in ,

**Médiumnité, mental, pensée et volonté** Interview concédée par Adenáuer Novae…


**Médiumnité, mental, pensée et volonté**

Interview concédée par Adenáuer Novaes.

• **Veuillez nous commenter le rôle du périsprit dans la communicabilité des Esprits.**

Le périsprit est un véhicule important pour la manifestation de l’Esprit ; il est nécessaire dans tous les phénomènes de communication et de contact avec la réalité. C’est grâce à ses propriétés que l’Esprit extériorise sa nature, sa créativité et son essence. En lui sont stockées ses mémoires qui contiennent le résultat des expériences vécues dans les diverses incarnations, et auxquelles il peut avoir accès à tout moment. Le mental, organe fonctionnel au service de l’Esprit situé dans le périsprit, permet non seulement aux communications intelligentes d’avoir lieu, mais mobilise également les fluides pour les manifestations à effet physique. Qu’il soit relié ou pas à un corps physique, l’Esprit se communique grâce au périsprit, par où transitent les informations qu’il souhaite partager. Il est important de souligner que la communication médiumnique entre incarnés et désincarnés est continue, car nous sommes tous médiums, et la société spirituelle s’imbrique très étroitement dans la société matérielle.

**● Le mental fonctionne-t-il indépendamment du corps ?**

Oui, même s’il est influencé par le corps physique et qu’il en reçoit des informations. Le corps est un outil au service du mental. Si nous dépendions uniquement de notre corps physique, nous n’aurions pas toutes ces possibilités de connexion psychiques et spirituelles. Il est important de souligner que le mental ne se situe pas seulement à l’intérieur du corps physique tout comme l’électricité ne circule pas dans l’intérieur du câble conducteur. Le mental communique avec le cerveau et vice-versa, en émettant des ondes de pensée sur une fréquence commune. Grâce aux propriétés du périsprit, c’est en lui que sont traitées les pensées, les idées et les émotions, à partir de la volonté qui naît de l’Esprit. Dans le mental, se trouvent les structures de l’inconscient et du conscient, accessibles au moi, pour que l’Esprit agisse dans la dimension dans laquelle il se trouve. Dans la condition d’Esprit pur, l’Esprit n’a plus besoin du mental pour se manifester, quelle que soit la dimension. La continuité de son moi spirituel ne dépend plus de l’état de son corps physique puisque l’existence de ce dernier est éphémère alors que le premier est immortel.

**● Quelle est l’importance de la pensée et de la volonté dans l’élaboration de la médiumnité ?**

La médiumnité est la faculté qui permet à l’Esprit de communiquer avec les différentes dimensions pour transmettre sa pensée et ses désirs. Si la pensée est la formulation des idées et si ce sont elles qui traduisent l’impulsion qui vient de l’Esprit, son importance est déterminante pour l’orientation que l’on donne à l’usage de la médiumnité. Plus précisément, la pensée tournée vers le bien produira de bons fruits dans l’utilisation de la médiumnité et attirera les bons Esprits. Ceci implique de construire une structure stable et mûre de sa personnalité, en ayant conscience de son côté sombre. Quand une personne est consciente de son côté sombre et obscur, elle n’est pas à la merci des invasions psychiques, ou des obsessions incontrôlées. La pensée et la volonté sont des vecteurs que l’individu doit diriger pendant l’exercice médiumnique vers le don désintéressé, en suivant le précepte « donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement ». Le meilleur usage que l’on peut faire de la médiumnité est de l’exercer à des fins caritatives, pour informer et éclairer les désincarnés.

**● Quelle est l’extériorisation de la sensibilité ?**

Le périsprit a de multiples propriétés et va même jusqu’à s’étendre au-delà du corps physique. Cette expansion que l’on appelle l’extériorisation de la sensibilité se produit lors des états altérés de la conscience et permet d’expérimenter diverses facultés exceptionnelles. Lorsque le périsprit se dilate, l’individu peut avoir accès à ses expériences de vies passées, communiquer avec des Esprits désincarnés, obtenir des informations à distance, percevoir des sensations qui vont au-delà de ses cinq sens, expérimenter la transfiguration, et même vivre un dédoublement ou un voyage astral. Les phénomènes de clairvoyance et de clairaudience bien connus découlent de l’extériorisation de la sensibilité. Les expériences d’extériorisation périspritale faites au début du siècle dernier par le Colonel Albert de Rochas, un ingénieur militaire français, sont bien connues. Dans les états de méditation et dans les moments de prière, il est possible de ressentir l’extériorisation de la sensibilité avec l’expansion du périsprit. Le phénomène est aussi connu sous le nom d’extase mystique, et plusieurs médiums ont mentionné son occurrence.

