MORTS ET VIVANTS SONT PROGRAMMÉS POUR PROCRASTINER L’individu touché par la vib…


MORTS ET VIVANTS SONT PROGRAMMÉS POUR PROCRASTINER

L’individu touché par la vibration supramentale découvre rapidement qu’il est un être multidimensionnel avec lequel interagissent différentes entités ou intelligences. Il s’engage dès lors inexorablement dans un processus de réappropriation de ses programmations. Ils les croyaient siennes, et réalisent que de nombreuses ne lui appartiennent pas.

Le processus de fusion est naturel. Il résulte du travail de l’esprit en constante recherche de contact avec sa contrepartie égoïque coincé et aveuglé dans la matière. Il est aussi le résultat de la souffrance de l’ego qui se sent scindés et qui aspire dans l’illusion et l’inconscience à trouver une porte de sortie dans les labyrinthes de ses expériences.

Or les superviseurs qui déterminent les programmations karmiques réincarnationnels connaissent bien les tentatives de l’esprit de renouer l’union avec ses mémoires, ils connaissent aussi les aspirations pré personnelles de l’ego inconscient à retourner à sa source. C’est la raison pour laquelle ont été implantées très profondément dans nos circuits neurologiques des amas de programmations limitantes qui entravent, retardent ou bloquent les possibilités de fusion. Une de ces amarres importantes c’est la patience, l’attente, ou sous une autre de ses formes la procrastination.

Par la spiritualité nous sommes forcés à attendre de manière permanente : le messie, le salut, le jugement dernier, une révélation angélique, la fin des temps, les extra-terrestres, et finalement notre mort. Par les conditionnements socio-culturelles nous sommes appelés à attendre le bon emploi, la paie, l’âme sœur, le prince charmant, le million de la loto, un héritage, un coup de pot. Nous attendons après quelqu’un ou quelque chose toute notre vie, sans réaliser qu’on ne fait absolument rien pour les obtenir. Et voilà que nous reproduisons nos habitudes involutives dans le processus d’intégration de l’instruction. Nous attendons après l’esprit, plutôt que d’aller à sa rencontre ou de faciliter sa descente. En fait en l’attendant nous le retardons. L’attente rend passif alors que l’atteinte d’un idéal demande de l’action. Attendre empêche d’atteindre.

Le processus de la fusion n’est pas un phénomène passif. L’ego devra manifester une volonté planétaire avant d’accéder à une volonté de nature cosmique. Cette volonté c’est son désir de fusionner et d’y contribuer psychiquement. Autrement dit l’individu doit vouloir achever sa fusion, il doit donner toutes les chances à son ajusteur d’accomplir son œuvre, il doit participer activement au processus de fusion. Mais pour passer à l’action l’ego doit absolument trancher toutes les programmations qui limitent son énergie et sa volonté planétaire.

Vibratoirement nous pouvons rayonner nos vibrations d’Amour et d’Intelligence, et nous ne le faisons pas, ou avec très peu d’intensité, comme si nous attendions pour manifester l’énergie de ces principes intégrés, comme si nous attendions une permission. Il n’y a pas de permission à attendre pour fusionner.

L’attente dans nos vies nous est imposée pour la raison involutive de nous maintenir en dehors toute volonté d’obtenir quoi que ce soit. Rêver compléter sa fusion dans l’attente est une illusion parce que quelque part l’ego doit participer au mouvement, alors que dans la patience il est passif, inactif, et ne fait pas avancer l’affaire. Pour toucher au principe de Volonté, pour le comprendre et le saisir, l’ego doit faire preuve de volonté, et l’attente c’est l’abdication à toute volonté. Attendre c’est se résigner à son impuissance, à son absence totale de volonté.

En conclusion, le message de ce texte est le suivant :

NE REMETTONS PAS À DEMAIN LES VIBRATIONS QUE L’ON PEUT DÉGAGER AUJOURD’HUI




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sylvie Fournet

le 1er « travail » à faire pour l’égo (etre planétaire) est de dépolluer son mental, « dépolariser », trier les pensées qui le traversent et faire de la,place en virant le plus possible de fréquence astrale pour pouvoir capter la fréquence morontielle (de son esprit). L’esprit  » en constante recherche de contact avec sa contrepartie égoïque coincé et aveuglé dans la matière » doit pouvoir se faire entendre et c’est à l’homme de le lui permettre…pour ça des infos ont été données par des éclaireurs supraconscients tels BDM et Iso. il y a un processus qu’il faut entammer ça n’arrrive pas d’un coup de baguette magique…

1 year ago today, David Guetta and MORTEN released ‘Dreams’! Follow Our Spotify…

Bonjour à tous, Sur la demande d’Alain Debonville je me permets de republier mo…