PUISSANCE ET IMPUISSANCE La puissance vibratoire se manifestera dans le rayonn…


PUISSANCE ET IMPUISSANCE

La puissance vibratoire se manifestera dans le rayonnement des énergies des deux principes de l’Amour et de l’Intelligence, une fois ces principes dûment intégrés, et une fois assimilé le principe de la Volonté. Selon mon ressenti l’ego humain a toujours possédé cette puissance, et la capacité de fusionner avec sa contrepartie éthérique, immatérielle. Cependant le rôle des mémoires planétaires, manufacturées par des forces anti-homme, est d’éloigner l’humain de sa puissance naturelle et de le plomber dans une impuissance artificielle.

Il y a deux formes à l’impuissance de l’être humain. Celle de l’individu inconscient dont les programmations spirituelles font de lui une créature dominée par des hiérarchies célestes, une poussière livrée aux châtiments et aux épreuves, un esclave soumis à toutes les dominations. Les programmations socio-culturelles de l’être endormi ne l’élèvent pas plus, ballotté par les pulsions de son corps de désir il est condamné à être perdant sur un tableau ou l’autre de la réussite sociale. Il est condamné à l’impuissance planétaire, astrale.

La vraie puissance n’a pas encore été atteinte, elle le sera quand les trois principes seront intégrés et en parfait équilibre. L’humain aura alors complété sa fusion. D’ici ce temps l’individu ressentira aussi une impuissance, mais d’une nature différente. Cette impuissance n’est pas artificielle, ce n’est pas une fausse impuissance, celle-ci est bien réelle. Elle provient de la retenue de l’esprit qui attend le temps de l’ego pour se fondre à lui. Il s’agit donc d’une impuissance temporaire, le sentiment de n’avoir aucun pouvoir est remplacé par la certitude de détenir les capacités de manifester ce pouvoir. Le problème n’est plus l’impuissance mais l’accès à la puissance.

MAIS QUI DÉTIENT LA PUISSANCE ? L’ESPRIT OU L’EGO ?

L’humain psychiquement ressemble à un terminal neurobiologique dont le système d’exploitation original aurait été piraté et remplacé par un sous-système artificiel. Le résultat de ce piratage est la réduction des capacités autonomes du processeur d’origine et le détournement des ressources créatives vers une activité mécanique servant d’autres intérêts, ceux des pirates neurologiques de nos systèmes d’exploitation.

L’esprit de l’être humain c’est le système d’exploitation original, cosmique, universel. Nous ne sommes pas véritablement séparés de ce système primordial. Il est ÉCRASÉ sous une nouvelle structure de programmations, celle-là planétaire, artificielle, personnalisée et personnalisable.

La puissance, ou le feu cosmique, représente l’ÉNERGIE MANIFESTÉE DU PRINCIPE Volonté. Il s’agit du dernier principe que l’humain en fusion intégrera, il viendra de l’esprit une fois que l’ego aura brûler (by-passer) tous les neuro-logiciels du système d’exploitation artificiel qui lui a été imposé par les mémoires de sa race pour retrouver sous la surface synthétique de sa psyché le système original, universel, qu’il a toujours possédé.

Qui contient quoi ? Est-ce l’esprit qui contient l’ego ? Ou l’ego contient-il son esprit ? Les deux à la fois, et ni l’un ni l’autre. Les deux parties de l’entité humaine sont déjà en symbiose, cependant l’un existant alors que l’autre pas. L’un est coincé dans le temps et l’espace alors que l’autre n’a pas besoin du temps et de l’espace pour être. Mais les deux sont déjà unis. L’ego terrestre, planétaire, n’est pas séparé de son esprit par le temps et par l’espace mais par des programmations appartenant à un système d’exploitation pirate dont il devra détecter tous les éléments afin de s’en purger.

La puissance elle viendra de L’esprit qui est dans l’ego. Et elle viendra de l’ego qui sera dans son esprit lorsqu’il aura détruit tout ce qui ne fait pas partie de ses ressources et de ses composantes originales. À la mesure où il brûlera les logiciels piratant sas psyché, il retrouvera ses fonctions primaires, il retournera à sa source qui a toujours été en lui.

LE SYSTÈME D’EXPLOITATION PIRATE ARTIFICIEL

Ce système secondaire, qui se superpose au système original, systémique, est constitué par les mémoires de la race qui représentent un assemblage très complexe de programmations dont les principales composantes, quelles soient de nature spirituelle, économique ou culturelle, sont toutes manufacturées à partir d’un autre plan, le plan astral.

Il y a deux grands domaines de formatage élaboré par le système d’exploitation pirate. Le premier vise à écraser le système d’exploitation primaire, l’esprit de l’être incarné, le second vise à faire carburer la machinerie psychique de l’ego humain pour le transformer en dynamo émotionnelle.

Dans le processus de fusion il s’avère relativement aisé de briser les mécaniques de valorisation et de dévalorisation installées à la base des mécanismes de production émotionnelle. Lorsque nous cessons de placer de la valeur en toute chose une grande partie de la déprogrammation est engagée. Brûler ou « by-passer«  les programmations qui écrasent notre processeur d’origine représente une tâche plus complexe puisque certains de ces programmes sont d’une telle subtilité que leur détection nous est occultée.

