dans ,

L'Éveil – Cette simple Présence est Plénitude ? 1/4



Gérald Ben Merzoug a pratiqué une intense sadhana (discipline spirituelle) pendant 15 ans avant de connaître l’Éveil. Depuis, il consacre tout son temps libre à …

source

Qu'en pensez-vous?

25 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Merci pour toutes vos vidéos <3
    20:34 à ce moment la, ce que tu dis à fait que La Conscience est apparue comme une évidence ! C'est indescriptible, et plus j'essaie de "l'attraper" moins je la perçoit comme elle est.
    ça n'a pas duré longtemps, mais je sais qu'elle est toujours là, c'est obligé sinon rien ne pourrait exister. Je sais qu'elle a toujours été et qu'elle sera toujours. Malgré cela, le petit moi est toujours présent, je n'arrive pas encore à me considérer comme cette Conscience, même si mentalement je sais que je la suis.

  2. bonjour, je découvre depuis peu vos vidéos et partages. J'adore les silences entre vos propos, cela apaise et je me surprends à ne pas ou moins penser, c'est extra comme sensation. Vos rires sont porteurs de bonnes vibrations… ça fait du bien…Merci d'être.

  3. bon soir Pierre! je vous écoute, avec Gérald à vos cotés, depuis des mois! j'aime votre clarté, votre simplicité, votre réalisation, et la manière que vous avez de transmettre! j'habite la Drôme! comment peut on vous contacter? votre adresse mail! j'aimerai tant vous rencontrer, être à une de vos satsang, en être informée! suivre une séance de yoga avec vous! j'attends votre réponse avec joie!

  4. Pierre, j'avoue que je bute toujours sur l'identification au corps et au mental et je me perçois toujours comme sujet en tant que Gilles (c'est mon prénom) et non comme objet et ce malgré les méditations, les prises de conscience en situation, les satsangs écoutés et réécoutés, les mantras. Comment éroder cette projection très tenace. Je sais que tu pourrais me répondre : – mais quel est le je qui bute, qui s'identifie et qui se pose la question ? cette interrogation se pose également en conscience en moi mais je n'ai pas l'impression d'avoir tellement effrité cette statue identitaire qu'est le moi relatif  ; au contraire, j'ai l'impression d'avoir désorganisé le système nerveux et je me sens plusvulnérable, moins fort dans la relation à l'autre comme si cela avait soulevé une trappe où était enfoui des peurs qui font désormais surface. Je me sens plus anxieux  notammentet plus dérangé dans la relation à l'autre (en manque de repère) ; peux-tu m'apporter ton éclairage la dessus ; merci ; tendre affection

  5. le but de la vie c'est apprendre a aimé, se reconnaître comme étant Âme grace a un guide spirituelle, dévellopper les qualité divine avec un vrai guide pour enfin devenir un collaborateur de Dieu lorsqu'on a réalisé pleinement Dieu.

  6. Je comprend pas parceque j'ai trés bien compris tout ça mais mon experience est toujours souffrante, dominé par l'ennui… Et il y a ce poids dans tout le corps… Est ce que cette joie peut ne pas être vécu non pas parceque on a pas réalisé le soi mais parceque il reste simplement des traumas de l'enfance pas résolu ? Je sens qu'il faut que je laisse tomber ma quête spirituelle et que je me penche sur cette seconde option. J'ai l'impression qu'il y a un mythe dangeureux avec la quête spirituelle, ce serait de croire que si on souffre c'est parceque on est pas éveillé et que donc il faut chercher et trouver quelquechose pour arreter de souffrir. Alors qu'en faite j'ai plus l'impression qu'il faut en parler, exprimer sa souffrance, se faire aider, pour qu'elle se résolve par elle même. Mais surtout pas chercher l'éveil pour y mettre fin… C'est juste la fuite ultime… Non ?

  7. Bonjour Pierre, Gérald, Merci pour tout ces satsang! Comme je n’ai pas facebook, où puis-je trouver le planning des prochains satsangs que vous donnerez?
    Merci d’avance et à bientôt.

  8. Hello Pierre, voilà ce que dit Gérald : la matière c'est le soi aussi : l'ego dissocie il n'y a qu'un entre le relatif et l'absolu. Cela parle. Merci Gérald. Maintenant, je retourne au silence apaisant. A bientôt ?????

  9. Encore une petite dernière car j’ai la forme ????. OURSON à l’envers ça donne NOS ROU avec une (non 2 fautes d’orthographe mais de là où je regarde, on s’en fout’ chui pas jugé). Donc phonétiquement chui bonne. NOS ROUES ou NO ROU (avec l’accent anglais svp) bref j’te laisse deviner………… alors alors ????!!!!!!! La traduction en gros c’est « sur le chemin c’est pas grave si t’as pas de roues (ni pneus) parce que la route est pas longue. Comme dirait quelqu’un que je connais T’AS PAS À Y ALLER TU YÉ DÉJÀ ?????????????????????bises et sans rencune p’ti ourson ?????

  10. Finalement comme disait r. Balsekar, il faut vraiment pas se prendre la tête puisque de toutes façons nous ferons ce pourquoi nous sommes programmés….
    Le mental fait bien sûr partie du programme…. puisque nous n'avons aucun contrôle sur les pensées….
    Bref…, Rien à faire, tout à laisser faire….
    Merci la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le soi se?pare? est une habitude

la genèse et les premiers pas