in ,

JEAN BOUCHART D ‘ORVAL La passion d’être (Partie 2)



JEAN BOUCHART D’ORVAL nous rapelle que nous sommes « pur regard » comme le signale la racine du mot « méditation » en sanscrit « voir ». Vouloir se transformer avec une technique est un « ajournement, » car nous visons un moment à venir, un but. Le seul dénouement est de sentir sa vie maintenant, en regardant et déployant un surcroit de sensibilité. La vision en nous de ce qui n’est pas essentiel provoque alors un « effondrement » du mental.
Réalisation : Brigitte K Garcia pour brideva.blogspot.com

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
hélène Pouzet

Merci beaucoup pour cette délicat’Etre..! à tous les deux

Pierre Labbe

Merci être la 👋👊👍😇😎😒✌💜

wiyaou Begbessou

Good. Il n'y a rien à faire

Lynda Renée

Limpide!

Eric Ruffet

Vous ne pouvez pas dire que l'art ne sert à rien. Soit vous y avez rien de rien compris ou vous êtes inculte dans ces domaines soit vous avez encore à y réfléchir!!!!. si il existe au moin une chose qui n'a pas de bord c-est bien l'Art!!!

Magnifique 💖✨🌟😊

satini coco

si j'avais cet homme comme guru! je péterais les portes du paradis pour festoiyer a table avec jesus et taper un foot avec boudas!!! et oui ma trogne!!!!

Alexander Kimpe

Délicieux, comme d'hab 🙂

Rédiger par Éveil spirituel

« Que tudo sirva para nos unir! » Arnaldo Costeira. « Que tout serve à nous unir…

Seul le calme intérieur vous donne accès au calme des pierres, des plantes et de…