in

Si vous tentez d’accepter ce moment, vous êtes déjà en résistance. Vous laissez…


Si vous tentez d’accepter ce moment, vous êtes déjà en résistance.

Vous laissez entendre que ce moment nécessite que l’ »acceptation » lui soit ajoutée. Vous tentez probablement de changer « ce qui est ». C’est pourquoi vous tentez de l’accepter.

Détendez-vous. Aucune acceptation supplémentaire n’est requise. Notez simplement que ce moment est déjà tel qu’il est, toute résistance ou toute tentative d’ »accepter » incluses, toute histoire de « vous » incluse. Les vues, les sons, les odeurs, les pensées et les sentiments actuels sont déjà là, dansant déjà en votre présence immuable et intime. C’est ce que j’appelle La Plus Profonde Acceptation – pas quelque chose que « vous » faites, mais ce que vous êtes déjà, la contenance de l’expérience elle-même, quelle que soit l’apparence de l’expérience.

Les derniers mots de Jésus ont été : « C’est accompli… Entre Tes mains je remets mon esprit… », et peut-être que cette Profonde Acceptation est ce qu’il a connu.


Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Page de Jeff Foster

La méditation naturelle, comment la pratiquer ?

De la Mystique Quantique au Voyage Spatio-Temporel Multivers #2 – REPLAY