dans

Shiva, Ramana et les chiens


 En Inde comme dans beaucoup de cultures traditionnelles, le chien est situé en bas de la hiérarchie. Il est jugé « impur » en raison de son comportement qui ne tient pas compte, justement, de ce qui est jugé impur. Le chien est donc le compagnon des intouchables, ou bien leur nourriture.

Comme le Tantra shâkta remet en question cette dualité du pur et de l’impur, le chien y est bienvenu. Le chiens sont donc bienvenus dans les temples de Bhairava, Shiva en sa forme ésotérique, shâkta :

Cependant, le chien incarne aussi la loyauté. Si vous lisez l’anglais, je vous conseille ce livre sur les chiens dans la culture indienne traditionnelle Sarama and her children, par Bibek Debroy.


Shrî Ramana Maharshi, le plus grand sage de l’Inde du XXè siècle, aimait les chiens. Voici une vidéo consacrées à Jackie, le saint chien de Ramana, chien qui a d’ailleurs sa tombe sacrée dans l’ashram de Ramana. Ce pauvre chien s’était battu avec un autre. Son estomac ouvert, ses intestins pendaient au dehors. Ramana a fait soigner Jackie chez un vétérinaire, une opération majeur. Il montrait Jackie comme un exemple à suivre, le comparant au grand guerrier légendaire Bhîshma. 

 


Rappelons que Ramana était végétarien et tendait à traiter tous les êtres vivants avec équité. Il a même composé une chanson pour s’excuser auprès des frelons dont il avait perturbé le nid.



Source link

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Blog de David Dubois

La Vache cosmique, blog philosophie de David Dubois

Sauver l’homme par l’animal, retrouver nos émotions animales, Georges Chapouthier

Biologie et politique par Clau…