dans , , ,

Mort, maladie et instinct de survie : inéluctables?



Entretien de Gregory Mutombo avec Gabin Bellet sur le thème de l’appréhension de la souffrance, de la douleur, de la peur de mourir et du rapport au corps en général.

Échange réalisé lors d’un séminaire « Unicités » qui s’est tenu durant 3 jours à Lyon en mars 2019.
Images : Yoann Chaulet et Ludivine De Prince

https://whatweare.com/

source

Qu'en pensez-vous?

32 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. merci !!! cela "me parle " tout à fait ….les béquilles ou "emplatre sur une jambe de bois" , oui , tout cela j'ai arrêté , bien que je me "soignais" qu'avec l'homéopathie ,car vraiment notre corps nous parle … se "recentrer r en nous" , nous permet de comprendre , de découvrir notre vrai MOI , notre Etre qui pour moi est aussi en parti , en les Autres … et il faut supprimer ce MOT TERRIBLE : PEUR

  2. Merci pour cette vidéo vraiment intéressante. Tout commence par l'obsvervation de Soi en effet. Je trouve vos éxplications très claires et j'espère que vous continuerez vos vidéos!
    Jeremy

  3. merci Gabin pour cette retransmission. Tout à fait d'accord. Perso j'en ai fait l'expêrience pour guérir d'un cancer…..loin du protocole….par l'esprit. MERCI

  4. "Les parties de soi qui croient encore en autre chose que la vie éternelle"..Il s'agit donc bien de ça.. la peur de la mort qu'a l'être humain. De là découlent toutes les autres peurs

  5. Honnêtement, au travers d'un chemin très différent, en vous écoutant j'ai su que nous avons sans doute été en ce même lieu d'amour, de paix absolue qui est en chacun de nous. Merci à vous, en écoutant chacun de vos mots, je me dis que je ne suis pas folle. Votre chemin et ce que vous en avez faits sont d'une beauté, quel mot pour le décrire, d'une grandeur incommensurable. Quelle Merveille, merci.

  6. Merci Grégory pour ce partage. Supérer certaines idées limitantes oui, et vous en témoignez dans votre expérience. Qu' en est il de ceux qui sont morts de leur accidents? Si on parvient à effacer l idée de la maladie ou de la mort de ce Corps, que fait on de la vieillesse ? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Gregory Mutombo

 » Ce qui empe?che de voir la beaute? a? chaque instant, c’est notre histoire, no…

 » Toute attente o?te la beaute?, o?te la capacite?. Quand on n’attend rien, on s…