in ,

La pensée horizontale | Pablo SERVIGNE | TEDxDijon



La pensée scientifique classique est cloisonnée en disciplines « verticales », et l’institution scientifique récompense beaucoup plus facilement l’achèvement …

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
41 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
la precieuse

LE DELIRIUM D UN BABA COOL MÉGALO, QUI SERT A L ABRUTISSEMENT GENERALE DE LA POPULASSE

LayLink

conditionnement verbal

Les Jardins de Simondon

Merci Pablo, tu as été un des initiateurs de mon travail ! Merci beaucoup pour votre travail ! Passionnant ! Merci !

Jean-Noël Laval

Merci ..vous avez ''passionnément raison''.
Il faut des haies,bien sûr!

Skitad

Quelle douceur <3

Stéphanie Rey

C est beau ce que tu fais Pablo! Merci

morsuregriffure

⁰0

Karine M

Merci Pablo….

Rachid Rac

Q: est ce que les fourmille ont une intelligence ou juste des rituels ?! La preuve merci

Véronique Push-all

Entre toi et moi le plus important… C'est le "et"! ?

Alexis Nigil

DISPERSISTE GANG

bravo

Purple Moon & Stars

Indispensable. Et évident quand on y réfléchit ne serait-ce que 2 minutes. Bravo pour ce Ted.
Et merci, car au fond je savais que je pensais comme ça, mais j'avais du mal à comprendre pourquoi je n'arrivais pas à entrer ma pensée dans un seul cadre ! Maintenant ça va m'aider et aussi certainement beaucoup d'autres personnes.
Ensuite, je pense que c'est l'idéal de la pensée, mais je pense que l'argent est ce qui freine cette idéologie… Il faut donner LA proposition la plus rentable et là souvent il n'y a qu'une seule réponse à cette question (à déterminer à court ou long terme).
J'aime néanmoins espérer avoir la réponse du savant ET la réponse du poète. (Pierre Boterro pour la référence, certains comprendrons)

King K

Il devrai monter son Kibboutz ou sa secte et ils seront tous d’accord avec lui …horizontalement , verticalement et diagonalement . Les aller-retours détail-global c’est ce que l’on apprends à l’ENA cela s’appelle faire l’hélicoptère , zoom-in/zoom-out pour comprendre un problème à différentes échelles.

Ygggdrasill

Ce type vit grassement en vendant de la peur aux autres, chapeaux.

Guillaume Loublier

Bravo ! un éloge à la complexité de la vie en général. Assumer pleinement la réalité au lieu de la réduire. La technologie, ou du moins un certain usage réduit l'humain à une conception centrée sur le cerveau. Je travaille sur le rapport Homme/technologie sur une chaine YouTube que je vous invite à découvrir : la chaine s'appelle GuiMoov – pardon pour la redite 🙂

Sylvain Migy

je pense être dispersiste également

Frontispice

Totalement d'accord avec cette idée de pensée horizontale. Il faut sortir du modèle positiviste qui règne sur les sciences depuis le XIXe siècle, et qui fonctionne suivant le principe de la division du travail, avec cette idée qu'on fait mieux une chose si on ne fait que cette chose. Ce n'est pas systématiquement faux, mais il faut aussi apprendre à créer des ponts entre les disciplines, car comme ne cesse de le montrer Servigne (dans le sillage d'Edgar Morin, entre autres) le monde est un système interconnecté et non une collection de systèmes abstraits, déconnectés. Soit dit en passant, ce modèle positiviste a aussi largement influencé la structuration de notre système scolaire en disciplines bien distinctes. Il serait grand temps de multiplier les expériences de cours multidisciplinaires, organisés par plusieurs enseignants en concertation…

antoinezygfryd

quelles conneries…. c'est triste que toute cette aberration soit prise au sérieux. C'est hallucinant de propager de telles sottises…
(et il ose parler de "thèse",quel nul ce gars)

