dans , , ,

Laisser la conscience s’éveiller – Eveil et philosophie, blog de José Le Roy


J’aime bien le début du livre de T. Janssen qui parle d’éveil et de conscience pure.

Laisser la conscience s’éveiller

« Aucune transformation d’un scénario névrotique en une dynamique plus harmonieuse ne peut se produire sans l’éveil de la conscience. La conscience dont je parle ici n’est pas la conscience mentale que la neurologie et la psychologie décrivent comme la capacité de mettre des mots sur les expériences que nous faisons.

Il s’agit plutôt de ce que nous pouvons appeler la «pure conscience ». Cette conscience-là est au-delà du mental. Elle est présence à ce qui est, en amont de tout discours, de toute analyse et de tout jugement. Simple constatation de la réalité, acceptation sans condition de ce qui est constaté, amour inconditionnel. La pure conscience est silence, paix et amour. Elle est le dans lequel tout naît et tout disparaît, la vacuité remplie de tous les possibles, la nature ultime des êtres et des choses, l’essence même de la Vie, le spiritus: l’esprit – le véritable esprit (le spirit, dit-on en anglais) à ne pas confond mental (le mind), comme on le fait trop souvent en français.

En fait, la pure conscience est une notion spirituelle. Elle est difficile à appréhender par la neurologie ou par la psychologie car elle n’est pas affaire de réflexion mais de contemplation. La pure conscience se révèle lorsque nous méditons -nous sommes alors dans un état où notre mental est suffisamment apaisé pour que l’impression que ce dernier a d’être un moi différent et séparé des autres disparaisse et que, au-delà des a priori et des croyances de notre personnalité, la conscience puisse s’éveiller à la réalité telle qu’elle est.

J’ai bien dit « la conscience» et non pas « notre conscience », car l’expérience méditative permet de s’en rendre compte de façon très évidente: la pure conscience n’est pas personnelle, elle est la même en chacun de nous, elle est non personnelle et universelle. Personne ne peut prétendre l’éveiller puisque c’est précisément quand le sentiment d’être une personne s’évanouit complètement que la pure conscience se révèle pleinement. Elle éclaire alors les peurs et les conditionnements de notre personnalité. Elle constate la répétition des scénarios névrotiques engendrés par nos réactions automatiques. Elle permet de comprendre que tout cela fait partie d’un dispositif de survie mais, en aucun cas, ne participe de façon équilibrée et harmonieuse à l’épanouissement de la Vie en nous et autour de nous.

L’éveil de la pure conscience oblige le mental à regarder la réalité telle qu’elle est, dans sa nudité et sa crudité, sans l’analyser, la commenter, la juger, l’interpréter ou la déformer. Une profonde sagesse se manifeste alors sans passer par la réflexion intellectuelle. Cette sagesse montre l’évidence et elle inspire des attitudes empreintes de bon sens. L’espace de la pure conscience devient celui de tous les possibles. Nous y retrouvons la liberté de manifester des comportements plus justes afin d’échapper à la logique névrotique à l’origine de tant de crises. »

 

Thierry Janssen, La posture juste





Source link

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Eveil et philosophie

Quand même pratique une tête.

My Master Ramana Maharshi, says to me, « God is not an object to be seen, He is …