dans , ,

 » S’il y a des causes au fait d’être heureux, viendront alors aussi des causes …


 » S’il y a des causes au fait d’être heureux, viendront alors aussi des causes pour être malheureux. Se rendre compte que le bonheur de vivre est sans cause, la cause est un accident. Quand vous êtes amoureux, quand vous admirez un beau tableau, un nuage, bien sûr vous vous réjouissez.
Lorsque l’on dispose d’une certaine maturité, on laisse passer nuage, amour et tableau, pour rester avec cette joie très profonde. On voit alors que la situation est un prétexte.

Il n’y a rien à refuser. Si des situations se présentent à vous, cette joie vous habite indépendamment de situations prétendues favorables. Sinon vous passez votre vie à rechercher les situations positives et à écarter les négatives.

Quand telle raison vous rend heureux, mettez de côté la cause, et donnez-vous au bonheur. Viendra un temps où, même si vos finances vont mal, si tout va mal, paradoxalement, vous allez vous sentir heureux sans raison.  »

Eric Baret

Le Sacre du Dragon Vert, pour la joie de ne rien être, Editions Almora

www.bhairava.ws

En photo : Ganesh, Temple de Kandariya Mahadev, Khajuraho, Inde




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par Eric Baret

Bonne affaire

« Que faites-vous de votre vie ? » Jiddu Krishnamurti