in

Sauver la planète — prochaine …


Traduction libre

La Terre se meurt sous nos yeux. La plupart des insectes — abeilles, papillons, grillons, araignées — ont déjà disparu, même dans les forêts tropicales et les zones naturelles protégées. Les mésanges, les moineaux et autres petits oiseaux n’embellissent plus nos cours et nos mangeoires. Nos lacs et nos étangs manquent de grenouilles et de salamandres. Nos forêts ne sont plus des producteurs nets d’oxygène. Nos océans pourraient bientôt contenir plus de plastiques que de poissons.

Le plus surprenant dans les réponses à ma demande d’assistant administratif n’est pas que 154 personnes aient postulé pour ce poste, mais que presque toutes m’aient appelé d’un téléphone portable. Cela a révélé non seulement combien de terrain nous avons perdu au cours des 26 dernières années, mais aussi les énormes obstacles qui se dressent devant nous dans notre quête d’un véritable changement — un changement qui doit se produire assez rapidement et être suffisamment répandu pour garantir que les bébés nés aujourd’hui auront encore une planète où vivre lorsqu’ils auront dix ans.

Parmi les nombreux assauts contre l’atmosphère, les océans, les forêts, la faune et la flore et la vie humaine, le téléphone portable est unique. Il est unique parce qu’il détruit la Terre plus rapidement que toute autre menace — plus rapidement que les combustibles fossiles, les pesticides, la radioactivité, les plastiques ou toute autre agression. Et parce que la pollution qu’il émet — le rayonnement de radiofréquence (RF) — est le seul polluant qui est répandu partout délibérément et non par inadvertance : pour qu’un téléphone cellulaire fonctionne comme vous le souhaitez, chaque centimètre carré de la Terre doit être fortement irradié à tout moment.

La fabrication des téléphones portables repose sur :

l’esclavage des enfants en République démocratique du Congo
génocide contre les populations autochtones de la forêt d’Ituri
extermination des gorilles de la plaine

Les téléphones portables contiennent :

des dizaines de métaux toxiques, et
des centaines de produits chimiques toxiques

La fabrication de téléphones portables, où qu’elle ait lieu, produit :

pollution massive des eaux souterraines

Les radiations des téléphones portables sont aujourd’hui la cause de la plupart :

des maladies cardiaques,
du diabète, et
du cancer

Les 15 milliards de téléphones cellulaires dans le monde, ainsi que les 7 millions de tours de téléphonie cellulaire, sont la principale cause de  :

la disparition des insectes
la décimation des populations d’oiseaux
l’extinction des espèces d’amphibiens

Ces faits doivent être connus — connus du public, de la médecine conventionnelle et des organisations environnementales conventionnelles qui font campagne pour sauver les insectes, les oiseaux, la faune, les forêts, les océans et l’atmosphère. Et le fait de se débarrasser de son téléphone portable doit rapidement passer du statut d’« impossible » à celui de routine et de généralisation. Les raisons pour cela sont plus convaincantes que les raisons pour lesquelles tant de changements de mode de vie qui semblaient autrefois « impossibles » sont devenus routiniers et généralisés, dans le monde entier, pendant la pandémie.

Kathleen Burke, d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, est notre nouvelle assistante de direction. Je remercie les nombreux candidats aux excellentes qualifications que j’ai interviewés et j’espère que vous ferez tous partie de l’équipe mondiale que nous commencerons à réunir dans les semaines à venir. Pour commencer, nous allons tendre la main aux quelque 1 000 personnes qui nous ont contactés au cours des deux dernières années, en provenance de nombreux pays, pour nous proposer diverses formes d’aide.

Notre campagne ne porte pas principalement sur la « 5G » ou l’« électrosensibilité » et elle ne concerne pas uniquement les rayonnements RF. Kathleen et moi allons travailler ensemble pour catalyser la coopération entre les organisations qui s’attaquent à de nombreux assauts environnementaux différents, dans le but de transformer les connaissances en choix parmi le grand public. Nous nous adresserons et travaillerons avec les principales organisations qui s’occupent du changement climatique, de l’utilisation des terres, de la pollution des océans, de la déforestation, des pesticides, des plastiques, des armes nucléaires, etc. Et nous ferons prendre conscience à toutes ces organisations de l’ampleur et de l’urgence de l’assaut mondial de la technologie sans fil sous toutes ses formes.

Transformer les connaissances en choix : La connaissance des microplastiques — dans l’atmosphère, dans les océans et dans notre corps — doit se traduire par le refus du public d’acheter et d’utiliser du plastique. La connaissance des radiations RF doit se traduire par le rejet des téléphones portables par le public. Ce sont des choix simples qui peuvent rendre possibles des choix plus difficiles — par exemple, les choix nécessaires pour arrêter le changement climatique.

Cette campagne ne sera pas facile, et je ne sais pas si elle peut réussir. Mais elle est nécessaire. Le monde entier fait semblant que ses enfants vont grandir, alors qu’il est évident que la planète sur laquelle nous attendons qu’ils grandissent est en train d’être détruite sous leurs yeux — et elle est en train d’être détruite non pas par des conspirateurs ou l’« État profond », mais par les choix de mode de vie de vous, de moi et de tout le monde.

Voici le bulletin d’information (en anglais) que j’ai envoyé le 1er mars 2022 (« La Cour suprême examinera notre dossier ce vendredi »), deux jours après que je me suis cassé le bras :

https://www.cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2022/05/Supreme-Court-to-consider-our-case-this-Friday.pdf. Il contenait également un lien vers une pétition européenne qui a besoin d’un million de signatures et qui a commencé à en recueillir le jour même. Beaucoup d’entre vous ne l’ont pas reçu parce que notre service de marketing par courriel a suspendu la livraison sans raison après qu’il ait été envoyé à seulement le tiers de nos abonnés. Le service s’est excusé et nous a accordé le crédit pour les courriels non envoyés.

Échec à la Cour suprême des États-Unis : Le 4 mars 2022, la Cour suprême a voté pour ne pas entendre notre cas. Dans les mois à venir, nous allons élever notre campagne au niveau supérieur, de sorte que lorsque cette question sera ensuite portée devant les législateurs et les juges, elle sera déjà une question de grande importance pour le grand public, et les législateurs et les tribunaux seront mis sous pression par les électeurs qui insistent pour que les radiations cessent, et qui refusent d’utiliser plus longtemps leurs instruments de destruction portatifs.

Vos dons, quel qu’en soit le montant, contribueront à financer l’expansion de notre action environnementale essentielle. Le Cellular Phone Task Force est une organisation à but non lucratif de type 501(c)(3), et les dons des résidents américains sont déductibles des impôts: https://www.cellphonetaskforce.org/donate/

FAIRE UN DON

Arthur Firstenberg

Auteur, The Invisible Rainbow: A History of Electricity and Life [ou en Français]

Administrateur, International Appeal to Stop 5G on Earth and in Space

Caretaker, ECHOEarth (End Cellphones Here On Earth)

P.O. Box 6216

Santa Fe, NM 87502

USA

téléphone : +1 505-471-0129

info@cellphonetaskforce.org

3 mai 2022

Les 38 dernières lettres d’information, y compris celle-ci, peuvent être consultées sur la page des lettres d’information de la Cellular Phone Task Force. Certaines de ces lettres sont également disponibles en allemand, espagnol, italien, français, norvégien et néerlandais.

Pour vous abonner, allez sur www.cellphonetaskforce.org/subscribe

S’abonner



Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Revue 3e millenaire

♥️😊 sur Devenir le ciel

16 juin 2022] Covid-19 : Deux ans d’épidémie, qu’avons-nous appris ?