Interdépendance …Altruisme …( Il y a 2500 ans , voir plus antérieurement , déjá évoqués et médités : Sagesses Sramaniques ) besoin de Sagesse ET de compassion..un grand Merci Monsieur Pablo Servigne

Alfred Mac Leod

Il faut d'abord sortir du charbon et du pétrole et du gaz …qui émettent du CO2 ; le nucléaire viendra après car, malgré ses inconvénients, lui il n'émet pas de CO2 !! Dommage que vous ayez cette position si irrationnelle sur ce sujet. Bravo pour vos messages ; je pense que vous avez raison de nous annoncer le "collapse" ; nous devons être conscients que nous allons dans le mur ; mais j'aimerais que vous proposiez des solutions plus concrètes ; sinon la transition brutale va nous conduire au chaos.

aho dumoulin

Militer pour le partage de la pauvreté et la protection de la vie ?

Julien Ch

J'adore l'écouter parler

Le Trop Chiant

C'est interessant mais il faudrait pas non plus trop generaliser: Nous faudrait il que des riches ou que des pauvres ? Les deux ? Ni l'un ni l'autre ? Agriculture raisonnée ou intensive ? J'suis pas convaincu de la place du 'et' sur ces exemples.

Jocelyn Beaudry

Bon Dieu, quelle éloquence dans les propos et comme j'aurai pu dire pour Aurélien Barrau! Cependant, ne pouvant faire deux choses à la fois comme pour être plus terre à terre (expressions sociologiques), nous ne pourrions pas mâcher comme (et) avaler en même temps (la liberté n'existant pas vraiment). Pour faire autrement dit le << et >>, il nous faudrait faire plus fondamentalement le << ou >> et au risque de faire les choses à moitié comme tout s'effondre comme un vulgaire château de cartes (autres expressions…), ce qui reviendrait à dire que nous ne ferions rien du tout (ce que je crierais sur tous les toits, ici comme ailleurs depuis quelques lustres).

Pour continuer, il serait à remarquer que le << et >> (oh, c'est vrai et merci Pablo!) serait plus relié au quantitatif et que le << ou >> au qualitatif alors que nous saurions très bien que ce serait ce dernier aspect qui serait le plus important (le quantitatif pouvant de toute façon rejoindre parfois le qualitatif). Autrement dit, en absence de définition (vraie) et comme j'aurai déjà dit sous la vidéo de Pablo intitulée Une résilience intérieure, ce serait ce qui concernerait moins le poids que la définition fausse qui risquerait de nous faire le plus mal, comme risquerait d'être en dehors de tout cadre empirique expérimental reproductible et vigilant.

Donc, qu'est-ce qui serait le plus important, le quantitatif ou le qualitatif? Le qualitatif autant que possible (ça passe ou ça casse comme diraient les Français où se serait justement le tout ou rien plutôt que le plus ou moins qui serait important). Devrait-on voir un gastroentérologue ou un généraliste? Un généraliste qui, bien évidemment, risquerait de nous référer de toute façon à ce dernier spécialiste d'un organe bien particulier à sécrétion interne, et pour lequel certains d'entre eux auraient fait de la recherche fondamentale (transversale), et ce, au risque de nous prescrire à peu près n'importe quoi (d'inefficace ou poison).

Serait-ce aussi plus l'inné ou l'acquis qui serait le plus important ou dont il s'agirait lorsque… N'étant pas nous-mêmes chercheurs dans le domaine surtout des sciences dites de la nature (dures?), mais sachant certaines choses comme M. et Mme Tout-le-Monde, nous ne le saurions pas plus qu'il faudrait. Cependant, nous saurions désormais que, si nous ne serions pas trop déconnectés de la réalité, il s'agirait de marcher droit devant en utilisant la méthode scientifique pour le savoir et que, si des questions multi, inter ou transdisciplinaires s'imposeraient (la liberté n'existant pas vraiment encore), nous n'aurions d'autre choix pour ce faire que de bûcher (cybernétique obligerait).

