in

Valises … – Marol – VOLTE & ESPACE


J’ai déjà utilisé quelques dessins du regretté Jean-Claude Marol (0) sur volte-espace, notamment pour illustrer l’audace nécessaire pour participer à un atelier de Vision du Soi, l’aspect rassurant du mur face auquel on médite, le « bon » sens

En voici un autre, exhumé de ma collection d’images susceptibles d’un développement en lien avec la Vision du Soi selon Douglas Harding :

Eh oui, quels beaux remparts que ces murs de valises bondées de connaissances spirituelles diverses¹ … Mais c’est une parfaite illusion de penser que le vent de l’Esprit qui, comme chacun sait, souffle où il veut² ne parviendra pas à mettre à bas cette dérisoire accumulation pour permettre, enfin …, au petit personnage central de faire l’expérience de l’aventure spirituelle – simple, concrète, joyeuse.³

Avec un peu de chance il pourrait même emprunter « l’entrée principale », qui sait ?

 

Cordialement

 

0 – Si peu de choses accessibles sur le wouèbe pour cet immense bonhomme, dont tous les livres – enfants & adultes – valent le détour. Un bel hommage ici néanmoins.

¹ – Ce qui est … fou, c’est que chaque « valise » – vedanta, zen, soufisme, christianisme, tantrisme, psych… (?), … – a justement pour fonction d’ouvrir tout un chacun à l’Ouvert, de faire tomber les murs qui protègent de … la Grande Vie ! A condition d’en ouvrir une pour de bon, de lui laisser faire tout son travail de métamorphose du « petit je suis humain » en « Grand Je Suis » :

² – Le vent de l’Esprit …

« Il souffle où il veut, le souffle, et tu entends sa voix.
Mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va ;
ainsi de tout natif du souffle. »

Jean 3, 8 (traduction d’André Chouraqui²)

[Τὸ πνεῦμα ὅπου θέλει πνεῖ, καὶ τὴν φωνὴν αὐτοῦ ἀκούεις, ἀλλ’ οὐκ οἶδας πόθεν ἔρχεται καὶ ποῦ ὑπάγει: οὕτως ἐστὶν πᾶς ὁ γεγεννημένος ἐκ τοῦ πνεύματος.]

³ – Mon ami Alain Bayod aime à dire que le « moi », l’ego, le « petit je suis humain », … est comparable à un « blockhaus à deux compartiments : vivres et munitions » ! Est-ce que vous avez vraiment envie de passer toute votre vie dans un blockhaus, comme le personnage du dessin de Marol ? Convenez que cette « vie » là n’est pas digne de vous.



Source link

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rédiger par volte-espace le blog

Carte postale 5 : méditation naturelle

Michel Fromaget sur Berdiaev, Zundel et Tresmontant