in

Mettriez-vous votre (tête, nou…


Tous les plants de poivrons illustrés ci-dessus ont été cultivés dans des conditions identiques pendant 200 jours, à une différence près. Les plants des trois cadres supérieurs (A, B et C) ont été arrosés quotidiennement avec de l’eau du robinet qui avait d’abord séjourné dans un flacon en verre pendant une heure. Les plantes des trois cadres inférieurs (D, E et F) ont été arrosées quotidiennement avec de l’eau du robinet dans un flacon en verre identique, sauf que ce flacon avait d’abord séjourné à côté de ce routeur WiFi pendant une heure :

Cette étude, réalisée à l’Université islamique de Gaza, a été publiée en 2020.

Les mêmes scientifiques avaient auparavant arrosé des plants de maïs et de poivron pendant 30 jours avec de l’eau chauffée dans un four à micro-ondes, puis refroidie. La revue dans laquelle cet article a été publié ne contenait pas de photographies des plantes, mais les résultats étaient tout aussi spectaculaires. Les plantes arrosées avec de l’eau qui avait été préalablement chauffée au micro-ondes n’ont pas prospéré. « Les feuilles des jeunes plants qui ont été arrosées avec de l’eau passée au micro-ondes avaient une couleur vert pâle et leur texture était lisse par rapport aux témoins. En revanche, dans le cas des témoins, les feuilles avaient une couleur vert foncé et leur texture était rugueuse. »

Des scientifiques du Pakistan, dans une étude publiée en 2019, ont obtenu des résultats similaires avec six types de plantes différentes, dans une expérience qui a également duré 30 jours. L’eau qui avait été préalablement passée au micro-ondes pendant une minute a diminué la longueur des racines et des pousses des plantes, leur diamètre, leur poids, leur teneur en chlorophylle et leur surface foliaire, et a retardé leur floraison. Mais une fois encore, les photos publiées racontent mieux l’histoire. Les plantes « témoins » ont été arrosées avec de l’eau qui n’avait pas été chauffée au préalable. Les plantes « eau du robinet » ont été arrosées avec de l’eau chauffée sur une cuisinière, puis refroidie. Les plantes « micro-ondes » ont été arrosées avec de l’eau chauffée dans un four à micro-ondes pendant une minute, puis refroidies :

Les animaux nourris avec des aliments cuits au micro-ondes s’en sortent tout aussi mal. Des scientifiques de l’Université fédérale de technologie du Nigeria ont donné à deux groupes de jeunes rats un régime alimentaire identique comprenant du riz et du ragoût bouillis, des haricots, des ignames et du poisson bouilli — identique à l’exception du fait que la nourriture de l’un des groupes était passée au micro-ondes pendant quatre minutes, puis refroidie. Au bout de trois mois, tous les paramètres sanguins étaient altérés chez les rats nourris avec des aliments cuits au micro-ondes. Les globules rouges avaient diminué de 12 %, les globules blancs de 30 %, le volume globulaire de 25 % et la concentration d’hémoglobine de 19 %. Les lymphocytes, les monocytes et les éosinophiles ont tous significativement diminué, tandis que les neutrophiles ont significativement augmenté. Cette étude a été publiée en 2015.

Dans une étude de suivi, publiée en 2017, des rats ont été nourris pendant 42 jours avec un régime identique qui n’avait pas été passé au micro-ondes, ou qui avait été passé au micro-ondes pendant 2, 4 ou 6 minutes, puis refroidi. Tous les rats nourris avec des aliments cuits au micro-ondes présentaient des niveaux significativement plus faibles d’enzymes antioxydantes, de vitamine A et de vitamine E dans leur sang. Plus la durée de cuisson au micro-ondes était longue, plus les niveaux d’antioxydants et de vitamines dans le sang des rats étaient faibles.

Une autre équipe de recherche, à l’Université de Lagos, a mesuré les niveaux d’antioxydants dans le cerveau et le foie de rats nourris avec des aliments cuits au micro-ondes pendant six semaines, avec des résultats similaires, publiés en 2014. « Il a été observé à partir du résultat que les activités des enzymes antioxydantes ont diminué drastiquement (p<0,05) chez les rats nourris avec la nourriture micro-ondée par rapport à leurs témoins. »

Un chercheur de l’université de Koya, en Irak, a nourri des rates enceintes avec des aliments cuits dans un four traditionnel ou des aliments cuits au micro-ondes pendant 18 jours, puis les a sacrifiées et a examiné le pancréas de leurs embryons. Le pancréas des embryons dont la mère avait consommé des aliments cuits au micro-ondes présentait des changements pathologiques. Le tissu pancréatique était endommagé, notamment les cellules ? des îlots de Langerhans, qui sont les cellules qui produisent l’insuline.

