in ,

La 2ème loi de la jungle : l'entraide | Pablo Servigne | TEDxENTPE



Et si la loi de la jungle profitait à tous ? On ne vous parle pas de celle que vous connaissez tous sous le nom de loi du plus fort mais d’une autre loi de la jungle …

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Elisabeth Poumay

Comme dirait Bernard Werber, 1 + 1 = 3 on est bien plus puissants ensemble que chacun de son côté. Si on est autant en compétition et dans l'individualisme, c'est parce que nos conditions ne sont pas (encore) assez hostiles, parce que nous n'avons pas (encore) les mêmes aspirations. Il faudrait une prise de conscience générale sur ce qui importe réellement pour pouvoir construire une société viable sur le long terme: la complémentarité, la coopération et l'entre-aide. Merci Pablo Servigne pour cette présentation enrichie de nombreux exemples concrets.

Clotilde Repussard

Très très beau message. Merci.

sckip97490

Pablo Servigne est un Sage pour ce monde, merci pour l'ensemble de message que tu nous transmet.

Monia Lambert

L'entraide est l'AUTRE loi de la jungle et non la deuxième qui peut évoquer un ordre, une quantité… Pour certaines études l'entraide serait plutôt la plus répandue, la plus importante.

Jérôme Bird

Splendide, remarquable ! Merci à Pablo Servigne. Que d'enseignements de sagesse, la Nature et les hommes qui l'observent, l'étudient la repectent. Ça donne de l'espoir et chaud au cœur et du baume à l'âme. Merci !

Julien Valiquette

Merci M. Servigne!! ça me donne une petite dose d'espoir. à partager au monde entier!!

Francois Patoine

LE partage de sève des arbres. le médiateur qui impose et ou permet cette échange serait-il le champignon? L'arbre se soumet il, ou il n'y peut rien ? Les mycorhizes tire un avantage médiat on avantage à être dans un milieu diversifier.

jean madern

…..la nature a toutes les sauces pour nous culpabiliser de notre humanité pas besoin des leçons de la jungle , nous sommes la jungle ( horrible et admirable )

Ygggdrasill

En arriver à un tel point de naïveté, d'angélisme, de mièvrerie confine à l'idiotie. Jésus Servigne croit-il réellement que l'espèce humaine en période de pénurie va se comporter comme des fourmis qui ont mis des millions d'années à développer leur système "d'entraide"? Jésus Servigne avec sa petite voix de bobo gauchisant et ses idées bien propres, croit-il réellement à "la loi de l'entraide" universelle? Y croira-t-il encore quand l'approvisionnement viendra à manquer et que des racailles se foutront bien de sa gueule et de ses idées biscornues sur l'entraide universelle? Racailles qui ne manqueront pas d'être armées comme il se doit. S'il y croit vraiment, il est un bisounours de calibre international.

RNP

Pablo commence par un très bon exemple, celui de fourmis qui coopèrent pour capturer une proie. Et je suis d'accord avec lui, "la coopération fait la force", les mafias en sont de bons exemples aussi. Et ce que cela démontre, c'est qu'effectivement, la loi de la préservation et de la survie à tout prix (loi de la préservation à tout prix qui n'est pas induite par la culture qui ne fait que la refléter) est LA seule règle de l'existence. Et, en fonction du contexte, comme Pablo en donne plusieurs exemples, cette loi peut donner lieu à des stratégies tout aussi bien de coopération (contre l'adversité extérieure) que de rivalité (contre l'adversité intérieure).
Entraide et rivalité ne sont que les deux bouts d'une même bâton, celui de la compétition et de la sélection naturelle. il serait absurde d'accorder plus d'importance pratique ou de valeur morale à l'entraide ou à la compétition. Ces deux comportements sont les pas d'une seule danse, celle de la vie qui n'est possible qu'en conjuguant les naissances et les morts..
C'est ce que les épreuves qui nous attendent nous invitent à accepter. une bonne occasion de cesser de nous raconter des histoires, de revenir sur terre, de vivre "en réalité" et de grandir en humanité.

