in ,

Le suicide chez les ados & enfants – Pr Henri Joyeux (part 2/2)



Le livre du Pr Henri Joyeux « Le suicide, qui n’y a jamais pensé ? : Des clefs, pour comprendre, parler, prévenir » Henri Joyeux, …

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Victorine Lagoutte

Ha ce fric!!!! La pub au prix de la seconde, on peut faire une banque mondiale. Oui pr Joyeux, je vous apprécie énormément. 👍👍👍❤❤

Nan V

Tout à fait d accord avec le professeur Joyeux 👍🙋‍♀️

Salma Hilali

vous êtes magnifique Pr Joyeux

Davy Pailler

a sa ma plus Henry joyeux cette interview la partie 2 et la une aussi de partie j'ai surtout aimer à la fin qu'en il a dit la lampe de l'espérance ou c'est plutôt la lumière de l'espérance pleine d'onde positives à Henry joyeux merci d'informer les gens sur ce qui connaisse pas des choses de la vie tu apport de la vrai informations

Victoire Chevreul

Quel dommage… Le sujet que vous présentiez, Madame, était le suicide chez les ados et les enfants. Vous posez les questions et êtes partie prenante dans les réponses. Sur un sujet aussi grave, on aimerait avoir des informations utiles sourcées, des données précises, autres que "Tout le monde a pensé une fois dans sa vie au suicide" ou qu'une dérive sur le suicide assisté ou la publicité dans les journaux.

Muslim Arab

lilou, mr joyeux, je vous aime 😚😚😚

CORRE Michéle

J'habite la Réunion et j'aurai aimé vous rencontrer ! Quoiqu'il en soit merci, merci, merci !!!!!

LECLERCQ Mathilde

Vous me décevez beaucoup professeur ! Vous vous réjouissez de la mort d'un veau qui ne demande qu'à  vivre, pour faire un bon festin…. vous devriez savoir que les animaux souffrent le martyr dans les abattoirs, le sujet est brûlant (Vigan et Alès), cette pauvre bête n'a émis aucune volonté pour cela, mais une personne qui souffre également le martyr dans un hôpital depuis parfois très longtemps n'aurait pas le droit de décider d'une vie qui lui appartient ? sans compter, la souffrance des proches dans ces cas là, où est le respect de l'animal, où est le respect de l'homme ? Pythagore, 500 ans av. J.C. disait déjà que tant que l'on massacrerait les bêtes, on ne récolterait que souffrance et désespoir, ce n'est pas moi qui le dit, sans compter que la viande actuelle, de surcroît, est fortement cancérogène, et vous semblez ignorer que l'image idyllique des vaches au près avec le veau sous la mère, n'est plus qu'une image d'Epinal….. lorsqu'on aime la vie et son prochain, on respecte toutes les formes de vie sur cette terre, ceci dit, je vous trouve très sympathique, mais je voulais pousser ce coup de gueule, merci.

jonathan beck

C'est mon mentor ^^ !

athena gouman

Merci pour cette video enfin un médecin qui a du coeur et merci à toi Lilou

Zapo Baltazar

A chacun d avoir la liberté de choisir de partir ou pas.Mais non mr Joyeux,les belges ne sont pas des abrutis pour autant !

Emma Jy Branwen

Je confirme le professeur, mes parents m'ont fait bcp de mal avec bcp de paroles difficiles depuis petite. tu es un oubli de pullule, je vais me suicider à cause de toi …

Ataraxie Et Satori

TILT !! "henry JOYEUX" … voila comment il porte bien son nom ^_^

Ataraxie Et Satori

Merci de ne pas jeter l'oprobe sur les jeux videos sur "la violence sur internet"…
Et de REMETTRE l'entourage PROCHE au "centre" du suicide !!!

Le suicide … c'est en effet le MANQUE d'amour … MERCI MERCI MERCI et MERCI !!
malgrè le sujet grave et sérieux … ben merci ça ma redonné la pêche ^_^

Eléa Lemmouchi

Super discussion ! J'aime beaucoup la façon de parler du professeur, il est cash et très drôle. Merci d'avoir parlé du suicide assisté, c'est un sujet controversé mais tellement essentiel. Je suis totalement d'accord avec lui : l'espoir est toujours là.

Rédiger par Olivier Chambon

Pourquoi des nuits de l’âme ?

JEAN BOUCHART D ‘ORVAL La passion d’être (Partie 2)