dans

La pensée positive est la version psychologique de la chirurgie plastique pour l…


La pensée positive est la version psychologique de la chirurgie plastique pour le corps. Elle ne fonctionne pas.

La pensée positive est en réalité une pensée qui est complètement obsédée par la négativité, centrée sur la négativité, en guerre contre la négativité, ce qui est très négatif, quand on y pense.

La pensée positive masque simplement des défauts, des imperfections, des bizarreries, des singularités, recouvrant l’aspect « sombre » de l’expérience sans jamais réellement s’en occuper, lui faire face, l’embrasser, le guérir, l’aimer. Nous nous sentons peut-être mieux temporairement, mais il n’y a pas de véritables sources extérieures de bonheur.

Le mental dualiste sépare le positif du négatif, la lumière de l’ombre, puis tente de guérir cette blessure qu’il a lui-même créée avec plus de division, plus de guerre. Mais peu importe combien de chirurgie plastique physique ou mentale vous subissez, vous finissez toujours par vous sentir incomplet et loin du Foyer. La guerre ne peut mettre fin à la guerre. L’obscurité ne peut mettre fin à l’obscurité. La lumière est le pouvoir.

Et si vous n’étiez pas du tout le mental ? Et si les aspects positifs et négatifs étaient tous autorisés à aller et venir dans l’immensité que vous êtes, comme des nuages dans le ciel, comme des vagues dans l’océan ? Et si aucune chirurgie plastique, aucun « corps parfait », ou « mental parfait », ne pouvaient jamais vous conduire à votre propre nature, qui brille déjà au sein de l’imperfection apparente ?

La pensée positive crée de la pensée négative. C’est la seule chose à propos de laquelle on puisse être positif.


Source

Qu'en pensez-vous?

25 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. je ne pouvais mieux exprimer le fond de ma pensée sur la pensée positive (et même magique!), je vais lire et relire parce que j’ai longtemps chercher à expliquer pourquoi je me méfie de ce courant de penser… je crois qu’il faut savoir accueillir notre part d’ombre pour mieux voir la lumière… question d’équilibre

  2. Le piège de la pensée positive angélique à tout-va, c’est qu’elle nous mène à l’enfermement dans la dualité : le bien contre (ou plutôt sur) le mal.
    La pensée positive forcée étouffe des blessures et des problèmes non résolus à travers une attitude et un comportement artificiel qui ne s’intéresse qu’à la forme, et non au fond.

  3. Véronique
    On peut aussi voir la pensée positive comme mettre la lumière sur ce qu’il y a de beau dans nos vies alors que spontanément on voit le négatif et les problémes. La pensée positive à ses limites mais elle est préférable à rester bloqué dans le négatif. Pour moi,c’est une étape qui demande à être dépassée avec la trés belle pratique que propose Jeff Foster mais qui est aussi beaucoup plus difficile.

  4. merci pour ce texte qui me touche : optimiste/ pessimiste…..pensées positives / pensées négatives…..tout est à sa juste place et se transforme sur notre chemin personnel !…ne pas porter de jugements sur les gens pessimistes ni sur les pensées négatives qui peuvent nous habiter le temps nécessaire à notre évolution !!

  5. La pensée positive est outrageusement caricaturée dans ce texte. Je la pratique de puis des années (voir mon livre « le pouvoir créateur de votre pensée » et cela ne ressemble absolument pas à ce qui est décrit ici.

  6. La voie que propose Jeff Foster est très avancée! Je pense que la pensée positive peut être une célébration de ce qui est. Il ne faut pas que ce soit une méthode Coué. Je connais des personnes angoissées ceci dit que la pensée positive n’aide pas et angoisse car elles ne se sentent pas à la hauteur.

  7. ah.. oui, ça peut choquer certaines personnes ; mais ça résonne bien en moi cet article. Sans doute après avoir essayé tant de choses.. dont la pensée positive qui ne me semble pas la panacée… Je ne suis pas une personne négative mais plutôt pragmatique ; et je crois en quelque chose de plus grand que nous. Mais comment l’atteindre, obtenir les conseils qui nous apaisent et nous font grandir. Tel est ma question…???

  8. « Et si les aspects positifs et négatifs étaient tous autorisés à aller et venir dans l’immensité que vous êtes », Ça me plaît vraiment beaucoup et plus de dualité. Ça en devient reposant…?????

  9. Toute pratique a ses limites si on confond la pratique et la Source, même celle de Jeff Foster… Si on rejette la pensée positive en comparaison avec les messages et pratiques de Jeff Foster, on reste coincés dans les mêmes problématiques de projection. peut-être peut-on se demander quelle est mon intention derrière toute pratique quelle qu’elle soit…

  10. Je me souviens bien d un mail d invitation pour une soirée. Il était mentionné : « …venez avec votre bonne humeur ». Quelle horreur ! c est de l hippisant fascisme de l l’âme ?

  11. La pensée CRÉATIVE ne s acote sur rien! Que sur le vide CREATIf! Fissure les enfermements des deux côtés, du négatif et du positif! En mode zéro de notre champ gravitationnel, tout se déstructure et restructure à la fois! On est en plein centre de soi même donc réel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Page de Jeff Foster

Il y a 165 ans, le 18 avril 1857, s’est produite une révolution dans les concept…

Moine Gojo – La Présence ne peut être pratiquée.