dans

Nassrine : Pourquoi vous prosternez-vous devant moi ? Participant : J’aimerais …


Nassrine : Pourquoi vous prosternez-vous devant moi ?

Participant : J’aimerais recevoir votre bénédiction.

N : S’il vous plait, relevez-vous immédiatement !

P : Est-ce que je ne mérite pas votre attention ?

N : Je vous offre toute mon attention, lorsque vous vous tenez debout en maître que vous êtes. Cessez de vous confondre avec un élève. Tant que vous placez les autres sur un piédestal, vous ne découvrirez jamais votre propre grandeur ! En vous prosternant, vous mettez votre pouvoir entre les mains d’autrui. Qui d’autre à part vous-même pourrait vous offrir ce dont vous avez besoin ? Et de quoi pourriez-vous avoir besoin, quand vous réalisez que vous êtes la source de toute chose ?

P : Je veux pleinement intégrer vos sages paroles.

N : Ce n’est vraiment pas nécessaire. Permettez aux mots de vous impacter et puis laissez les repartir. Si vous les mettez en réserve, vous en ferez des concepts. Si vous désirez véritablement goûter à ce qui est dit, ne faites pas un puzzle avec mes mots.

P : J’entends ce que vous dites.

N : Si vous êtes celui qui écoute, vous pourrez uniquement entendre ce qui est accepté par votre système de pensée. Il est hautement limité et il filtre chaque mot à sa guise. Si vous êtes l’écoute, vous percevrez l’essentiel. Rien n’aura plus besoin d’être intégré parce que tout deviendra subitement évident…




Source

Qu'en pensez-vous?

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Page de Cyril Pad

éveil – charles coutarel – le Bonheur (Ouvrir la liste) (0 soumission)

Bonne fin de soirée à toutes et à tous Dans la tranquillité De l instant