● **Parlez-nous des symptômes de la médiumnité.**

Ils sont nombreux, car ils dépendent du type de médiumnité dont la personne est dotée, et ils varient selon la personnalité. Les plus communs sont : idées et sentiments inusités sous la forme de pressentiments qui finissent par se réaliser ; une forte intuition portant sur de petits évènements du quotidien ; des regrets tardifs après des attitudes inappropriées qui auraient pu être évités et provoquent une gêne ; des modifications constantes de la forme, du contenu et du cours des pensées, qui causent une dérive dans l’élaboration des idées, souvent pour fuir de ces pensées ; des altérations organiques et de la perception sensorielle ne pouvant pas attribuées à des facteurs fonctionnels, ni à des interférences psychosomatiques ; des cas répétés de rêves prémonitoires ou de rêves avec des personnes qui sont déjà mortes ; des sensations constantes de présences aux alentours, ou de tiers, d’êtres invisibles qui provoquent une gêne ; des bruits, des coups aux alentours non attribuables à des facteurs physiques connus, de même que l’apparition de silhouettes ; l’audition de voix ou d’autres sons provenant apparemment de l’intérieur de la tête ; une surexcitation motrice suivie d’un fort désir d’écrire des idées inhabituelles ; une sensation incontrôlée que l’on est pris par quelque chose et une forte envie de parler ou d’exprimer une émotion, avec des symptômes typiques du trouble panique ; une facilité pour obtenir la guérison des autres, par le simple désir de le faire ou en se tenant auprès des malades, avec une sensation ultérieure de fatigue ; la production de connaissances qui ne peuvent pas être attribuées au savoir de l’individu ou à son insu ; l’obtention d’indices supérieurs aux niveaux acceptables lors du test de Zenner de rétro cognition et postcognition ; des expériences psychométriques réussies lors des tests typiques, avec un indice important de succès de données historiques ; des expériences émotionnelles constantes de déjà-vu et de synchronicité.

**● Comment comprendre l’éducation de la médiumnité ?**

C’est à la base l’étude et l’exercice des potentiels médiumniques de la personne. Il faut se rendre disponible pour que les Esprits se sentent à l’aise afin d’établir la communication médiumnique. Pour cela, il faut une étude sérieuse, méthodique et persistante avec une détermination à rechercher la transformation de soi qui assurera l’équilibre et l’harmonie psychique si nécessaires pour le contact avec le monde spirituel. Il est aussi important de considérer que l’éducation médiumnique doit être faite avec l’aide de personnes plus expérimentées et de préférence dans le cadre d’un centre spirite. Tout candidat à l’exercice médiumnique doit comprendre qu’il s’agit de quelque chose demandant de la discipline, de l’étude et de bonnes intentions, sans lesquels on aboutit à un échec. Même en suivant ces étapes, tous peuvent passer par un processus obsessif dans lequel des Esprits plus arriérés peuvent tenter d’empêcher la personne d’avancer. Allan Kardec nous dit très bien que l’exercice de la médiumnité présente des dangers et des inconvénients qu’il convient de connaître. C’est pour cela que l’étude du *Livre des médiums *est indispensable. Ainsi, le médium débutant, comme il souhaite atteindre des objectifs nobles, pourra toujours compter sur l’aide des bons Esprits qui seront les mieux placés pour le conduire dans son entreprise.

***Adenáuer Novaes – Journal d´études psychologiques***

Source : https://www.facebook.com/groups/392119821751130




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par spiritisme

Donne toi le droit. Tu as le droit de dire non. Tu as le droit d’être ta prior…