in ,

Psychotraumatologie -Conference : Olivier Piedfort-Marin- Hypnologie 2018



Richesses et limites de l’hypnose en psychotraumatologie.

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bénédicte W

Bravo, bravo, bravo. Quelle compréhension des traumas, quelle clarté, quelle justesse. Un thérapeute puissant qui connaît son sujet et sait faire. Mais Pourquoi je ne vous ai pas rencontré avant..?
Je vais acheter votre livre, d’utilité publique!

moi toi

Le soi hanté…le je dans la dissociation
Travaux de jannet
Neuronne miroir

kinou kinou

https://www.youtube.com/watch?v=cpeI36M3J-A&feature=youtu.be&fbclid=IwAR0rYzIYXiWpGKK-YA_5Fr2w0AkVB40wp6TTP2_80T4Gwt5w28LIWPbi8t8 J'ai été polytraumatisée dans ma vie (entre autre, victime d'une tentative d'assassinat de moi et de toute ma famille quand j'étais petite), je vois bien les répercutions sur toute la famille, ça inclu clairement tout ça: catastrophisme, victimisation chronique (triangle de karpman), psychorigidité, troubles anxieux généralisés, TDA/H voir des traits autistiques, ou surdouance/ultra prise de tête, hyperfocalisations injustifiées, troubles dys pour certains , égo démesuré/mental qui reste en mode survit, dirtorsions cognitives telles qu'amalgames et extrapolations chroniques, pour certains, troubles de l'humeur voir depression, soucis avec l'autorité ou carrément phobie sociale ou agoraphobie, dépendance affective, troubles de l'ampathie (trop ou pas assez envers autrui et elle même selon les situations, chez une même personne), maladies endocriniennes, fibromyalgie, SEP ou autre, et comme ce Monsieur dans le lien de la vidéo que j'ai mis, je suis "un expérienceur" (je sors de mon corps), plusieurs fois, je suis sortie de mon corps pour voyager mais en trouvant des choses ou des phrases dites loin de moi réelles et confirmées donc de vrais décorporations, la plupart du temps en dormant, peutêtre que le cerveau fait ça pour supporter l'insupportable, il n'empêche que le phénomène est réel (dr Charbonnier et d'autres). Pour moi oui, clairement, la souffrance est à l'origine d'absolument toutes les maladies de la terre, même celles acquises dès la naissance par nos mémoires intergénérationelles qui vont activer les gènes pathogènes (épigénétique), par exemple quand on est un enfant non désiré, ou prématuré, ou abandonné ou mal aimé etc, quand nos grands parents ont vécu la guerre ou le nazisme ou autre, tout ça risque d'activer nos gènes pathogènes, à quoi s'ajoutent, les traumas de la vie car oui chacun sa croix et il est plutot rare de ne rien vivre de traumatisant. Je n'ai plus besoin de prouver mes décorporations, j'ai des témoins de véritables informations découvertes pendant mes voyages astraux, il ne sagit donc pas d'hypoxie cérébrale liée à une alcalose respiratoire par excés de stress déclenchant des hallu, mais d'une véritable faculté de l'être humain, le trauma enclenche une modification du fonctionnement cognitif, avec des ondes cérébrales basses alpha et l'autre dont j'ai oublié le nom, mais c'est expliqué dans la vidéo que je poste ici, ce qui permet de visiter des lieux ou d'entendre des discutions à l'extérieur de nous, la medecine occidentale et psychiatrique est à des années lumière d'avoir compri le fonctionnement de l'humain, ce qui me fait très peur par rapport aux futures technologies d'intelligence artificielle sur des connaissances vétustes. Mais il suffit de regarder BFM TV durant une semaine pour être polytraumatisé et tomber dans une depression ou un burn out dont on ne se relèvera jamais ou difficilement, ils vont donc arriver plus tard en sauveur de l'humanité en pouvant en quelques sortes "hacker" l'intelligence humaine avec leur "supers" technologies Dans le manuel de classification des maladies psychiatriques, j'ai même vu qu'ils ont maintenant dans le DSM 5, qui est le manuel de classification des maladies psychiatriques, un diagnostic pour le fait d'être "humain", qu'ils nomment"le trouble de l'ampathie excessive", lorsque ça nous empêche d'être dans la servitude moderne, ça devient pathologique. Peutêtre que la souffrance nous permet de penser par nous même? et developper nos dons?

Menta'Lee

Bonjour 🙂
Je vous conseille sur le C-PTSD le blog dcaius.fr/blog

will savoie

non, la solution simple est la bonne. the simplest solution is almost always the best. getreckt

Siriane Tailhardat

Vidéo tellement enrichissante…! Comme il a déjà été dit, à voir… et à revoir ! Un discours rempli de justesse, de bienveillance et de profondes réflexions. Une vidéo qui fait du bien. J'ai déjà hâte de trouver le temps de l'écouter à nouveau, pour être sûre de ne rien oublier. Merci.

Maha Sefraoui

A voir absolument!!

Mrs Zouz

Merci pour ce partage! Conférence riches de sens . A voir et revoir.

dysphase

Cela engage tellement de réflexions sur la prudence qu'exige la pratique de l'hypnose et sur la finesse de l'analyse que cela demande…
Cette conférence devrait être largement diffusée et partagée pour faire prendre de la distance sur leur pratique à nombre de thérapeutes !
Merci pour cette brillante intervention Mr Piedfort-Marin

beatrice legrand

Passionnant…..merci pour ces rencontres enrichissantes

Nathalie Dubois

Formidable. Merci du fond du cœur

Ana Munteanu

Merci, Olivier, votre discours est très enrichissant !

The Red Dragonfly

Merci.

Rédiger par Olivier Chambon

Je m’étonne – Eveil et philosophie, blog de José Le Roy

IL N’Y A STRICTEMENT RIEN À FAIRE POUR ÊTRE !