in

Un diagnostic de cancer n’est pas la fin de votre vie. C’est, peut-être, la fin …


Un diagnostic de cancer n’est pas la fin de votre vie. C’est, peut-être, la fin de la vie que vous aviez espérée, attendue, projetée, voulue, ou qui vous était promise. C’est l’anéantissement des vieux rêves de « ma vie ». Mais peut-être que le choc initial salue le commencement d’une nouvelle vie, une vie plus authentique, plus en lien, plus honnête, plus consciente, plus aimante ; quel que soit le temps qu’il vous reste, car ce voyage demande très peu de temps. Peut-être que c’est une invitation à vous rappeler à vous, à faire une mise au point, à respirer, à déraciner la violence superflue dans vos relations et en vous-même, un appel à faire la lumière sur ces poches de souffrance auxquelles vous n’auriez auparavant jamais prêté attention. C’est un rude réveil, c’est sûr ! – et vous pourriez avoir envie de rembobiner le film, ou au moins de faire une avance rapide jusqu’à la future scène de guérison et de rémission totale. Ce serait bien. Mais vous pourriez manquer la grâce du voyage, les dons inattendus le long du chemin. La véritable guérison va plus profondément que la levée de symptômes, plus profondément encore que la tumeur ou la rémission, que la maladie ou la mort. C’est la découverte de qui vous êtes vraiment, cancer ou pas cancer, intervention médicale ou pas. C’est le rappel de l’amour, du lien, la paix au cœur des choses, le sol sur lequel vous vous tenez. Vous n’êtes pas, et ne serez jamais, une victime du cancer, ni même un survivant du cancer. Aucune histoire ne peut vous définir ; aucune bonne histoire, aucune mauvaise histoire. Vous êtes la vie elle-même, et la présence ou l’absence de symptômes ne sont en aucun cas une excuse pour l’oublier. Laissez toute chose vous guérir, laissez l’instant être votre guide, rappelez-vous de respirer, et sachez où vous êtes.


Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isa Pom

Merci

Huguette Hull

Très juste !!! <3 à <3

Jessie Ma

Merci aurore 🙂

Christelle Augsburger

oh oui ♥

Patricia Patou

C est tellement vrai. À méditer

Brigitte Lopez

<3

Pryce Fary

ok, il y a nous, les survivants, mais il y a aussi nos morts, on leur dit quoi à eux, concernant leur nouvelle vie ? le message est beau et sincère, mais que dire à ceux qui sont en train de mourir ? tu sais, si tu le voulais, et bien tu pourrais guérir, ça ne tient qu’à toi !! ça serait bien cruel, je vais aussi en parler à mon amie de 29 ans qui vient de nous quitter à cause d’un cancer de l’utérus ! le message est magnifique, je le répète, mais restez vigilants avec certaines affirmations qui peuvent accabler plus que vous ne le pensez…. <3 bien à vous <3

Elisabeth Rogghe

ça donnerait presque envie de contracter un cancer!

Louna Pascale

<3

Brigitte St-Martin

Magnifique!

Isabelle Morency

Super beau texte. Je vois la maladie de cette façon 😏

Serge Pineault

ton médecin n as pas la même analyse en passant tu devrais consulter

Veronique Walter

Il faut savoir que le cancer est une Auto Punition…………………….

Serge Pineault

punit par qui

Valérie Baltus

Jess Lemal💗

Brigitte St-Martin

Vous êtes magnifique Jeff Foster 🙏

France St-Martin

Je ne pense pas qu’il faut absolument avoir une maladie pour réfléchir sur sa vie, de la façon qu’on veut vivre sa vie et d’y apporter des changements. L’idéal c’est d’en prendre conscience avant de tomber malade.
Aussi, je pense qu’il y a certaines maladies qui sont la résultante de mauvaises habitudes de vie mais ce n’est pas toujours le cas.

Brigitte St-Martin

Oui, effectivement, ne pas attendre de tomber malade. Mais la maladie impose des changements que l’on ne peut plus nier. Changer d’emploi, se séparer, apprendre à s’aimer, régler de vieux conflits…qui investi vraiment dans cela quand il est soi-disant en forme? Qui se met vraiment en danger? De plus, avoir travaillé sur soi, n’évite pas la maladie. Le travail sur soi aidera à traverser l’épreuve de la maladie.

Si Adalsindor

Jonathan Mollaret peux tu lui transférer de ma part ♡♥

Nasrine Safa

Toumy Fawaz

Yves Dekimpe

D’accord en prendre conscience de la vie mais malheureusement dans plusieurs cas pour plusieurs personnes c’est souvent quand la maladie survient que l’on voit la personne changer prendre d’autres priorités de vie….

Isabelle Verplancke

D’autres priorités de vie qui nous font profiter un max de tous les petits bonheurs de la vie, de tous les moments d’échange et de partage qu’il nous est donné d’avoir!

Robert Clement

Moi j’ai une réponse à tout ça mais je vais la garder pour moi car moi c’est ce que c’est le cancer ou la maladie ou la mort et pour ça faut l’avoir vécu alors pour offense personnes je garde c’est réponse personnelle en attendant profiter de la vie car quoique vous facier quoi que v mangier quand la cloche va sonner.ca.va être votre tour ♥️♥️👀👅

Colette Tyrand

On ne peut changer ce qui doit nous arriver,juste essayer d’acceuillir, pour vivre le présent.

Respirer,expirer, pour se sentir vivant.
Merci à toi Pierre pour ce beau partage.💚😍🌻

Serge Depre

La maladie la plus pernicieuse
Le cancer le plus ravageur
L orgueil
Croire imaginer Je contrôle Je maîtrise

Colette Tyrand

Très intéressant ce texte qui appel à la reflexion🤔

Karin Cavin-Favre

🙏👍

Rédiger par Page de Jeff Foster

Nirvana

L’Ultime Convergence – Quelle spiritualité pour éviter le chaos?