in ,

Findhorn Eckhart Tolle et danses sacrées partie 1



Eckhart Tolle, bien connu pour les vérités simples et puissantes qu’il exprime dans ses livres et ses conférences, a dirigé une extraordinaire retraite de deux jours à Findhorn, la célèbre communauté spirituelle d’Écosse. L’auteur nous transmet avec humour et tranquillité un message profond d’espoir et des outils de transformation simples.

La Fondation Findhorn est une association à but non lucratif. Elle fait partie d’une communauté spirituelle internationale comptant environ 400 personnes et ramifiée autour de la baie de Findhorn, au nord de l’Ecosse. Fondée en 1962 par Peter et Eileen Caddy et Dorothy Maclean, la communauté fut d’abord connue pour son travail avec les plantes et la communication avec les royaumes de la nature. A présent, la Fondation Findhorn est un centre d’éducation spirituelle et holistique vivant et travaillant en collaboration étroite avec les autres organisations et individus qui composent la communauté. Nous n’imposons aucune doctrine ou croyance formelles. Nous croyons que l’humanité est engagée dans un processus d’expansion évolutive de la conscience, générant de nouveaux comportements de civilisation ainsi qu’une culture planétaire imprégnée de valeurs spirituelles.
Eckhart Tolle dit:

« On peut percevoir que tout est sacré quand on est libre du temps psychologique. »

Texte complémentaire : Comment se défaire du temps psychologique ?

Apprenez à utiliser le temps dans les aspects pratiques de votre vie – on pourrait appeler cela le « temps-horloge » -, mais revenez immédiatement à la conscience du moment présent quand les choses pratiques ont été réglées. De cette façon, il n’y aura aucune accumulation de « temps psychologique », qui est l’identification au passé et la perpétuelle projection compulsive dans le futur.
Le «temps-horloge» ne concerne pas uniquement la prise de rendez-vous ou la planification d’un voyage. Cela veut aussi dire tirer des leçons du passé afin de ne pas répéter sans arrêt les mêmes erreurs. Se donner des objectifs et les poursuivre. Anticiper le futur grâce aux modèles et aux lois physiques, mathématiques ou autres appris dans le passé et adopter les démarches justes en fonction de nos prévisions.
Mais même là, dans le cadre des choses pratiques, où nous sommes obligés de nous référer au passé et au futur, le moment présent reste le facteur essentiel. Toute leçon tirée du passé devient pertinente et est appliquée dans le « maintenant ». Toute planification ou tout effort pour atteindre un objectif particulier s’effectue dans le « maintenant ». Même si la personne illuminée maintient toujours son attention dans le présent, celle-ci est tout de même consciente du temps à la périphérie. Autrement dit, elle continue à se servir du « temps-horloge » mais est libérée du « temps psychologique ».
Quand vous vous exercez à cela, soyez attentif de ne pas transformer involontairement le « temps-horloge » en « temps psychologique ». Par exemple, si vous avez commis une erreur dans le passé et en tirez une leçon maintenant, c’est que vous utilisez le « temps-horloge ». Par contre, si vous revenez mentalement dessus sans arrêt, si vous vous critiquez et éprouvez des remords ou de la culpabilité, c’est que vous êtes tombé dans le piège du « moi » et du « mon». Vous assimilez cette erreur au sens que vous avez de votre identité et elle appartient alors au « temps psychologique ». Ce dernier est toujours lié à un sens de l’identité faussé. L’incapacité à pardonner se traduit automatiquement par un lourd fardeau de « temps psychologique ».
Si vous vous donnez un objectif et travaillez pour l’atteindre, vous vous servez du « temps-horloge ». Vous êtes conscient de la direction que vous voulez prendre, mais vous honorez le pas que vous faites dans le moment et lui accordez votre attention la plus totale. Si vous devenez trop axé sur l’objectif parce que, à travers lui, vous recherchez peut-être le bonheur, la satisfaction et une certaine complétude, vous n’honorez plus le présent. Celui-ci se réduit à un tremplin pour le futur, sans aucune valeur intrinsèque. Le « temps-horloge » se transforme alors en « temps psychologique ». Votre périple n’est plus une aventure, mais seulement un besoin obsessionnel d’arriver quelque part, d’atteindre quelque chose, de réussir. Vous ne voyez ni ne sentez plus les fleurs sur le bord du chemin et vous n’êtes plus conscient de la beauté et du miracle de la vie qui sont révélés partout autour de vous quand vous êtes dans l’instant présent.

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mickey Natacha

Merci beaucoup !

SUNNY LUV

RESPECT !!

ANGELA CANAL INDIGO

mmmmmmmmmmmmm MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIII

amisdeckharttolle

LA DANSE MÉDITATIVE est une forme de méditation dynamique très complémentaire pour les personnes qui pratiquent déjà une autre forme de méditation.
C'est un outils très puissant de mise en application des enseignements d' ECKHART TOLLE – LA PRESENCE A l'INSTANT et de ceux de "la Pleine Conscience" (J. Kabat Zinn – Christophe André).
http://danseharmo-pleineconscience63.eklablog.fr/qu-appelle-t-on-danses-meditatives-a107904894

amisdeckharttolle

Si vous souhaitez découvrir une approche particulière et complémentaire de la Pleine Conscience (mindfulness),les amis d' Eckhart Tolle ont publié une nouvelle vidéo consacré à la méditation, la danse sacrée & la Pleine Conscience
1- Eckhart Tolle à Findhorn parle du sacré.
2- Findhorn & la Danse Sacrée – danser en Pleine Conscience
Lien vers notre Blog consacré à la danse de Pleine Conscience en Cercle
appelée "danse d'harmonisation" ou encore  " cercle de danse sacrée".
http://danseharmo-pleineconscience63.eklablog.fr

Rédiger par Éveil spirituel

Drôme : Réseau de l’ACK : Séminaire d’étude de l’enseignement de J. Krishnamurti

Rencontre sur l'Éveil – Être Présence, Paris 1/4