Et encore une fois nous retrouvons les éléments qui nous éloignent de notre retour à la source, c’est-à-dire de la réintégration avec notre processeur cosmique. Parmi ces implantations artificielles, qui ne nous appartiennent pas :

– Le sentiment d’impuissance qui n’est pas naturel et que nous devons transcender.
– S’en remettre en des forces supérieures bien qu’il n’y a rien à attendre de ce côté-là.
– Le pouvoir créateur nous sera communiqué, alors que nous le détenons déjà. Il nous appartient de le faire resurgir ce pouvoir.
– L’espoir qui freine toute action et toute initiative dans la gestion de notre avancement présent.
– La peur qui paralyse.
– La résignation qui immobilise.
– La patience qui rend inerte.
– La recherche qui rend inoffensif.
– Le doute et l’incertitude qui réduit la grandeur de l’être.
– … et tous les autres que nous n’avons pas encore débusqué.

Il nous reste des croutes à avaler avant d’achever notre fusion, avant de réintégrer nos fonctions originales, avant de toucher à la puissance du principe de Volonté. Ceci ne signifie pas que nous ne pouvons manifester aucune puissance d’ici là.

LES RACINES DU FORMATAGE DE L’IMPUISSANCE

Dès le début de la genèse de l’irréel, Dieu crée l’homme a partir de la poussière et lui lance ce formatage pour partir la collecte de ces mémoires sur la Terre : « Tu es poussière et tu retourneras à la poussière.«  C’est le concept de ces ou de ce dieu tout puissant qui a enfermé le mental des humains dans des enclaves spirituelles qui leurs dérobaient toute signifiance, toute autorité, toute autonomie, tout pouvoir et toute puissance. Il ne faut pas chercher très loin dans les mémoires de l’humanité pour dénicher les programmations réductrices de la puissance de l’être humain. Les programmations imposées par les religions servent cette utilité de soutirer à l’humain toute sa prestance.

Tous les individus nés avant l’an 2000 se sont prosternés devant ce concept d’un super etre tout puissant, ce Dieu invisible, intangible, omnipotent, qui voit tout et juge tout. Nous avons appris à prier ce personnage pour éviter son courroux et attirer sa sympathie. En le faisant nous nous soumettions à une force fictive, nous acceptions la domination de cette force, et le fait que face à celle-ci aucune résistance ou autorité ne croire que se concevoir. Croire en un dieu tout puissant c’était aussi renoncer à notre puissance, c’était croire que l’on ne possède aucune puissance. Le rôle des religions a toujours été de réduire l’humain en le programmant à penser qu’il est petit. Les religions nous ont rendus petits.

Les humains jusqu’à présent ont toujours été dépossédés de leur volonté, du peu de volonté qu’ils auraient pu manifester suite au travail de leur esprit, parce qu’ils l’ont concédée à ces forces fictives déguisées sous le costume de ce grand dieu créateur du monde et de l’univers. Dans une des prières importantes judéo-chrétiennes nous allons même jusqu’à consentir à cet abandon de nos pouvoirs : « Que ta volonté soit faite« . Ce qui est sous entendue ici c’est la suite de la sentence : « … et pas la mienne!« 

Il est temps de renverser l’emprise des programmations religieuses. L’humain supraconscient en arrivera un de ces jours à proclamer : QUE MA VOLONTÉ SOIT FAITE!

ON ATTEND QUOI POUR ÊTRE PUISSANT

Voici maintenant ma conviction certifiée par le savoir et par l’expérience. L’énergie rayonnée vibratoirement par les principes d’Amour et d’Intelligence par l’individu qui a intégré ces deux principes INFLUENCE le mouvement des pensées et des mémoires sur les plans subtils, cette influence se répercute dans les royaumes des morts, ce qui résulte en conséquence sur le plan matériel. Elle est là notre puissance.

Et nous n’avons pas à attendre la permission de quiconque ou de quoi que ce soit pour la manifester cette puissance.




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Danielle Danou Campanozzi

merci Alain Debonville❤

Sylvie Fournet

Alain Debonville 👍 d’autant plus que le monde des « vivants » et celui des « morts » ne sont pas séparés, s’il en donnent l’impression c’est parce que nos perceptions ne nous permettent pas de voir le monde astral en entier. Les incarnés sont dans une extension de l’astral, dense, de « matière » (là encore, illusion car holographique densifié), les morts sont autours de nous, ils nous cotoient, de même que tpute sles entités de cette matrice invisibles à nos yeux humains. je connais une personne qui depuis son enfance cotoie un peu plus que d’autres le monde astral, avec des manifestations physiques du monde « invisible »; une fois elle m’a dit: je vois des morts partout »; quand je lui ai demandé comment, elle m’a repondu: « en noir et blanc »…c’est comme ça qu’elle faisait la différence entre les vivants (en couleur) et les morts…

Bonjour, Je vous remercie à tous de vous lire et d’apprendre de vos messages pu…

N’as-tu pas l’impression d’être pris dans un rouleau compresseur qui fait sauter…