Frédéric Blanc

L’entraide un facteur d’évolution. Pierre Kropotkine – parution en 1902

Marceau Geneviève

La sélection des plus aptes! ?

lancelot

"La loi de la jungle profite à tous", laule !
Sauf que l'entraide naturelle par association, réciprocité et symbiose ne marche que lorsque les conditions de richesse du milieu le permettent ;
Reprenons l'exemple des champignons qui par printemps humide connectent toutes les jeunes pousses d'arbres, certes. Jusqu'en temps de sécheresse estivale prolongée où l’éternelle sélection naturelle s’opère pour ne laisser que les plants les plus résilients survivre. Dans un parc forestier naturel, pour un seul arbre qui parvient un beau jour à transpercer la canopée l'on estime qu'il y a quelques 80 000 graines qui essaient de lever.
Et c'est vrai pour tout le vivant, ce sont toujours les conditions limitées et ponctuelles du milieu qui forgent et améliorent les talents spécifiques des espèces. Le développement de la vie obéit depuis la nuit des temps à tout une série d'alternance de cycles, tantôt faciles, tantôt âpres.
Alors, on en est où, là ?…

Vu que la très récente explosion démographique exponentielle est corrélée avec l'épuisement de ressources naturelles également exponentiel ainsi que le saccage alarmante du biotope terrestre, il semble un peu naïf de tabler sur le partage d'un gâteau quasiment déjà bouffé.
Las! la bisounoursserie cognitive ne peut émaner que d'un cerveau castré mentalement par des avalanches de propagande judeo-socialiste. Et il semblerait que le mécanisme illusoire de déni est propre à la grande majorité du bétail humain réifié par le mamonisme de cette fin de Kali-Yuga…

anton franta

cet individu n a pas encore remarqué qu il est un produit de la solidarité sociale du systeme francais , pourquoi il prend les gens pour des c….s….la sécurité sociale c est quo9i , les hopitaux c est quoi le chomage les allocations familliales etc….. c est fou ces etudes il les a payéees ?

D'où le retour en grâce de Lamarcq , et finalement sa supériorité sur Darwin , et l'importance de l'environnement marquée entre autre par le développement de l'épigénétique et l'importance de la membranne cellulaire par rapport au noyau cellulaire .. ( Darwin K.O…??!! )

Muguette Donnay

Trop bien, ce Pablo Servigne ! Il a tout compris ! Merci pour le partage !

L'Encyclopédie Dofusienne

Pourquoi seulement 25 000 vues ? c'est google et le couverenement qui controle l'algorithme des vues pour rende les gens ignares.

Jay

Merci Pablo Servigne pour ce message d'espoir, qui va à contre-courant des croyances (répandues) sur l'individualisme de l'être humain.Contrairement à ce qui est pointé dans certains commentaires, je ne vois pas d'angélisme, ni de naïveté dans le propos, mais des exemples étayés par des expériences scientifiques et des observations empiriques. A nous de changer nos croyances, et de créer et partager les récits qui vont avec !

Michel Lavoie

Merci à toi !

Edd

L’effondrement un mal nécessaire alors?

Alex Thoby

Yeeah! Merci !

blacbetty blackbetty

Alors que l'effondrement vienne et … que notre espèce évolue.

Taibi Saad

p perez

Pas de souci a se faire , ces comportements sont émergents. Il est impossible de les déclencher par anticipation mais soyez sur que dans le contexte de rareté ils émergeront. Je dirai la question est plutôt la dynamique des changements qui peut dépasser notre capacité d'adaptation.

Paplo Pikacho

l'empathie c'est le truc qui te permet de mettre à mort, aussi

Fred Fred

Bon courage pour la suite alors, quand je regarde un peu autour de moi, je vois une majorité de personnes qui ne pensent qu'a elles, sont totalement individualistes, dont le but ultime dans la vie est d’enchaîner une succession ininterrompue de loisirs futiles, à tout ça on rajoute les gentils bobos, pas méchants mais un peu déconnectés de la vie réelle, puis on saupoudre de vrais "méchants", qui eux vont vraiment se faire plaisir à cartonner les deux catégories précédentes, qui vas les arrêter ? En bon survivaliste, je ne gaspillerais pas une seule de mes cartouches pour aider les gens qui ne se préparent qu'à moitié ( a quoi cela sert d'avoir un potager si le premier connard venu, armé d'un fusil, vient ripailler chez vous après vous avoir remercié d'une bonne décharge de chevrotines 9 grains dans le bide ). Enfin, on ne vous changera pas, les bobos des champs comprendront sans doute le moment venu, un peu tard ( sans doute trop tard ) que ce rêve de fraternité devant l'adversité ( surtout s'il s'agit d'un effondrement ) est totalement utopiste ( nos grands parents, enfin les miens, j'ai 43 ans, en auraient été capables, mais certainement pas les générations qui suivent ). J'aime bien Pablo Servigne, mais sur ce sujet là, il est complètement à côté de la plaque.

Jeff

Pour un futur écologique & social, Bookchin disait :" Il s'agit d'humaniser l'humanité"….

Rédiger par Pablo Servigne

Le vivant – Afis Science

S’éveiller au-delà de la pensée par Eckhart Tolle.wmv