in , ,

LE PASSÉ QUI BOUGE ENCORE



Exposé et débat d’Anatole Khélif, mathématicien et de Philippe Guillemant, ingénieur, physicien. En visioconférence le 24 septembre 2020.

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Just Universe

Mais comment va t'on dans le passé ? Pour le futur je sais (augmenter sa vitesse) mais j'avais cru comprendre qu'il était impossible d'aller dans le passé ?

Gustavo Neves

Vous êtes tous fantastique! Anatole, Stephane, tout ce gens là. Merci (si je vous accompagne vraiment – pour les idées – c'est autre chose : )

marie robert

Est-ce que les propriétés chimiques qui ont données naissance à une molécule vivante ne pourraient pas elles aussi posseder de la conscience ? Celle- ci les aurait poussées et propulsées dans une combinaison vivifiante créant la molécule!
Pourquoi la conscience n’apparait-elle qu’au stade des composés chimiques et non à celui des éléments dans l’esquels l’individualité a d’abord pris forme?
D’où vient l’électromagnétisme?
Qu’elle est la réalité de l’étectricité au delà des traits de lumière intense que la science nomme aujourd’hui électrons et photons?
Qu’elle est la réalité du magnétisme au delà des énergies doubles *d’ attraction et de rejet qui ont apporté la stabilité et l’ordre dans le chaos?
page 260 du livre LES LETTRES DU CHRIST.
Je vous aime les humains.

Pierrette Thulliez

Merci pour ce partage puissant et respectueux.

Louis Guy de SAINT-JUST

LA PSYCHOHISTOIRE EN DEVENIR ?

Le triptyque "Passé", "Présent", "Futur" en mathématique est une concession obligée à notre psychologie physiologique [Conscience?]-, celle de notre cerveau qui a besoin de & pour discriminer la confusion d'un filtre [de cette fameuse "Information"] qui se présente à lui -, alors que le temps, noté T, est une non-prise en compte consciente dans les équations, => cf. Univers Bloc …

bruno doussau

Définitivement, le finalisme en science (rebaptisée rétro causalité ici) ça dérape rapidement dans le marécage… Invoquer l'autorité de Jung dans le débat de la Physique, yolo…

Jean-Francois Vezina

https://youtu.be/5ttUeWkiHck Pour entendre Rovelli à ce sujet…

nirda bayou

MERCI DU HAUT NIVEAU

maryse côté

super,merci !

Papi Elric

Je vous remercie de partager cette intéressante vidéo.

Iam KDO

À FUIR

Stalker

Proposition philosophique annexe : Schopenhauer avait eu l'intuition que la musique était un thème indépendant du monde (la musique ne représente rien du monde ni des affects, elle dispose de son propre langage) Jankelevich disait la même chose : la musique est une étrangeté, Clément Rosset, lui parlait d'un "2e réel dans le réel" : la musique est l'expression de quelque chose qui n'est pas conditionné par le monde, elle est son propre univers, elle visite le monde. Je pense que la conscience dispose de "propriétés musicales" (non-représentatives, non-conceptuelles etc) et de propriétés représentative ; dans la tradition c'est le son qui fait vibrer la lumière. La musique serait l'expression, déjà existante, de quelque chose qui en quelque sorte, existe en "parallèle" aux lois de l'univers, notamment aux lois mimétique (cf rené girard). En tant que non-scientifique je pense également aux "ondes". Je vous laisse un lien vers l'analyse de Rosset sur la musique comme expression d'un thème précurseur à l'univers https://books.google.fr/books?id=pdkJCwAAQBAJ&pg=PT164&lpg=PT164&dq=Rosset+sur+schopenhauer+la+musique+sombre+pr%C3%A9curseur&source=bl&ots=8zQbMgBV0X&sig=ACfU3U1CkVjVBCmUYOK_6w-aHXHHaV8v9w&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwju3Yrt5KTsAhUk5uAKHa76BNgQ6AEwD3oECAYQAg#v=onepage&q=Rosset%20sur%20schopenhauer%20la%20musique%20sombre%20pr%C3%A9curseur&f=false

Emmanuel Florac

J'ai l'impression qu'on pourrait en quelque sorte représenter le "temps cybernétique" comme une rotation axiale dans l'espace-temps de la fonction d'onde, c'est à dire qu'au lieu de représenter les positions/valeurs possibles d'une particule/système quantique à un instant donné, on aurait une représentation spatiale de positions/valeurs possibles au fil du temps entre deux instants, dans le cadre d'une ligne de temps donnée. Du coup bien sûr la réduction du paquet d'ondes se produit entre deux instants et non pas dans un "instant local". Évidemment ces sacrés équations quantiques ne sont pas modélisées dans l'espace-temps relativiste, il n'y a que trois vecteurs… On n'est pas sorti des ronces 🙂

Théorie J-L.A.

Bonjour, le problème du grand-père peut-être régler en imaginant un univers à multiple temps. Chaque fois qu'une personne change le passer, une nouvelle ligne de temps et créer. Je l'ai proposé dans une de mes théories qui s'intitule. Notre univers a-t-il qu'un seul temps.⏳ https://youtu.be/Jp3X717ASEI Je vous invite aller le voir, et vous verrez quelle solution beaucoup de problèmes. Car note passer ne change pas, car ce changement se fait dans une nouvelle ligne de temps.? #théoriejla ??

dominique PAUVERT

Quels sont les exemples d'expériences en sciences humaines auxquelles vous faites allusion?

dominique PAUVERT

Pourriez-vous donner des exemples concrets puisés dans la vie courante et donner des images ou des petits récits qui puissent illustrer vos deux théories du temps? Merci

Blagodariov LeFils

Vous pourriez acheter une webcam 1080p 60 imgs avec un micro cravate correct … Y en a pour 200€ maximum. Le son et la qualité de l'image est pénible à suivre. C'est dommage.

Pas très scientifique hélas tout ça… plutôt spirituel

Ideas in Science

Pour soutenir Ideas in Science, nous avons ouvert un crowdfunding ici : http://bit.ly/SoutenezIdeasInScience MERCI À TOUS !

Ideas in Science

Bonjour à tous ! A 18h, mercredi 7 octobre, Anatole Khélif et Philippe Guillemant seront en direct sur Ideas in Science pour répondre à vos questions et commentaires sur le Chat. A bientôt !

Rédiger par Philippe guillemant

« Le plus beau jour de ma vie – ma nouvelle naissance en quelque sorte

Réaliser la Joie d’ÊTRE ❤ 1/4 – Bretagne 2020