in

Le linga dans le yoni ?


 

Non, rien de sexuel.

Ou tout.

La méditation de Shiva consiste à se fondre dans l’espace.

Le corps est ressenti comme un bâtonnet d’encens qui fond 

dans les courants d’air.

Le regard plonge dans l’immensité,

puis l’ovale du champ visuel fond dans le mystère de la présence.

Le corps est ressenti comme un linga 

qui va se répandre dans la yoni de l’espace.

La méditation de Shakti consiste à se laisser submerger 

par la vibration viscérale « je… je… je… » comme

une pulsation. Ou même, une seule vague.

Dans la tradition, on l’appelle « la Vague ».

On se sent comme l’espace pénétré 

par ce point de lumière vibrante,

cette goutte d’extase qui prend possession

de l’espace. 

Le linga de la vibration du cœur

va se répandre dans la yoni du silence.

Toutes les pratiques tantriques (kaula, « non-duelles »)

sont des relations Shiva-Shakti, linga-yoni.

Des rapports entre une intensité – tactile, visuelle, extatique, désirante –

et une vastitude silencieux. 

Linga et yoni.

C’est l’offrande primordiale, originelle, âdi-yâga.

La méditation de Shiva est une méditation

du yoni de l’espace.

La méditation de Shakti est une méditation

du linga du cœur.

A



Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Blog de David Dubois

La Vache cosmique, blog philosophie de David Dubois

La Terre Mère est vivante ! pa…

Ami, quand vous vous sentez brisé, perdu, loin de votre foyer, quand vous avez l…