in ,

ECKHART TOLLE : Comment le corps de souffrance se nourrit du mélodrame relationn…


ECKHART TOLLE : Comment le corps de souffrance se nourrit du mélodrame relationnel.

(Extrait du livre : Nouvelle terre: L’avènement de la conscience humaine.)

Si d’autres gens se trouvent dans votre entourage, de préférence votre conjoint ou un membre de la famille proche, le corps de souffrance essaiera de les provoquer, « d’appuyer sur leurs boutons » comme on dit, afin de pouvoir se repaître du mélodrame qui s’ensuivra. Les corps de souffrance adorent les relations amoureuses et familiales parce que c’est là où ils vont chercher la plus grande partie de leur combustible.

Il est ardu de résister au corps de souffrance d’une personne qui est déterminée à vous faire réagir. Instinctivement, son corps de souffrance connaît vos points les plus faibles et les plus vulnérables. S’il ne réussit pas lors de la première tentative, il remettra ça. C’est de l’émotion pure recherchant davantage d’émotions. Le corps de souffrance de l’autre personne veut faire sortir le vôtre de sa latence pour que les deux corps de souffrance puissent mutuellement s’énergiser.

Bien des relations connaissent des crises violentes et destructives quand les corps de souffrance s’activent. Pour un enfant, la souffrance d’avoir à assister à une telle violence émotionnelle entre ses parents est presque insoutenable. Et pourtant, c’est le lot de millions d’enfants dans le monde entier, le cauchemar de leur existence quotidienne. C’est une des principales façons dont le corps de souffrance humain est transmis d’une génération à l’autre. Après une telle crise, les conjoints se réconcilient et une phase d’accalmie s’installe, selon le degré permis par l’ego.

Une consommation excessive d’alcool viendra souvent réactiver le corps de souffrance, surtout chez les hommes mais aussi chez certaines femmes. Quand une personne est saoule, sa personnalité change complètement à mesure que le corps de souffrance s’empare d’elle. Une personne profondément inconsciente et dont le corps de souffrance se renfloue par de la violence physique dirige souvent cette violence vers son conjoint ou ses enfants.

Une fois dégrisée, elle est vraiment désolée et jurera qu’elle ne recommencera plus. Elle le pense vraiment à ce moment-là. La personne qui s’exprime et fait des promesses n’est pas celle qui commet les actes de violence. Alors, vous pouvez être sûr que les actes de violence se répéteront maintes et maintes fois jusqu’à ce que la personne en question devienne présente, reconnaisse le corps de souffrance en elle et refuse dorénavant de s’identifier à lui. Dans certains cas, une thérapie peut aider.

La plupart des corps de souffrance veulent aussi bien infliger de la souffrance qu’en subir. Par contre, certains sont surtout des bourreaux et d’autres, des victimes. Dans un cas comme dans l’autre, ils se nourrissent de violence, physique ou émotionnelle. Les personnes qui pensent être tombées amoureuses l’une de l’autre sont en fin de compte attirées l’une par l’autre parce que leurs corps de souffrance respectifs se complètent. Parfois, les rôles de bourreau et de victime sont déjà clairement établis dès la première rencontre. Certains mariages que l’on pense être conclus au paradis le sont en fait en enfer.

Si vous avez déjà vécu avec un chat, vous saurez que même lorsque le chat semble endormi, il sait encore ce qui se passe autour de lui. Au moindre bruit inhabituel, son oreille se tourne vers le bruit et ses yeux s’entrouvrent. Il en va de même avec les corps de souffrance. À un certain niveau, ils sont encore éveillés, prêts à passer à l’action quand un déclencheur approprié leur passe sous le nez.

Dans les relations intimes, les corps de souffrance sont souvent suffisamment rusés pour mentir jusqu’à ce que les protagonistes vivent ensemble et aient signé un contrat stipulant qu’ils doivent rester avec la personne pour le reste de leurs jours. Vous n’épousez pas seulement votre femme ou votre mari, mais également leur corps de souffrance. Et vice-versa.

Cela peut s’avérer tout un choc quand, peut-être pas longtemps après avoir aménagé ensemble ou après la lune de miel, vous découvrez soudainement un jour un changement total de personnalité chez votre conjoint. Il élève la voix, il crie tout en vous accusant, en vous faisant des reproches. Il vous engueule pour un truc relativement banal. Ou bien, il se referme complètement. « Qu’est-ce qui ne va pas ? » demandez-vous. « Rien », répond-il. Mais l’énergie intensément hostile qui émane de lui ou d’elle dit :«Rien ne va ».

Quand vous le ou la regardez dans les yeux, vous n’y voyez plus de vie. Un lourd voile semble être tombé. L ’être que vous connaissez et aimez en lui ou en elle, et qui auparavant réussissait à briller malgré l’ego, est maintenant totalement masqué. C’est un complet étranger qui semble vous regarder. Dans ses yeux, il y a de la haine, de l’hostilité, de l’amertume ou de la colère. Quand la personne s’adresse à vous, ce n’est pas votre conjoint qui s’exprime, mais son corps de souffrance qui vous parle. Tout ce que la personne vous dit, c’est la version de la réalité du corps de souffrance, une réalité complètement déformée par la peur, l’hostilité, la colère et le désir d’infliger et de subir davantage de souffrance.

Rendu à ce point, vous vous demanderez s’il s’agit du véritable visage de votre conjoint que vous n’aviez jamais vu auparavant et si vous n’avez pas fait une erreur magistrale en le choisissant. Bien entendu, il ne s’agit pas de son véritable visage, juste de son corps de souffrance qui a temporairement pris possession de lui ou d’elle. Il est difficile de trouver un conjoint n’ayant pas de corps de souffrance. Par contre, il est plus sage de choisir quelqu’un dont le corps de souffrance n’est pas trop dense.

Maître spirituel Eckhart Tolle
Extrait du livre : NOUVELLE TERRE L’AVÈNEMENT DE LA CONSCIENCE HUMAINE.




Source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Orphée Moreau

Superbe texte qui me fait comprendre bien des situations vécues….c pkoi j ai du mal a me réinvestir dans une relation car je ne veux plus souffrir meme si je suis ouverte à une prochaine rencontre.

Inno Konnu

🙏🍁

Iirinya Ezaïssa Cherika

Merci 🙏 pour ce texte explicite qui me fait comprendre beaucoup de fait 🙏

ECKHART TOLLE : LES RELATIONS EN TANT QUE PRATIQUE SPIRITUELLE. (Extrait du li…

Bonne fin de journée aux membres du groupe.