in

Je me suis éveillé en sursaut


En rangeant ma bibliothèque je tombe sur ce vieux livre de Stephen Jourdain. Il raconte dans ce passage combien l’éveil a été soudain.

Ce fut pareil pour moi aussi.

Mais l’éveil peut être parfois plus graduel.

On peut se jeter dans la piscine du plongeoir (éveil soudain) ou entrer dedans par le côté où on a pied puis ensuite nager dans le bassin (éveil graduel).

Le résultat est le même.

jlr

 

Premiere-personne

 

« Question : Ça a été brusque ?

Stephen Jourdain : Le mot est bien faible pour évoquer le caractère totalement abrupt de l’événement.

Il n’y a pas eu passage. Il n’y a pas eu l’ombre d’une transition. Peut-être pourrait-on essayer de suggérer une telle rupture en se reportant à ce qui se passe lors du réveil en sursaut. Je me suis éveillé en sursaut alors que les yeux de mon esprit étaient grands ouverts. Je me suis éveillé en sursaut de ma veille, comme si celle-ci n’avait été que sommeil et rêve.

Je n’ai pas eu la sensation d’émerger. Cela a été bien trop rapide. Il y a eu rupture foudroyante, et, comme si une infime fraction de seconde plus tôt, j’avais, dans la foulée, sans m’en rendre compte, défoncé l’acier éprouvé du fond de mon intériorité pensante, je me suis retrouvé derrière moi-même, avant moi-même, v-e-i-1-l-a-n-t. Veillant pour la première fois de mon existence. Veillant d’une veille infinie qui se veillait elle-même infiniment ; et ainsi, s’œuvrait. »





Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Eveil et philosophie

Vivre l'Unité ♥ 3/14 (Première tournée au Québec ! )

L’Univers par Claude Tresmonta…