dans , ,

 » S’il y a des causes au fait d’e?tre heureux, viendront alors aussi des causes …


 » S’il y a des causes au fait d’e?tre heureux, viendront alors aussi des causes pour e?tre malheureux. Se rendre compte que le bonheur de vivre est sans cause, la cause est un accident.

Quand vous e?tes amoureux, quand vous admirez un beau tableau, un nuage, bien su?r vous vous re?jouissez. Lorsque l’on dispose d’une certaine maturite?, on laisse passer nuage, amour et tableau pour rester avec cette joie tre?s profonde. On voit alors que la situation est un pre?texte.

Il n’y a rien a? refuser. Si des situations se pre?sentent a? vous, cette joie vous habite inde?pendamment de situations pre?tendues favorables. Sinon vous passez votre vie a? rechercher les situations positives et a? e?carter les ne?gatives.

Quand telle raison vous rend heureux, mettez de co?te? la cause, et donnez-vous au bonheur. Viendra un temps ou?, me?me si vos finances vont mal, si tout va mal, paradoxalement, vous allez vous sentir heureux sans raison.  »

Eric Baret

Le Sacre du Dragon Vert, Editions Almora

www.bhairava.ws




Source

Qu'en pensez-vous?

13 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Retrouver la sérénité après le parcours délicat que je viens de traverser c’est mieux l’ apprécier..
    D’ailleurs sérénité qui ne m’a pas quittée depuis la découverte de la méditation..??????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédiger par Eric Baret

Corcovado / João Gilberto &amp ; Astrud Gilberto / Stan Getz/ Antonio Carlos Jobim

Conférence de Philippe Guillemant à Romans (2016)