dans ,

L’homme qui n’est pas ancré dans le divin n’est pas en état de résister, par la…


L’homme qui n’est pas ancré dans le divin
n’est pas en état de résister, par la seule vertu
de son opinion personnelle, à la puissance physique et morale qui émane du monde extérieur.
Pour s’affirmer en face de ce dernier, l’homme a besoin de l’évidence de son expérience intérieure, de son vécu transcendant, qui seuls peuvent lui épargner l’inévitable glissement dans la masse collective.

J U N G

Odilon Redon, Silence (1895-1900)




Source

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Page de José Le Roy

Bring the attention to the sense of being…. just the sense of being….. si…

Ça change quoi? – Gabrielle Filteau-Chiba