Non, assez bonne vidéo, quoique nous comprendrions qu'il pourrait subsister des contradictions fondamentales et que ce dernier concept pourrait être négligé. Nous aimerions le fromage et le dessert, le ketchup et la mayo, mais au risque ou non de la gastro, ils pourraient ne vraiment pas aller ensemble. Parce que nous ne serions toujours pas libres, il ne pourrait y avoir aussi que le global qui serait important et non le local. À partir de là, est-ce que notre lutte ne pourrait pas être autre chose que ladite invention (création) d'alternative avant de pouvoir passer au niveau planétaire aurait pu possiblement être d'accord un certain Albert Einstein? Qu'est-ce qui encore une fois pourrait nous définir à partir de là?

Sébastien Jolivet

Un jour j'ai ouvert un robinet d'eau chaude. Puis, j'ai ouvert un robinet d'eau froide DANS LE MÊME TEMPS. J'ai obtenu une eau parfaitement tiède. Maintenant je ne dis plus eau chaude ou eau froide mais bien eau chaude ET eau froide. Mais faire couler deux sources est beaucoup plus simple que de faire travailler un politique et un scientifique sur un projet.

jacqueline fontaine

C’est un peu le en même temps de mr Macron et son multilatéralisme….
Cela dit c’est une pensée de non dualité, à mon sens la seule voie qui s’ouvre devant nous !
Merci !

Malv

superbe discours!!!

Mikael B.

Je vous rejoint sur le passage d'une société du "ou" a une société du "et". Mais je reste toujours sur ma faim : comment faire ?? Parce que c'est bien de souhaiter, mais c'est mieux de faire. Comment faire alors pour changer la société ?? Pas sûr que les démarches collective du genre Gilet Jaune fasse changer bcp les choses. Mais faudra bien trouver une méthode, sinon nos voeux ne resteront que lettre morte …

Pierre Blanchard

la maxime du judo : entraide et prospérité.

Samuel Valauney

L'etude de notre planete via PESTEL en somme…. non? 😉

groualle carole

?

Mayatah Yo

Afondiste ou dispersiste ? bah les 2 évidemment. Afondiste ET dispersiste

Vision partagée … il était temps , ça fait un moment que je tente de faire comprendre les mêmes concepts de pensée transversale avec une approche systémique . Hors du simple constat stérile , j'avoue être un peu blasé de la façon dont évolue ce monde , ne serait-ce que depuis notre temps de vie …Catalogué "dispersé" entre autres " incorrigible bavard", etc dans des appréciations dès le collège , je suis heureux de me voir classé chez les dispersistes , pensées horizontale et transversale n'étant pas antinomiques .
Confirmation de l'excellente impression que j'avais de Pablo S , en entrant ici plus dans le détail de sa méthodologie de pensée , j'avais déjà apprécié sa théorie de l'effondrement et sa quête de solution individuelle et collective … cette explication plus intimiste me parle tout à fait …. Courage pour la suite .

Erudit Inconnu

moi aussi je préfère nouer (NOUS ET) les approches, le "je" ET le "vous" permettent de nous approcher de la réalité. 🙂

W F

Cette pensée est très bien exposé dans la saga de Dune, d'ailleurs dans une citation en début de chapitre il invite a se méfier des spécialiste lors des prises de décisions
Frank Herbert devait être un sacré dispersiste d'ailleurs ^^

Med H

On a besoin de spécialistes qui plongent en profondeur tout comme des généralistes qui parcourent la superficie pour justement cibler les points sensibles où ça serait intéressant de plonger

Mathieu Farges

Ce dont parle Pablo à la fin avec les "ou" vicieux, c'est ce qu'on appelle en esprit critique : la fausse dichotomie. C'est effectivement un sophisme souvent utilisé !

aristotledixit

Pourquoi il y a des Tartuffes ?

Fabien

Utopiste.

Audi Vide Tace

Dispersiste !!!!

Larry Seyman

Dispersiste à mooooooort, mais afondiste sur certains domaines. L'un sans l'autre n'est pas possible :p

Rédiger par Pablo Servigne

La respiration de l’Esprit

Au coeur du silence 3