in ,

Entrevue spéciale – Mario Beauregard : Nouveau documentaire et expériences spirituelles!



Pour louer le documentaire : http://expandingrealitythemovie.com/watch-now/ Voici une ENTREVUE SPÉCIALE INÉDITE avec le Dr Mario Beauregard, où : 1) Il …

source

Qu'en pensez-vous?

Commentaires

Leave a Reply
  1. L'Au-delà en Onde! 🇨🇦
    Je m’appelle Michel, Chercheur en Transconmunication Instrumentale depuis 2009. Sous mon site web, vous allez entendre des voix provenant de l’invisibilité. Bonne écoute ! Michel 🌀

  2. Cet entretien, où j’entends paler pour la première fois de mort clinique, pour des personnes en arrêt cardiaque, qui reviennent à la vie, après avoir vécu un certain nombre d’expériences en dehors du corps me plait. Je suis convaincu de cela depuis plus de 25 ans. J’ai lu à l’époque le récit de Georges Ritchie, qui mourut en 1943 et qui raconte son aventure hors du corps, jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il est décédé, et retourne à la caserne pour retrouver son. Corps… Je suis également heureux de constater qu’au moins au Quebec, le mot °entrevue° existe encore. Pour ma part j’aurais utilisé le mot « entretien », complètement oublié des Français, qui semblent préférer un barbarisme importé des US.

  3. C'est vrai que c'est difficile de raconter des expériences vécues à d'autres qu'à des très proches et même là, il y a comme de l'indulgence dans le regard. Heureuse que ces phénomènes se démystifient.

  4. Très heureuse de t’entendre raconter publiquement tes expériences mystiques. C’est un geste courageux qui permet aux gens qui pensent que ce sont des histoires « d’illuminés » de s’apercevoir que ce sont des réalités auxquelles il faudrait peut-être s’intéresser parce qu’un être de raison comme un scientifique a pu en vivre ! Bravo !

  5. Peut-on distinguer les méditant(s bouddhistes (donc athées), les méditants "chrétiens" et les méditants déistes (hors religion) ?

    "Expérience de mort provisoire" n'est pas plus approprié que NDE ou EMI. Seul "Sortie ou Excursion ou Déplacement Hors du Corps " est réfléchi et inattaquable.

    "Le souci du juste mot pour la juste chose. Le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire contribuer à réduire, les maux pesants".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Rédiger par Olivier Chambon

Qui a éteint les lumières ? Pensées critiques sur la crise de l’expertise

Conscience sans objet non dualisme