in

Le séjour n’a lieu qu’en mon absence.



Voici un texte de Jacques Goorma, un poète contemporain, qu’aimait beaucoup Catherine Harding et qu’elle citait souvent dans les ateliers.

jlr

 

« Le séjour n’a lieu qu’en mon absence. 

Personne n’est là pour en jouir. 

Il n’est pourtant que jouissance. 

Le séjour n’a lieu qu’en mon absence et pourtant je suis ce séjour et non ce personnage en costume qui tient salon. 

Le costume est utile pour apparaître, mais il est inutile de se limiter à ses coutures. 

Le séjour est derrière. 

On ne peut sortir du séjour, mais on peut l’oublier, l’ignorer, être dans la confusion.

Personne ne peut l’obtenir, car il réside où il n’y a personne, mais on peut disparaître et naître dans sa lumière. 

On ne peut qu’être le séjour. »

Jacques Goorma

 





Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Eveil et philosophie

Marion – La Source est sans centre

Comment aider son enfant