dans

Morts et renaissances de l’idéalisme


 L’idéalisme, c’est la théorie selon laquelle « tout est conscience ». Avec des variantes mais, en gros, c’est cela. Attention, il ne s’agit du tout pas de l’idéalisme au sens moral !

Il y a eu plusieurs femmes pour défendre le point de vue idéaliste. L’une d’elles est Anne Conway, anglaise elle aussi, mais au XVIIIè siècle.

Il existe plusieurs théories idéalistes en Inde comme en Europe.

Voici une vidéo qui, en anglais (mais avec des sous-titres à activer), explique très clairement l’élan idéaliste qui a animé l’Angleterre des années 1880 à 1920. C’est passionnant car on constate que, toujours et partout, le même scénario se répète : un élan idéaliste, « tout est conscience », contre lequel s’oppose puissamment un courant réductionniste « il n’y a que les pensées et les perceptions, aucune conscience en plus ». 

Ceci est tout à fait fascinant, car ceci se retrouve en Inde : l’idéalisme brahmanique contre le réductionnisme bouddhiste de Dharmakîrti et ses disciples. Puis la Reconnaissance (pratyabhijnâ), la philosophie indienne idéaliste la plus aboutie.

En Occident, on a de même l’idéalisme platonicien face au nominalisme, puis l’idéalisme anglais face à logicisme de Russel et de Wittgenstein, ce dernier étant proche d’un certain esprit zen.

Ces parallélismes confirment qu’il existe des réponses universelles face à des questions universelles.  



Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Blog de David Dubois

La Vache cosmique, blog philosophie de David Dubois

Méditation, libération & mode …

RÉVÉLATIONS SUR LE SPHINX ET LA PYRAMIDE DE KHÉOPS ! – Eveil Homme