in ,

Notre corps est plein de nous-mêmes, pure Connaissance.



Une discussion qui traite de la manière dont les vieilles habitudes que l’on a de s’identifier aux sensations s’opposent à la compréhension « Je ne suis pas le corps ».

source

Qu'en pensez-vous?

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JOUAUX Isabelle

Merci pour toutes ces paroles précieuses ainsi qu'a la personne qui traduit , pas toujours aisé a faire 🙏

jean-jacques Reynaud

C'est clair et magnifique. Quelle belle démonstration. Merci, merci, merci…

depré Serge

Durant cette période de confinement de retrait j écoute je vous écoute
Révélation ce qui est dit est ce qui est ressenti

typhaine le bivic

ca commence a faire jour en moi

Brigitte Lemaire

Merci pour cette mise au point qui est rarement abordée !personnellement cela me permet d’aller vers la CONSCIENCE qui est toujours le seul « sujet » de l’expérience !NAMASTE,Brig

Nancy Lacroix

MERCI…. C'est aussi ce que j'avais réalisé… En résumé : JE NE SUIS PAS JUSTE le CORPS dans lequel je m'identifie, mais je suis, je contient aussi, toute l'entièreté de la PERCEPTION que je semble vivre aussi……. C'est la conscience qui revient tranquillement à son état naturel ILLIMITÉE… Car dans mon Naturel, je n'ai pas d'opposé, je n'ai pas de limite, je n'ai pas de "ressentis" non désiré… non aimé…… Revenir à l'extérieur (dans l'expérience) avec cette CONSCIENCE ÉLARGIE (depuis l'intérieur) pour la marier avec l'expérience……. Marier, c'est laisser se manifester cet AMOUR PUR afin que la PERCEPTION soit au Service la Concience illimitée, et non au service la souffrance vécue d'avoir été dans un croyance d'opposés, dans une sensation de séparation d'avec TOUT…. dans laquelle certaines choses sont préférées à d'autres, conservant ainsi la culpabilité et la peur de s'identifier à quelque chose d'aimant des fois ou non aimant d'autre fois, selon un choix………. Revenir pour embrasser totalement la VIE, la PURE CONSCIENCE QUE NOUS SOMMES, pour retrouver la connaissance ENTIÈRE, la conscience ENTIÈRE de QUI NOUS SOMMES….. Suite à cette première étape acceptée des sagesse anciennes (de ne plus faire de différence, ne plus être un corps spécifique, du moins, par que ça) on revient avec cette "Grâce", cette Lumière dans le cœur d'avoir réalisé ceci pour se voir le donner au monde perceptuel de l'expérience. Se voir se donner ceci est en fait un don de "pardon" sur tout ce que nous avions cru sur ce monde et tous les "êtres" que l'on penssait différents de soi-même, ou contre soi-même, où à préférer plus que d'autre… c'est-à-dire, ce pardon, c'est pour nous donner la VISION (tous les sens réunis) de notre Véritable Identitée non prisonnière d'un corps, tout comme non prisonnière d'un monde… celle qui est libérée de tout jugement. Le but étant de revoir notre JOIE, nos illimité, pour ré-accepter finalement l'entièreté de la Connaissance de son Soi, sa Complétude, dans laquelle aucune temporalité, peur, espace, culpabilité, sensation de vide (manque) n'est possible. <3

Nathalie B

Merci 🙂

Nathalie B

Merci !

ziqueurziqueur

Une fumisterie, face à une salle vide. Avec une traductrice qui est plus soucieuse de son corps que de s'en détacher. Du bla bla hypnotisant. Ce qui est, est.

Rédiger par Éveil spirituel

(2ème partie) La science et les phénomènes de l'au-delà

paix