dans , ,

L’e?merveillement est comme un bond de l’a?me qui unifie soudain l’e?tre entier …


L’e?merveillement est comme un bond de l’a?me qui unifie soudain l’e?tre entier et le plonge dans un recueillement spontane?. Sans ces instants de gra?ce ou? l’apparence ce?de a? la transparence, toute pratique, tout acte artistique, tout rituel, resteraient a? la surface d’eux-me?mes, laissant :
“ la plupart des hommes enferme?s dans leur corps mortel comme l’escargot dans sa coquille, enroule?s dans leurs obsessions a? la manie?re des he?rissons, modelant sur eux-me?mes leur ide?e du Dieu bienheureux. ” (Cle?ment d’Alexandrie)

Eric Baret

Corps de Silence, Editions Almora
www.bhairava.ws




Source

Qu'en pensez-vous?

6 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Merci pour ce rappel. La vraie puissance est féminine. La puissance du masculin réside dans sa capacité à s’emerveiller (quel que soit le support de cet émerveillement)??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Eric Baret

Yogi Ramsuratkumar

Interview sur "La physique de la conscience"