haramein. L’ invitation était de la sérénité ; la prédiction du modèle holographique du rayon muonique protonique – dans le cadre de la précision expérimentale – vient d’être confirmée par les dernières mesures électroniques d’hydrogène de Bezginov et al. 2019. Ces mesures ont également confirmé que le modèle standard était absent d’ici 4 %, bien au-dessous de la certitude expérimentale.

Article du Dr. Ines Urdaneta, Physicien, chercheur scientifique à la Fondation Scientifique Résonance

Traduit de : Français

Entre le modèle holographique généralisé et la science des données



Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

« Je suis au-delà du son, de l’espace et du temps, je suis le Soi », voilà ce qu…

Question : Cher moine Gojo, vous êtes très sympathique ainsi que l’ambiance dan…