Et en 2021, une autre équipe de chercheurs nigérians de l’université de Crawford a nourri des rats pendant trois semaines avec des granulés pour rats qui n’avaient pas été cuits au micro-ondes ou qui avaient été cuits au micro-ondes pendant 1 minute et 30 secondes. Les rats nourris avec des granulés passés au micro-ondes présentaient des taux de cholestérol total, de triglycérides totaux, de HDL, de LDL, d’ALP, d’AST, d’ALT, de protéines totales et de bilirubine totale et indirecte significativement modifiés dès la troisième semaine. Et ils présentaient des modifications significatives du nombre de globules blancs, du nombre de globules rouges, de l’hémoglobine et du volume globulaire après seulement une semaine.

Et une autre équipe de chercheurs, à l’Université nationale des sciences médicales du Pakistan, a nourri des souris adultes avec des granulés de souris cuits au micro-ondes pendant quatre semaines, puis a examiné leurs testicules. Les souris nourries avec des aliments passés au micro-ondes présentaient des tubules séminifères de diamètre nettement inférieur et une hauteur de l’épithélium germinal nettement plus faible dans leurs testicules.

Dans les années 1980, je me suis demandé pourquoi j’avais des douleurs à l’estomac après avoir mangé au restaurant, douleurs qui duraient environ 30 minutes. Cela ne se produisait pas à chaque fois que j’allais au restaurant, mais seulement parfois, et au hasard. Un jour, à titre expérimental, j’ai commencé à spécifier, chaque fois que je commandais un plat dans un restaurant, que je ne voulais pas qu’il ait été cuit ou réchauffé dans un four à micro-ondes. Depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais eu ce genre de douleur à l’estomac après avoir mangé dans un restaurant. De même, je n’ai jamais, de ma vie, fait cuire des aliments au micro-ondes à la maison.

Un four à micro-ondes ne chauffe pas directement vos aliments. Au contraire, il transmet de l’énergie électrique à vos aliments, qui est convertie indirectement en chaleur. L’eau est une molécule polaire, ce qui signifie qu’elle possède un pôle positif et un pôle négatif. Un champ électrique force toute molécule polaire à s’aligner dans la direction du champ électrique. Étant donné qu’un four à micro-ondes fonctionne à une fréquence de 2,45 GHz, c’est-à-dire 2,45 milliards de hertz, il a pour effet de forcer toutes les molécules d’eau présentes dans vos aliments à s’aligner dans la même direction et à faire des allers-retours 2,45 milliards de fois par seconde. La friction de tout ce mouvement réchauffe votre nourriture. Mais il ne se contente pas de chauffer les aliments, il leur applique une sorte de charge électrique. Si vous les mangez tout de suite, cette énergie électrique est transférée à votre estomac, et cela peut faire mal.

Il est clair qu’il existe également des effets à long terme sur l’organisme, puisque les études susmentionnées ont montré que la consommation d’aliments cuits au micro-ondes a des effets profondément délétères sur le sang et les organes.

Les dons pour soutenir notre travail sont nécessaires. La Cellular Phone Task Force est une 501(c)(3) sans but lucratif, et les dons des résidents américains sont déductibles des impôts. Notre numéro d’identification fiscale est 11-3394550.

 

FAIRE UN DON : https://www.cellphonetaskforce.org/donate/

Arthur Firstenberg

Auteur, The Invisible Rainbow: A History of Electricity and Life [ou en Français]

Administrateur, International Appeal to Stop 5G on Earth and in Space

Caretaker, ECHOEarth (End Cellphones Here On Earth)

P.O. Box 6216

Santa Fe, NM 87502

USA

téléphone : +1 505-471-0129

info@cellphonetaskforce.org

19 mai 2022

Les 40 dernières lettres d’information, y compris celle-ci, peuvent être consultées sur la page des lettres d’information de la Cellular Phone Task Force. Certaines de ces lettres sont également disponibles en allemand, espagnol, italien, français, norvégien et néerlandais.

Pour vous abonner, allez sur www.cellphonetaskforce.org/subscribe

 



Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Revue 3e millenaire

Papaji – Its So Simple

Question pour Della de Moussa,les rendez vous de l’éveil 2016